Guide complet de Buon Ma Thuot Vietnam

Buon Ma Thuot Vietnam : Que faire et visiter à Buon Ma Thuot et au lac Lak ? Vous trouvez des conseils, les informations utiles pour bien faire le voyage à Buon Ma Thuot.

Buon Ma Thuot

Buon Ma Thuot Vietnam

Enclavée au sud de la région des Hauts Plateaux, dans un plat paysage de terres rouges mais fertiles, Ban Mê Thuot (ou Buôn Ma Thuot), capitale de la province du Dak Lak, est une bonne ville-étape pour les voyageurs de passage. De cette ville, on part à la découverts des minorités ethniques qui vivent à Bandon ou autour du lac Lak.

Pour un individuel, la solution consiste à s’y rendre en bus local ou en compagnie d’un chauffeur-guide, en espérant que ce dernier parle quelques mots d’anglais ou de français (ce qui peut arriver). L’autre option, c’est de passer par l’office de tourisme de d’y demander un guide francophone, mais, bien sûr, tout est payant.

La meilleure époque pour venir ici est laf saison sèche, entre novembre et avril. La ville est réputée pour son café, au léger goût de terre mais pas mauvais.

Histoire de Buon Ma Thuot

Histoire de Buon Ma Thuot

Histoire de Buon Ma Thuot

Au XIX es, la ville et la région étaient renommées pour l’abondance du gros gibier: tigres, cervidés, singes, ours. L’empereur Bao Dai possédait une résidence (un de plus!) au bord du lac Lak, à 50km au sud de Ban Me Thuot. Grand amateur de chasse, l’héritier de la dynastie de Nguyen (mort en exil à Paris en 1997) aimait y venir pour chasser et parcourir les forêts à dos d’éléphant.

Certains villageois prétendent qu’un éléphant blanc erre dans la campagne, quelque part entre le Vietnam et le Cambodge, et qu’il serait le dernier éléphant de Bao Dai. Les éléphants blancs sont extrêmement rares. Les Vietnamiens, tout comme les Laotiens, vénèrent ces animaux, car leur apparition est un très heureux présage, annonçant une période de renouveau, de bonheur et de prospérité pour le pays.

Histoire de Buon Ma Thuot 1975

Histoire de Buon Ma Thuot 1975

Ban Me Thuot est une ville stratégique où l’armée américaine eut une grande base militaire entre 1968 et 1972, pour contrôler la zone des Hauts Plateaux. Le 10 mars 1975, la ville tomba aux mains de l’armée communiste du Nord, au terme de combats acharnés. La chute de Ban Me Thuot Provoqua une véritable débâcle des forces du Vietnam. Ce fut la dernière grande bataille de la guerre du Vietnam avant la chute de Saigon, le 30 avril de la même année.

Comment arriver et quitter à Buon Ma Thuot ?

En bus

Bus Buon Ma Thuot

Bus Buon Ma Thuot

Gare routière: à anv 6 km du centre-ville, vers Pleiku, à gauche de la route no14, juste avt l’intersection avec la route no26 qui va vers Nha Trang.

Kon Tum: 1 bus/j, direct en fin de matinée. Trajet: 243 km.

Pleiku: 4 bus/j, (197 km; 4-5h de route) et minibus locaux qui partent quand ils sont pleins dès 7h.

Nha Trang: 8 bus/j, 8h-15h30 (194 km; 4-5h de route).

Da Nang: 5 bus/j, 6h30-18h.

Ho Chi Minh-Ville: 4 bus/j, à 8h, 9h, 20h et 21h (352 km; 6-7h de route).

Dalat: 1 bus/j, à 10h30 (7h de route).

Beaucoup de minibus locaux complètent les grosses compagnies.

En avion

Aéroport Buon Ma Thuot

Aéroport Buon Ma Thuot

Aéroport: à l’est de la ville, sur la route no27 en direction de Dalat.

De/pour Ho Chi Minh-Ville: 3 vol/j; env 1h de trajet.

De/pour Da Nang: 1 vol/j, le mat. Durée: env 1h

À moto ou en voiture

Location de moto

Location de moto

Contrairement à ce qu l’on imagine, les routes de Hauts Plateaux sont bitumées et en bon état. On peut rouler aisément à 50 km/h de moyenne. Se munir d’une bonne carte. Prévoir les quantités d’essence suffisantes pour la route. Même s’il y a des stations-service, elles restent assez rares.

De/pour Pleiku: compter env 2h30 de route.

