Agence de voyage Vietnam

Temple Preah Khan

Preah Khan, guide complet de ce temple du Cambodge à savoir absolument

Preah Khan, guide complet de ce temple du Cambodge à savoir absolument

Le Prasat Preah Khan est un magnifique exemple des temples de Siem Reap, au Cambodge, non loin du célèbre temple Angkor Wat, dans les limites du parc archéologique d’Angkor. Il est entretenu par le World Monuments Fund. Le temple est un exemple grandiose de l’architecture khmère et l’un des plus grands temples construits par le roi khmer Jayavarman VII. L’un des temples incontournables de Siem Reap, Preah Khan, vous laissera sans aucun doute impressionné par ses proportions massives et son architecture. Lisez la suite pour en savoir plus sur l’histoire de Preah Khan, l’architecture et la conception de Preah Khan, et bien plus encore dans notre article de blog de voyage Preah Khan.

Preah Khan est l’un des temples les plus importants de Siem Reap après Angkor Wat. Ceci est un guide complet de Preah Khan couvrant son histoire et son architecture.

1. Aperçu du temple de Preah Khan

Aperçu du temple de Preah Khan

Preah Khan, qui signifie « épée sacrée », est un immense complexe monastique situé dans une jungle dense à la limite nord du parc archéologique d’Angkor.

Le temple de Preah Khan est situé à 2 kilomètres au nord-est d’Angkor Thorn sur le Grand Circuit. Le temple était l’un des sites culturels les plus importants au début de la période khmère. Aujourd’hui, il est devenu une icône étonnante du style khmer et un symbole puissant de l’héritage du pays.

Preah Khan a été construit dans la seconde moitié du XIIe siècle, en 1191, par le roi Jaya-varman VII, en hommage à son père, le roi Dharanindra Varman. Important complexe de temples, Preah Khan a servi simultanément de ville, de temple et d’université bouddhiste. Le temple a été abandonné pendant des centaines d’années et avalé par la jungle. Depuis 1991, le temple a été restauré et fait l’objet d’un projet d’entretien géré par le World Monuments Fund.

Le complexe bouddhiste couvre 56 hectares servi comme le noyau d’un groupe qui comprend Neak Pean et Ta Som, situé 4 kilomètres de long Jayapataka Baray – le dernier des grands réservoirs à être construit à Angkor. L’architecture de Preah Khan est similaire à celle du temple Ta Prohm avec une végétation et des arbres qui risquent d’engloutir les ruines.

Dans la structure de quatre enceintes, le complexe du temple comprend des portes d’entrée, des tours, des espaces cérémoniels, des cours, des sanctuaires et une variété de couloirs de liaison. La quatrième enceinte était occupée par des maisons en bois prolongées de villageois et de serviteurs. De nombreuses créatures mythologiques mi-homme mi-oiseau sont placées à intervalles autour de l’enceinte.

Il est frappant de constater que le mur est constitué de Garudas de 5 mètres de haut combattant des serpents Naga. Le long du chemin menant à la troisième enceinte se trouve un Dharmasala bien conservé, également appelé Maison du feu. En passant le gopura de la troisième enceinte, vous verrez une majestueuse salle des danseurs, décorée dans un style familier au Ta Prohm et au Banteay Kdei.

On trouve également dans cette enceinte des tours, des statues, des colonnes et des bibliothèques bien conservées. Plus tard, la deuxième enceinte comprend 6 bâtiments sanctuaires sur le côté est du temple. Enfin, la première enceinte ou le sanctuaire intérieur est la partie la plus sacrée de Preah Khan, qui est décorée d’images de Bouddha sur les murs, de stupas, de petites chapelles et de tombes.

Faisant partie du Grand Circuit du parc archéologique d’Angkor, Preah Khan est facile d’accès et peut être combiné avec un circuit complet. Vous pouvez louer un tuk-tuk dans le centre de Siem Reap et vous déplacer à vélo pour entrer dans le petit circuit.