De/pour Dalat: compter 4h30 pour env 220 km. La route est bien bitumée jusqu’à Dinh Van; ensuite pendant 20 km, c’est galère. Pendant les premiers 200 km les paysages sont superbes.

De/pour Nha Trang: peu de villages sur cette RN 26; longue de 194 km. Compter env 4h. vers la mer, le paysage reprend vie et devient plus verdoyant.

De/pour Ho Chi Minh-Ville: 352 km par la route no 14, qui longe sur quelques kilomètres la frontière du Cambodge, entre les villages de Duc Minh et Tuy Duc. Compter 5-6h de trajet.

Où manger à Buon Ma Thuot?

Où manger à Buon Ma Thuot?

Où manger à Buon Ma

Bon marché (moins de 100 000 Dg/ env 4€)

Papa Roti: 04 Quang Trung. Une boulangerie pour acheter son pain bien frais, une tarte et autres gâteaux. Le four est face au monument de la Victoire.

Nem Viet: 14 Ly Thuong Kiet. Nems à toutes les sauces dans une grande salle au rezde-chaussée ou plus calme en mezzanine. Les locaux en dégustent toute la journée.

Quán Bò Né Bn Triu: 33 Hai Ba Trung. Resto populaire et animé. La cuisine, fraîche bonne, tient bien la route. On vous conseille de goûter à l’excellent boeuf sur plaque chauffante avec les légumes ou les frites.

Restaurant de l’hôtel Thanh Cong: 51 Ly Thuong Kiet. Dans une grande salle sans caractère, un menu en anglais, un service aimable et des plats cuisinés.

Où se loger à Buon Ma Thuot?

White Horse Hotel

White Horse Hotel

White Horse Hotel

White Horse Hotel se situe à 7-13 Đ Nguyen Duc Canh. C’est l’établissement d’une propreté irréprochable, aux chambres joliment aménagées ; les meilleurs sont équipées d’un ordinateur.

Damsan Hotel

Damsan Hotel

Damsan Hotel

Damsan Hotel se situe à 212-214 Đ Nguyen Cong Tru. Il y a la piscine, court de tennis et restaurant complètement les belles chambres du Damsan. Celles à l’arrière donnent sur des plantations de café.

Cao Nguyen Hotel

Cao Nguyen Hotel

Cao Nguyen Hotel

Cao Nguyen Hotel se situe à 65 Đ Phan Chu Trinh. S’il annonce à grand renfort de néons son salon de massage et son bar à karaoké, ses chambres un peu défraîchies restent correctes.

Que faire et voir à Buon Ma Thuot ?

Le musée des Minorités ethniques du Daklak

Le musée des Minorités ethniques du Daklak

Le musée des Minorités ethniques du Daklak

Le musée des Minorités ethniques du Daklak se situe à 12 Le Duan. Le nouveau musée a ouvert ses portes fin 2011 dans une énorme bâtisse en béton de style édé. L’architecture et l’aménagement intérieur ont été conçus en collaboration avec la musée du Quai-Branly de Paris.

Beaucoup d’espace pour peu d’objets. Au rez-de-chaussée à droite, une salle pour présenter l’histoire du pays en quelques photos de propagande de guerre et quelques fossiles, et une salle pour expliquer sommairement la biodiversité avec quelques animaux « empaillés ».

Au 1er étage, des espaces pour la présentation des minorités des Hauts Plateaux à travers leur culture, l’histoire… Des photos et des objets de la vie quotidienne des 31 minorités ethniques habitant la province de Daklak (30 % de la population totale).

L'intérieure du Le musée des Minorités ethniques du Daklak

L'intérieure du Le musée des Minorités ethniques du Daklak

Le groupe le plus important en nombre est celui des Éde (200 000 environ). Les Mnong forment une communauté de 60 000 personnes. Mais on trouve aussi des Muong, des Thaïs, des Dao, des Giarai.

Les pièces les plus intéressantes du musée concernent les Éde. Des téléviseurs sont installés dans char que salle mais ne fonctionnent pas toujours.

N’oubliez pas de prendre le dépliant de présentation à l’entrée, en français et si vous le souhaitez en vietnamien, édé, ou anglais, c’est sans doute c qu’il y a de plus intéressant dans cette visite, sans oublier le Cantin Cafeteria, un endroit très convivial pour prendre un verre en terrasse à la sortie.

Le village d’Akô Dhông

Le village d’Akô Dhông

Le village d’Akô Dhông

Le village d’Akô Dhông se situe à 3 km du centre. Mieux vaut être motorisé. Ce village édé est composé de quelques maisons en bois couvertes de tuiles, sur pilotis, entourées de jardins, malheureusement, maintenant un peu perdu parmi les constructions récentes.

Ce village n’est pas le plus typique car peu de maisons en bois. Les Éde parlent un peu le français, car ils étaient, pour la plupart, fonctionnaires pendant la période française. À la sortie de cette visite qui ne sera que courte, le restaurant de l’hôtel Yang Sing avec une belle terrasse.

Le lac Lak

Le lac Lak

Le lac Lak

Le lac Lak est le deuxième plus grand lac naturel d'eau douce au Vietnam après le lac Babe dans la montagne du Nord-Ouest du pays. Situé dans la province de Dak Lak, il est arrivée de la rivière de Krong Ana.

Le lac Lak a la superficie 5km2 et est entouré par les villages des Mnong vivant dans de très longues maisons, des montagnes verdoyantes couvertes de forêts luxuriantes. Ses habitants croyaient que le lac n'avait pas de fond. Selon la légende locale, le héros spirituel Mnong, M. Lak Lieng, a créé ce lac Lak.

Le lac Lak avec sa légende locale

Le lac Lak avec sa légende locale

Le lac Lak avec sa légende locale

Selon la légende du peuple Mnong, il y a longtemps, le dieu du feu a eu la victoire sur les dieux de l'eau après les batailles ancestrales. Cette victoire a plongé la terre du peuple dans la sécheresse. Pendant ce temps, il y avait un garçon né de l'amour d'une fille de Mnong avec le dieu du feu.

Pour expier la faute de son père, le jeune homme est parti à la recherche de sources d'eau pour sauver les villageois. Après plusieurs jours et nuits passées dans des montagnes escarpées pleines de bêtes sauvages, une fois, épuisé, il se reposa. Il a vu une anguille coincée dans des roches sèches qui allait mourir. Il a sauvé l'animal. En retour, l'anguille a amené les garçons et les Mnong à s'installer autour d'un lac qui est actuellement le lac Lak.

Le caractéristiques du Lac Lak

Le caractéristiques du Lac Lak

Le caractéristiques du Lac Lak

Le lac Lak est situé à environ 500 mètres au-dessus de la mer. Pendant la saison sèche, le lac a une superficie d'environ 5 kilomètres carrés, ou de 8 à 10 kilomètres carrés pendant la saison des pluies.

Prenant la source de la montagne de Chu Chang Sin ou le toit du Haut Plateau du centre du Vietnam et après avoir traversé des forêts, l'eau se rassemble ici pour créer le vaste lac Lak sur la route entre les deux villes: Dalat et Buon Ma Thuot.

Regardant de loin, le lac Lak est comme une écharpe mousseuse, bleue et douce comme de la soie pour rendre la montagne du plateau plus belle. Pendant la saison des pluies, lorsque l'eau monte, créant un espace énorme, profond et bleu dans lequel les nuages sont réfléchis. Le lotus, les nénuphars fleurissent ... rendant le lac plus splendide sous le soleil jaune.

Forêt du lac Lak

Forêt du lac Lak

Entouré par les forêts vierges du plateau, le lac Lak abrite une faune et une flore variées. Selon les statistiques, il y a 548 espèces de plantes, 132 espèces d'oiseaux, 61 de mammifères, 43 de reptiles, d'amphibiens, y compris un certain nombre d'espèces rares. De plus, il y a aussi d'innombrables espèces aquatiques comme les poissons, les crustacés ... qui constituent une ressource économique majeure pour les gens qui vivent autour du lac Lak.

Activités touristiques au lac Lak

Activités touristiques au lac Lak

Activités touristiques au lac Lak

Le lac Lak offre des activités inattendues aux visiteurs où ils ne peuvent pas manquer le plaisir d'avoir une promenade d'éléphant. Ils sont géants mais peuvent patauger dans le lac. Puis, avec l'esprit Zen, vous pourrez vous promener tranquillement à travers les villages de l'ethnie Mnong vivant dans des maisons en bois mais très longtemps pour explorer la culture unique, les activités de la vie quotidienne ...

Après le tour dans les villages, vous ferez une excursion en canoë sur le lac. Assis sur un bateau, les visiteurs peuvent voir les poissons qui nagent dans le lac, entendre l'eau murmurer de chaque côté. Vous entendrez aussi le poisson attraper l'appât dans l'air frais, le silence ... pour se détendre totalement, oublier les soucis, le stress de la vie quotidienne ...