2. Histoire du temple de Preah Khan

Histoire du temple de Preah Khan

Le temple de Preah Khan marque le point culminant de la folie de construction que Jayavarman VII, le plus célèbre des rois khmers, a entrepris durant son règne. Le temple qu’il a construit était ostensiblement une ode à son père Dharanindravarman, mais c’était bien plus que cela. Il avait déjà construit le temple Ta Prohm, aujourd’hui connu sous le nom de Tomb Raider, en hommage à sa mère Jayarajacudamani en 1186, et immédiatement après, il a dédié le temple Preah Khan à son père en 1191.

Le nom du temple, Preah Khan, qui se traduit par « Nom sacré », est probablement une forme d’identification ultérieure. Le nom original du complexe du temple aurait été « Nagara Jayasri », ce qui signifie « Ville de la victoire sacrée ». Il a été nommé ainsi car il se trouvait sur le champ de bataille où le roi Jayavarman VII a vaincu les Chams et les a chassés du royaume d’Angkor. Les Chams étaient originaires d’une région connue sous le nom de Champa, qui correspond à l’actuel centre et sud du Vietnam.

On pense que le temple de Preah Khan a été construit pour remplacer les palais des prédécesseurs de Jayavarman VII, les rois Yasovarman II et Tribhuvanadityavarman.

L’importance du Prasat Preah Khan réside dans le fait qu’il a été conçu et construit comme un centre majeur de religion et de culture. Sa construction marque le zénith de la brillance des activités de construction de Jayavarman VII en termes d’architecture et d’ingénierie.

On peut se faire une idée de l’importance culturelle et religieuse du temple en constatant que plus de 500 divinités différentes y étaient installées. La principale divinité qui se tenait au centre du complexe tentaculaire du temple était Lokesvara ou Avalokitesvara, une représentation du propre père du roi.

Une stèle découverte sur le site du temple, près de la porte orientale, fait état de cette dédicace et constitue une source d’informations précieuses. On sait désormais qu’outre les divinités bouddhistes, le temple possédait des chapelles dédiées aux divinités vaishnavites et shaivites ainsi qu’aux ancêtres du roi Jayavarman VII. La stèle informe également que le complexe du temple était un lieu d’apprentissage et précise même le nombre d’étudiants et de professeurs qui y vivaient. Malheureusement, les chiffres ne sont pas visibles.

Cependant, on pense que le complexe des temples était une ville massive fermée qui abritait dans son giron des temples, des quartiers d’habitation et une université bouddhiste. Bien que certains récits disent que plus de 100 000 personnes vivaient à l’intérieur du complexe du temple, une estimation plus réaliste est celle d’environ 15 000 résidents.

3. L’architecture du temple de Preah Khan

L'architecture du temple de Preah Khan

Ce que l’on remarque immédiatement en entrant dans le complexe du temple de Preah Khan, c’est que sa conception incorpore une structure plus ou moins plate, une orientation linéaire, par opposition au temple d’Angkor Wat, par exemple. Son architecture est similaire à celle du temple Ta Prohm et est classée dans la catégorie de l’architecture du style Bayon.

La conception du temple de Preah Khan correspond à celle d’une ville ou d’un petit canton ou monastère. Il s’agit d’un complexe fermé par des murs d’enceinte auxquels on accède par des portes d’entrée placées aux points cardinaux. Il se compose de quatre enceintes concentriques. Les deux enceintes intérieures sont reliées en plusieurs points par des galeries.

Les deux autres enceintes, la troisième et la quatrième, qui forment les murs extérieurs, sont séparées de la partie intérieure par des espaces étendus. On pense que ces espaces comportaient également diverses structures qui ont disparu aujourd’hui. On suppose qu’elles étaient peut-être en bois et qu’il n’en reste aucune trace.

4. Visiter le temple Preah Khan à Siem Reap

Visiter le temple Preah Khan à Siem Reap

Le complexe du temple de Preah Khan est construit sur un axe est-ouest. Il est entouré d’un fossé d’environ 40 mètres de large, que l’on peut traverser par une chaussée pavée de dalles de pierre et construite en grès et en latérite. Des chaussées similaires permettent d’accéder au temple aux quatre points cardinaux. Les chaussées mènent aux Gopura ou tours d’entrée qui permettent de pénétrer dans le complexe du temple. Le Gopura consiste en une porte principale flanquée de deux portes plus petites.

De chaque côté de la chaussée se trouve une balustrade qui représente la scène du « barattage de l’océan », de la mythologie hindoue. D’un côté de la chaussée, on peut voir les Devas ou les Dieux tenant l’extrémité d’un serpent qui est un naga connu sous le nom de Vasuki selon la mythologie hindoue. De l’autre côté de la chaussée se trouve une balustrade où l’on peut voir les Asuras ou démons tenant l’autre extrémité du serpent. Malheureusement, les têtes de la plupart des Devas et Asuras sculptés manquent sur la porte d’entrée orientale.

Cependant, sur la porte ouest, quelques sculptures bien préservées ornent la balustrade et offrent une vue agréable sur les eaux vertes des douves.

Aux entrées est et ouest, les chemins qui mènent à la chaussée sont flanqués des restes de piliers de pierre qui auraient pu abriter des lanternes pour éclairer le chemin.

Ces piliers ont des images sculptées de Garuda, personnage mi-oiseau mi-homme de la mythologie hindoue, et des niches vers la partie supérieure des piliers. La plupart de ces niches sont vides aujourd’hui, tandis que quelques-unes abritent de petites statues d’un Bouddha en méditation. Le sommet des piliers est orné de fleurs de lotus. Du côté est, ce chemin bordé de piliers mène du débarcadère au bord du Jayatataka Baray jusqu’à l’entrée est du complexe du temple de Preah Khan.

Visiter le temple Preah Khan à Siem Reap cambodge

Le temple de Preah Khan s’étend sur une superficie de 140 acres et est entouré d’un mur d’enceinte extérieur de 800 x 700 mètres. Les murs sont ornés de 72 Garudas tenant des Nagas avec leurs mains levées. Ces sculptures de Garuda ornent le mur à des intervalles d’environ 50 mètres.

Des bas-reliefs représentant des Devatas et d’autres êtres célestes, ainsi que de fausses fenêtres appelées Kudu, sont visibles sur le côté du mur lorsque vous entrez par la porte orientale.

Les principales structures qui subsistent se trouvent à l’intérieur des deux premières enceintes. On pense que l’espace entre la quatrième et la troisième enceinte ainsi que celui entre la troisième et la deuxième enceinte était occupé par des structures en bois de la ville.

Un bâtiment que l’on rencontre en se dirigeant vers la deuxième enceinte est la Maison du feu, un bâtiment dont les murs extérieurs et les fenêtres sont décorés de façon exquise.

La deuxième enceinte donne une impression surréaliste, de grands arbres recouvrent les murs et lui confèrent une ambiance mystérieuse.

Sur l’axe est-ouest, se trouve un porche à piliers avec des marches, flanqué d’un lion sculpté d’un côté, sa sculpture jumelle de l’autre côté est manquante.

Le porche mène à la première enceinte et à la partie centrale du temple, le sanctuaire où se trouvait autrefois l’idole d’Avalokiteshvara. L’idole fut remplacée quelques siècles plus tard par le Stupa qui se dresse aujourd’hui au centre du temple.

Visiter le temple Preah Khan à Siem Reap cambodge cambodge

L’une des caractéristiques remarquables du temple de Preah Khan est la salle des danseurs, située sur l’axe central lui-même, entre la troisième et la deuxième enceinte.

Il doit son nom aux magnifiques sculptures d’Apsaras dansantes qui sont clairement visibles sur le linteau de la porte qui mène plus loin dans le temple. Au-dessus des Apsaras dansantes, on peut voir des niches qui abritaient autrefois des statues de Bouddha.

Une autre belle structure qui rappelle les colonnes romaines se trouve au nord de la salle des danseurs. Il s’agit d’une structure à deux étages dont la fonction n’a pas été établie, bien qu’il existe une théorie selon laquelle il pourrait s’agir d’un grenier. Quelle que soit sa fonction, la structure, avec sa belle symétrie, est un régal pour les yeux.

La plupart des structures entre les enclos deux et un sont en ruines. Les longs couloirs qui suivent les axes de coordonnées se rejoignent au point central où se dresse le Stupa.

Des sculptures exquises d’Apsaras et d’autres êtres célestes, des statues sans tête de Bouddha, peuvent être vues à l’intérieur de la première enceinte.

5. Meilleur moment pour visiter le temple de Preah Khan

Meilleur moment pour visiter le temple de Preah Khan

Le meilleur moment pour visiter les temples de Siem Reap, y compris Preah Khan, Angkor Wat, et les autres est pendant les mois d’hiver. La période de Novembre à Mars est idéal pour visiter les temples de Siem Reap, comme le temps est frais et sec. D’autres mois peuvent être trop chaud ou humide pour explorer les temples. Le cavalier est que le meilleur moment serait également le moment où les temples voir le maximum de touristes, on doit donc être prêt pour les foules.

6. Comment se rendre au temple de Preah Khan ?

Comment se rendre au temple de Preah Khan

  • Le temple de Preah Khan est situé dans le parc archéologique d’Angkor à Siem Reap, au Cambodge.
  • Le temple de Preah Khan est à une distance d’environ 12,5 kilomètres du centre-ville de Siem Reap.
  • On peut s’y rendre en louant un tuk-tuk, un taxi ou un vélo.
  • Siem Reap est l’une des principales destinations touristiques du Cambodge et est desservie par l’aéroport international de Siem Reap.
  • Les principales compagnies aériennes desservent Siem Reap.
  • Siem Reap est à une distance d’environ 318 kilomètres de la capitale cambodgienne Phnom Penh.

La grandeur architecturale et l’histoire du temple de Preah Khan vous intéressent-elles ? Si vous cherchez à vous rendre à Siem Reap, vous pouvez réserver des vols ici même. Vous pouvez réserver un vol ici même par TripAdvisor ou Agoda ou CheapAir ou Cleartrip ou Makemytrip ou Priceline.

7. Où séjourner pendant la visite de Preah Khan ?

Où séjourner pendant la visite de Preah Khan

C’est à Siem Reap que vous séjournerez et que vous lancerez votre exploration des temples de Siem Reap, dont Preah Khan. Il y a une gamme d’options d’hébergement à choisir à Siem Reap. Que vous soyez à la recherche d’une auberge de jeunesse, d’un hôtel économique ou d’un hôtel 5 étoiles, Siem Reap a tout ce qu’il vous faut. Lors de notre visite, nous avons séjourné à l’hôtel Kingdom Angkor, un hôtel 4 étoiles qui était vraiment bon et situé au centre.

Vous pouvez réserver votre séjour à l’Hôtel Kingdom Angkor, ou tout autre hôtel de votre choix à Siem Reap avec notre agence.

8. Questions et réponses sur le temple de Preah Khan

Questions et réponses sur le temple de Preah Khan

Quand le temple Preah Khan a-t-il été construit ?

Le temple Preah Khan a été achevé en 1191 AD.

Qui a construit le temple Preah Khan ?

Le temple de Preah Khan a été construit par le plus grand des souverains khmers, le roi Jayavarman VII.

À quelle religion appartient le temple Preah Khan ?

Le temple est avant tout un temple bouddhiste, mais on y trouve des sanctuaires dédiés à de nombreux dieux et déesses hindous.

Le temple de Preah Khan nécessite-t-il beaucoup de marche ?

Comme la plupart des temples de Siem Reap, ce temple aussi nécessite un peu de marche à travers son complexe tentaculaire.

Faut-il faire beaucoup d’escalade en visitant le temple de Preah Khan ?

Contrairement à des temples comme Angkor Wat, le temple de Preah Khan ne nécessite pas beaucoup d’escalade car il est construit sur un terrain plat et suit une orientation linéaire.

Nous espérons que vous avez aimé notre article sur le temple de Preah Khan et que vous trouverez les informations utiles en tant que guide du temple de Preah Khan. Nous espérons également que vous avez aimé les photos du temple de Preah Khan et que les photos de Preah Khan vous incitent à faire vos valises pour Siem Reap. Toutefois, ne nous faire savoir si vous avez des questions sur le temple ou tout autre temple de Siem Reap. Connectez-vous avec nous dans la section des commentaires ci-dessous ou sur l’un de nos canaux de médias sociaux.

Source : Internet

5/5 – (53 votes)

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on pinterest
Pinterest
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on print
Print
Share on email
Email
Share on skype
Skype

Envie de poser une question?

Veuillez nous poser votre question. Nous sommes très heureux de vous répondre toutes vos questions

Mots clefs sur google : preah khan, temple preah khan