Bungalow au bord du lac Lak

Bungalow au bord du lac Lak

Pendant le voyage au lac Lak, vous vous plongerez dans la culture de l'espace gongs classée au patrimoine mondial immatériel de l'UNESCO. Autour du feu, vous participerez à un spectacle ethnique présenté par les villageois de l'ethnie Mnong en costume traditionnel. Le spectacle est accompagné de gongs à l'écho sauvage et vierge ...

Vous pouvez passer la nuit dans des bungalows sous les vieux arbres de la forêt tropicale près du bord du lac. Si le confort n'est pas un problème pour vous, Atypik Vietnam offre également une nuit chez l'habitant avec des personnes Mnong pour une expérience spéciale.

Balade à dos d’éléphant Vietnam

Balade à dos d’éléphant Vietnam

Balade à dos d’éléphant Vietnam

Le prestige dont jouit apparemment l’éléphant au Vietnam dissimule une histoire tourmentée qui s’étend sur plusieurs siècles. Très appréciés des rois, ces animaux paisibles et intelligents étaient capturé par des chasseurs m’nong dans l’actuel parc national de Yok Don. Ils étaient ensuite domptés sous les coups avant d’être offerts aux souverains ou utilisés pour des travaux.

Et quels travaux ! les éléphants servaient, et servent encore, de bulldozers, de chariots-élévateurs et semi-remorques. Aujourd’hui, ils sont essentiellement employés par la lucrative industrie du tourisme, promenant des visiteurs en forêt ou participant à des festivités des minorités.

éléphant Vietnam

éléphant Vietnam

Ce n’est pas forcément une vie meilleure. Pour les domestiquer plus facilement, les animaux sont souvent capturés bébés, alors qu’un éléphanteau a besoin du lait maternel jusqu’à quatre ans pour se développer correctement. On surestime par ailleurs souvent ce que peut supporter un adulte. Si la peau d’un éléphant semble rugueuse et imperméable, elle est aussi sensible que l’épiderme humain, vulnérable aux rayons du soleil, à la poussière et aux infections.

Une autre idée reçue veut que les éléphants soient forts, voire infatigables, alors que leur colonne vertébrale n’est pas faite pour porter de lourdes charges durant de longues périodes. De plus, ces animaux ont besoin de 250 kb de nourriture par jour, un entretien coûteux même pour un propriétaire prospère.

Promenade à dos d'éléphant au Vietnam

Promenade à dos d'éléphant au Vietnam

Avant de faire une promenade à dos d’éléphant,examinez bien l’animal et son environnement de travail :

  • L’éléphant doit disposer d’un espace de repos ombragé, avec de l’eau propre et de la nourriture. Sa chaîne doit être suffisamment longue pour qu’il puisse se déplacer.
  • Le siège placé sur le dos d’éléphant doit être en bambou léger, pas en bois, et plusieurs épaisseurs de rembourrage doivent le séparer de la peau. Les cordes servant à l’attacher doivent être passée dans des tuyaux en caoutchouc, afin de ne pas râper le peau.
  • L’éléphant ne doit travailler que quatre ou cinq heures par jour et ne doit pas transporter plus de deux adultes à la fois.
  • Le cornac ne doit pas utiliser un crochet ou un fouet à chaque injonction.

Bien que la capture des éléphants ait été interdite en 1990, la loi n’est pas appliquée scrupuleusement. L’espèce native du Vietnam figure sur la liste des animaux menacés spécifiques ou autres programmes, le sort de l’éléphant vietnamien n’a rien d’envialbe : Une vie à promener des touristes, une utilisation illégale pour l’exploitation forestière ou la construction ou, si l’argent vient à manquer, l’abandon et la mort.

Nous espèrons que les informations de notre article sont utiles pour la préparation de votre voyage à Buon Ma Thuot Vietnam. Si vous avez des questions ou des conseils utiles, n'hésitez pas à laisser des messages ci-dessous. Nous serons heureux d'avoir de vos nouvelles.

Mots-clefs sur google: buon ma thuot,lac lak, éléphant vietnam, promenade à dos d'éléphant au vietnam, buon ma thuot vietnam, que faire à buon ma thuot...

Buon Ma Thuot et promenade à dos d’éléphant dans le lac Lak
5 (100%) 5 votes

Leave Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *