Guide complet de Ninh Binh Vietnam

Ninh Binh Vietnam : Que faire à la baie d'Halong terrestre ou Tam Coc ? Vous trouvez des conseils, toutes les informations utiles pour réussir à voyager à Ninh Binh .

Ninh Binh

Contenu de l'article

Ninh Binh Vietnam

À 100 km au sud de Hanoi et 125 km de Haiphong, Ninh Binh révèle un merveilleux paysage, dont émanent de belles scènes du film Indochine. Le site occupe une plaine rizicole plantée d’une forêt de pains rocheux.

Il se situe à l’ouest de Ninh Binh, ville moyenne peu attrayante. Les fameuses grottes de Tam Coc rivalisent de beauté avec celles de Trang An. Visiter ces deux pépites constituera à coup sûr l’un des moments les plus marquants de votre séjour au Vietnam.

À 10 km au nord de Ninh Binh, la ville de Hoa Lu fut la capitale éphémère du Tonkin, autour de l’an 1000. Aujourd’hui, la ville de Hoa Lu n’a aucun intérêt en soie, mais la campagne aux alentours et le site de l’ancienne capitale valent vraiment le détour.

Tam Coc

Tam Coc

On y découvre de superbes paysages d’estampe chinoise, avec d’étranges pitons calcaires couverts d’un fouillis végétal, des monts rocheux aux formes découpées dominant de paisibles rizières où temples et pagodes, témoins émouvants de l’histoire vietnamienne, dorment pour l’éternité.

En outre, la région propose bien d’autres sites, temples et pagodes. Notamment la gigantesque pagoda Bai Dinh, flambant neuve, les pagodes de Keo et Thien Truong et la cathédrale de Phat Diem. Prévoyez 2 à 3 jours bien remplis si vous voulez tout voir.

Le Tonkin avait été surnommé « le vestibule du ciel » par un missionnaire qui y voyait une terre à l’évangélisation facile et réussie. La région de Phat Diem peut être considérée comme le berceau du catholicisme au Vietnam.

De nombreux villages possèdent une église, fréquentée par des fidèles très fervents. Même si le christianisme est une religion introduite par les missionnaires et les jésuites venus d’Europe, elle a été acceptée par des millions de Vietnamiens qui l’ont adaptée à leur terre et à leur culture.

Carte de Ninh Binh – la baie d’Halong terrestre

Carte Ninh Binh Tam Coc Vietnam

La province de Ninh Binh est située dans le nord du Vietnam, à environ 100 km au sud de Hanoi.C’est une vraie bouffée d’air frais après Hanoi. Quoique entourée de sites à visiter, Ninh Binh elle-même demeure à l’écart de l’industrie touristique, des boutiques de souvenirs et des cafés fréquentés par les voyageurs. La ville est une base agréable pour explorer la superbe campagne  alentours dans la journée, et prendre un peu de bon temps, le soir, autour d’une bia hoi ( bière à la pression) locale.

Meilleure période pour visiter Ninh Binh

Presque n'importe quel moment de l'année est bon pour visiter Ninh Binh. Comme dans tout le nord du Vietnam, le climat du mois de mai à octobre à Ninh Binh est chaud, humide et avec de fortes précipitations. La région peut être particulièrement vulnérable aux typhons au cours du mois de septembre. Le climat du mois de novembre à avril ont tendance à être plus frais et sec.

Cependant, la saison des pluies est aussi celle où les champs de riz sont à leur meilleur vert vif, donc il y a vraiment une raison de visiter Ninh Binh toute l'année!

Comment arriver et quitter Ninh Binh et la baie d’Halong terrestre ?

Avec les excursions organisées par les hôtels de Hanoi ou les petites agences type Thesinhtourist ou Kim Café. Les excursions proposées partent de Hanoi le matin (aller-retour dans la journée). À partir de 20 US$/ pers. Mais la qualité n’est pas très bonne. Si vous voudriez les excursions du meiller rapport qualité/prix, n’hésitez pas à nous contacter pour profiter le meilleur prix !

En bus

Gare routière: sur Le Dai Hanh, dans une cour. À env 500 m de la gare ferroviaire.

Gare routière Giap Bat

Gare routière Giap Bat

De/vers Hanoi: bus à la gare routière Giap Bat, sur le rue Giai Phong, à 7 km environ au sud de Hanoi. nombreux départs quotidiens, toutes les 15-20 minutes 5h-16h. une fois à Ninh Binh, le mieux est de se déplacer en taxi ou à mototaxi pour effectuer les visites (situées aux alentours de la ville). Compter 70 000 Dg et 1h30 de trajet. De Ninh Binh, départs toutes les 15 minutes 5h-17h30; arrivée à Hanoi le plus souvent à la gare routière du Sud mais parfois à celle de My Dinh.

De/vers Haiphong: 4 départ par jours, 6h30-14h. Compter 70 000 Dg et 3h de route. Attention: parfois le bus sert de camionnette de livraison, et cela rallonge la durée du voyage. Depuis Haiphong, on peut gagner l’île de Cat Ba.

De/vers Bai Chay: départ à 5h30, 11h et 12h15. Compter 100 000 Dg et 5h de route.

Les bus Open Tours passent par Ninh Binh et permettent de rejoindre Hue, Hoi An, Nha Trang et Saigon.

En train

Toute petite gare ferroviaire

De/vers Hanoi: 4 départ par jours, dont 2 de nuit. Compter 65 000 – 80 000 Dg et 2h de trajet. Plus rapide en bus.

Également 3 trains par jours. pour Ho Chi Minh-Ville (celui de 12h30 est le plus long) et 1 train de nuit pour Da Nang (6h de trajet et 600 000 Dg).

Que faire, voir et visiter à Ninh Binh ?

Vrai plaisir de ce relief si particulier, les balades en barque sur le dédale de rivières et de petits cours d’eau qui serpentent entre les abrupts pains karstiques. Les embarcadères qui proposent ce type d’excursion se sont multipliés, mai tous n’offrent pas le même intérêt (naviguer en bord de route, bof!...)

Que faire, voir et visiter au sud de Ninh Binh ?

Les grottes de Tam Coc ( Baie d’Halong terrestre)

Tam Coc Ninh Binh

Tam Coc Ninh Binh

Les grottes de Tam Coc ( Baie d’Halong terrestre) se situe à 9 km au sud de Ninh Binh. suivre la QL 1 sur 5-6 km, puis embranchement sur la droite: c’est à 3 km. Pour y aller à moto-taxi, compter 40 000 Dg. Compter 270 000 Dg par personne (entrée du site 120 000 Dg par personne; bateau 150 000 Dg pour 2 personne). Ces tarifs incluent la traversée des 3 grottes. À cela s’ajoutent l’achat des nappes et le pourboire réclamé par la rameuse et qui n’est pas obligatoire du tout! Compter 1h30-2h l’A/R.

Tam Coc est un petit village dont les habitants organisent (en coopérative) la balade sur la rivière. Paysage aquatique rythmé par d’immenses pains de sucre. Roches déchiquetées, taraudées, creusées à la base et épousant des formes bizarres. Sommets couverts d’une dense végétation. On croise des barques à fond plat, qui glissent silencieusement, chargées de légumes et de diverses victuailles.

Baie d'Halong terrestre

Baie d'Halong terrestre

Des rameurs (essentiellement des rameuses!) rament de façon traditionnelle, avec leurs pieds (tout en alternant, de temps à autre, avec les mains). Parfois, rivière et rizières inondées se confondent et donnent l’impression de naviguer sur une véritale mer. Les canards batifolent et les cabris gambadent à flanc de rochers.

Maisons traditionnelles de pêcheurs collées aux falaises. Tous les passagers en barque ne sont d’ailleurs pas des touristes. C’est le moyen de transport unique des gens du village. Parfois, on aperçoit des pêcheurs qui utilisent l’électricité.

Juste avant d’arriver à la première grotte, à droite du « lac », une grande cavité abritait un hôpital vietcong pendant la guerre contre les Américains. On dit aussi que d’autres servirent de prison à des aviateurs capturés. Elles servirent bien sûr de caches au Vietminh pendant la guerre contre les Français.

La rivière se faufile sous trois grottes très basses. La première fait 127 m de long. Ce site, devenu un incontournable des circuits touristique, souffre malheureusement d’une trop grande notoriété. Les vendeuses de nappes sont plus insistantes que jamais, la visite est réglée comme du papier à musique…

Conseils pour bien visiter Tam Coc - la baie d’Halong terrestre

Barque à Tam Coc

Barque à Tam Coc

 Ceux qui le peuvent commenceront la promenade en barque vers 15h ou 16h, au moment où les groupes de visiteurs regagnent leurs autocars. La balade solitaire en fin d’après-midi est des plus agréable. Prévoir alors de dormir à Ninh Binh ou Tam Coc. Autre bon créneau, à condition d’avoid passé la nuit sur place (et que le brouillard matinal ne soit pas de la partie): vers 7h ou 8h. Il n’y a personne et on peut prendre son temps.

D’autre part, l’achat d’une nappe brodée, avant, pendant ou après la balade en barque, est un rite presque « inévitable ». Hélas, c’est devenu une forme de harcèlement de la part des bateliers! Que cela vous intéresse ou non, gardez le sourire et restez calme.

Souvent, les vendeur changent de comportement: aimables avec le client au départ, désagréables, voire agressifs, à la fin, s’ils n’ont rien vendu. Il faut savoir aussi que le tourisme, les balades en barque et la vente des nappes brodées constituent l’essentiel des revenus pour des centaines de familles de la région.

Faire du vélo à Tam Coc – La baie d’Halong terrestre

Faire du vélo à Tam Coc – La baie d’Halong terrestre

Faire du vélo à Tam Coc – La baie d’Halong terrestre

Juste louer un vélo et explorer les environs de la baie d’Halong terrestre est déjà une raison de visiter Ninh Binh. Ce que nous avons fait a été de regarder sur la carte où se trouvait la prochaine vue et de choisir une façon plus longue et moins conventionnelle d'y arriver. En sautant les routes principales, vous allez enrichir votre expérience de voyage beaucoup plus!

Promenez-vous dans les petits sentiers dans les rizières ou les chemins de terre menant aux communautés locales et aux villages. La baie d’halong terrestre est l'un de ces endroits où les enfants agitent la main et vous disent «bonjour» quand vous passez devant leurs maisons.

C'est fascinant de voir où les gens vivent, comment travaillent-ils dans les champs et comment passent-ils leur journée? En plus, il y a plein d'animaux mignons aussi!

Où se loger et se restaurer à Tam Coc – la baie d’Halong terrestre

Tam Coc Garden

Tam Coc Garden

On peut passer la nuit au village de Van Lam, et effectuer tôt le lendemain matin l’excursion en bateau.

Chez Loan Tam Coc

Chez Loan se situe sur la route de Tam Coc à Bich Dong, à 1 km après l’embarcadère de Tam Coc, sur la route vers la pagode Bich Dong, à droite. Presque au milieu des rizières, au calme, un hôtel de bon confort tenu par la dynamique Loan, une vietnamienne francophone. Chambres très simples( matelas un peu durs), avec AC et chouette vue pour les plus cheres. Vélos à disposition des clients. Le resto tient bien la route, avec de bonnes spécialités vietnamiennes. Bons conseils pour explorer tranquillement la région.

Tam Coc Garden

Tam Coc Garden se situe à 4 km environ de Tam Coc, sur la route vers la pagode Bich Dong. Discrètement logé dans un entrelacs de petits chemins qui serpentent entre les rizières, ce « jardin » saura vous charmer. L’accueil, d’abord, raffiné, avenant et aux petits soins. Les chambres, ensuite, nichées dans de charmantes maisonnettes en pierre et bois ; décorées avec un goût certain ;équipées de plus de confort moderne qu’il n’en faut ; avec des salles de bains de style balinéen à tomber à la renverse ; ayant toutes une jolie baie vitrée largement ouverte sur une petite terrasse privée et la superbe campagne…Si on ajoute le petit jardin d’Eden qui sert de cœur à ce mini-hameau, la piscine donnant sur les rizières et le restaurant de très belle tenue : ce « jardin » est décidément une petite perle qui mérite amplement ses tarifs !

Où manger à Tam Coc – La baie d’Halong terrestre ?

Brochette de chèvre

Brochette de chèvre

Personnellement, je pense que la nourriture à la baie d’halong terrestre est l'un des meilleurs que j'ai goûté. Et pour les prix bas, ce qui en fait un excellent rapport qualité-prix! Spécifiquement à Ninh Binh, la spécialité est la chèvre (con dê). Vous pouvez goûter le plat de la brochette de chèvre.

Tra My Restaurant

Tra My Restaurant se situe sur la route de Tam Coc, à mi-chemin entre la QL 1 et l’embarcadère, sur la droite. Monsieur Van Dan, le sympathique propriétaire, chef réputé pour ses spécialités de chèvre, parle un peu le français, et ça facilite la discussion. Restaurant bien tenu servant de la bonne cuisine vietnamienne locale. Petite salle cosy décorée de boiseries et de bambou.

Bambou restaurant

Bambou restaurant se situe à 200 m avant l’embarcadère, sur la gauche. Un véritable effort de déco pour cette paillote aux gais lampions et aux murs et meubles en bambou, comme il se doit. Cuisine correcte mais un un peu édulcorée. Du coup, c’est surtout pour boire un verre en soirée, ou un rafraîchissement dans la journée, que l’endroit est agréable. Son service est affable et anglophone.

Comment aller à la baie d’Halong terrestre ?

Comment aller à la baie d’Halong terrestre ?

Comment aller à la baie d’Halong terrestre ?

La baie d’Halong terrestre se trouve à 9 km au sud-ouest de Ninh Binh. Prenez la route No 1A vers le sud, puis tournez vers l’ouest à l’embrachement de Tam Coc, signalé par un mât totémique géant. Les hôtels de Ninh Binh organisent des circuits ( que vous pouvez faire vous-même à moto ou à vélo) et peuvent aussi vous indiquer de superbes routes secondaires.

À Hanoi, les cafés pour petits budgets organisent des excursions d’une journée vers la baie d’Halong terrestre et Hoa Lu. Prévoyez environ 20 $ USD pour la version standard , 30 $ USD ou plus pour un circuit en petit groupe dans un véhicule confortable, et sous l’égide d’un guide professionnel. N’hésitez pas à nous contacter pour bien réserver cette excursion à la baie d’Halong terrestre.

La pagode de Bich Dong (grotte de Jade)

La pagode de Bich Dong (grotte de Jade)

La pagode de Bich Dong (grotte de Jade)

La pagode de Bich Dong (grotte de Jade) se situe à 2-3 km après Tam Coc, sur la même route. GRATUIT. Trois étages de petites pagodes, certaines construites dans une grotte, accessibles par un escalier creusé à l’occasion de la visite de l’empereur Minh Mang.

Seule la dernière pagode est dans une grotte et tout est bien éclairé. À gauche de cette dernière pagode, un escalier monte à un pagodon sur une plate-forme offrant une jolie vue de la région. Un chemin mène ensuite jusqua’en haut du pic.

L’embarcadère de Thung Nang

L’embarcadère de Thung Nang se situe à mi-chemin entre celui de Tam Coc et la pagode de Bich Dong, sur la droite. Elle est ouverte tous les jours à 7h-17h30. Bateau 2 personne 90 000 Dg, pour 2h. Moins spectaculaire que son voisin, mais moins touristique aussi. On traverse également une grotte, on longe un temple et on peut s’arrêter pour en visiter un autre, toujours dans ces mêmes magnifiques paysages.

Réserce d’oiseaux de Thung Nham

Réserce d’oiseaux de Thung Nham

Réserce d’oiseaux de Thung Nham

Réserce d’oiseaux de Thung Nham se situe à environ 8 km de Tam Coc, au-delà de la pagode de Bich Dong. 350-68-68. Vuonchimthungnham.com. Accès en taxi environ 120 000 Dg. Cette réserve est ouverte tous les jours à 7h30-17h. Entrée: 7 000 Dg. Loc de vélos: 30 000 Dg/heure; 200 000 Dg par jour. Barque: 40 000 Dg/personne.

Niché au milieu de ces pains karstiques qui vous émerveillent à chaque détour de la route, cet agréable parc est bien préservé des foules. On y visite en barque une grotte-tunnel profonde de 500 m, avec sa pléiade de stalactites et ses brillances cristallines (rien à envier aux grottes de Tam Coc).

Enfin, on peut parcourir l’écoparc à sa guise, soit à pied, soit à vélo pour y découvrir un plan d’eau qui baigne un banian pluricentenaire; des vergers de litchis, goyaviers, manguiers et autres caramboliers…

Hang Mua (grotte Mua)

Hang Mua (grotte Mua)

Hang Mua (grotte Mua)

Depuis Tam Coc, reprendre la route en direction de la Q1 vers Ninh Binh; petite route à gauche à 2 km environ (donc avant d’atteindre la QL1), puis encore à enviro 3-4 km sur la gauche. Entrée: 100 000 Dg.

Ce n’est pas la grotte en elle-même qui offre tellement d’intérêt, mais le pain de sucre, que l’on peut gravir (450 marches bien raides quand même! Prévoir de l’eau et éviter les heures les plus chaudes), et d’où l’on a une vue absolument splendide sur le paysage environnant. Absolument impossible d’y grimper à moto…

Que faire, voir et visiter à l’ouest et au nord de Ninh Binh

Les grottes de Trang An

Les grottes de Trang An

Les grottes de Trang An

Les grottes de Trang An se situe à environ 12 km à l’ouest de la ville, par une large route toute récente! 362-03-35. On s’y rend à moto-taxi, en taxi ou par une agence. Il est ouvert à 6h-17h. Billet pour 4h-4h30 de balade: 200 000 Dg, mais sans supplément (pas de nappes brodées à acheter, du moins pour l’instant!). Durée de la visite: 2h45-3h.

Plus grand, plus beau et mieux préservé que le site de Tam Coc, mais aussi très commercial. Les autorités ont commencé à percer un canal qui devrait mener de la route no 1 au site de Trang An en utilisant les rivières existantes.

Puis au nom de l’écotourisme, on a détruit et et reconstruit, rasé et comblé, pour aménager le site, cet excès de vouloir gagner à tout prix a donné le meilleur… et parfois le pire. Des centaines de barques attendent les clients à l’entrée du site. On glisse au fil d’une eau cristalline, entre d’abrupts pains de sucre, au milieu d’un paysage vierge d’habitants, aussi propre et silencieux qu’aux origines.

Au lieu de trois grottes, vous en traverserez neuf! Et de très impressionnantes, avec de nombreuses stalactites et stalagmites, concrétions scintillantes et sensations fortes. La plus longue mesure pas moins de 600 m. plein de petits temples disséminés dans les montagnes ajoutent du charme à la balade.

À 10 km de Trang An, le site de Ho Dong Chuong, moins exploité, plus naturel: grottes et chutes d’eau dans un paysage de forêts de sapins couvrant des collines qui entourent un lac. Visite en barque.

Le site de l’ancienne capitale de Hoa Lu

 l’ancienne capitale de Hoa Lu

l’ancienne capitale de Hoa Lu

Le site de l’ancienne capitale de Hoa Lu se situe à environ 8 km au nord-ouest de Ninh Binh. trajet en taxi, à moto-taxi ou à vélo. Une route relie ce site à l’embarcadère de Trang An. Entrée: 20 000 Dg.

Un peu d’histoire de Hoa Lu

Hoa Lu fut la capitale du Vietnam indépendant sous les dynasties Dinh et Le entérieurs, puis des Ly. une citadelle s’élevait dans ce cadre magnifique, mais il n’en reste plus rien. Hoa Lu fut remplacée par Hanoi. seuls subsistent deux temples recostruits au XVIIe s.

Une estampe vivante

Une ligne de pitons rochex édentés et de pains de sucre aux formes déchiquetées, des sommets incertains enveloppés dans la brume humide, des rizières vertes et fertiles arrosées par le crachin du nord (ciel bleu quand il fait beau), des femmes courbées sous leurs chapeaux coniques, pieds nus dans la boue des champs, des haies de bambous séparant les hameaux comme des rideaux, quelques maisonnettes basses et pauvres coiffées de tuiles rouges usées, les toitures incurvées des temples et des pagodes, le silence d’un paysage serein et immuable: Hoa Lu, c’est bel et bien l’Asie éternelle.

Le site de Hoa Lu , de nos jours
Le temple de Dinh Tien Hoang

Le temple de Dinh Tien Hoang

Le temple de Dinh Tien Hoang

Ce temple fut construit sur les fondations de l’ancien palais royal de Hoa Lu. Les roi avaient bon goût pour choisir le site de leur capitale! Une longue allée bordée de bassins conduit au temple, lequel est précédé d’un beau potique avec sa clôture décorée de céramique verte ajourée et vernissée. Devant le temple, piédestal du trône royal en pierre. Toits de tuiles traditionnels avec dragon sur le faîte. Sur la façade, gros piliers de jaquier avec traces de polychromie. Intéressants hauts-reliefs sculptés. À l’intérieur, piliers peints de dragons noirs et or. Au fond du sanctuaire, statue du roi Dinh, du XIe s. À sa droite, son fil aîné; à sa gauche, ses deux autres fils. Dans un recoin à droite, la princesse. Le tombeau de ce roi se trouve au sommet du piton rocheux le plus proche. Il est accessible par un escalier de 265 marches. Faire attention par temps humide, ça glisse!

Le temple de Le Dai Hanh

Le temple de Le Dai Hanh

Le temple de Le Dai Hanh

Le roi Le Dai Hanh fit bâtir ce temple sur le même modèle et à côté de celui dédié à son prédécesseur Dinh Tien Hoang (dont il épousa la veuve). À l’entrée, petit pavillon dédié à Confucius et un autre pour les offrandes. On traverse une première cour, puis une deuxième; au centre de celle-ci, un grand socle de pierre grise serait un vestige du trône du roi Le Dai Hanh. Derrière se trouve le temple à proprement parler. À l’intérieur, éclairée par des néons blafards,une statue du roi Dai Hanh enveloppée dans la fumée des offrandes.

La pagode de Bai Dinh

La pagode de Bai Dinh

La pagode de Bai Dinh

La pagode de Bai Dinh se situe à environ 20 km au nord de Ninh Binh. accès en voiturette électrique 60 000 Dg A/R par pers.

Un ensemble tout récent inauguré en 2010, au terme de 10 ans de labeur. Un chantier tout simplement pharaonique! Des proportions architecturales titanesques, des milliers de statues façonnées pour l’occasion et de coûts de constrution démentiels… Franchement, ça vaut le coup d’oeil.

Vu l’affluence, le parking est remisé à 2 km de la pagode proprement dite (et ça grimpe). Après le portique d’entrée, admirez le clocher et son énorme cloche de 20 tones. En pénétrant plus avant dans l’immense cour rectangulaire, il vous faudra grimper une longue pente pour atteindre les édifices successifs, apportant chacun leur lot de statues.

Dans la pagode intermédiaire, impressionnant bouddha de 150 tones flanqué de génies, et entouré d’un millier de niches peuplées d’autres petits bouddhas. Dans le dernier temple, tout en haut, trois colossaux bouddhas dorés, des niches encore et une charpente maousse soutenue par des piliers de béton (plaqués de bois pour faire plus joli). De là-haut, on jouit d’une vue splendide sur la campagne. Un paysage qui invite à la contemplation.

Sur le chemin du retour, montez à la pagode histoirique, à flanc de colline: elle occupe deux grottes. Lorsque les pèlerins affluent en nombre, elle prend un aspect très mystique sur fond de foule frénétique noyée par les fumées d’encens.

Le village flottant de Kenh Ga

Le village flottant de Kenh Ga

Le village flottant de Kenh Ga

Le village flottant de Kenh Ga se situe à une dizaine de km au nord du site de Hoa Lu, et environ 25 km au nord de Ninh Binh: Entrée: 100 000 Dg (bateau inclus). Le mieux est d’acheter un tour organisé auprès des mini-hôtels de Ninh Binh (ou agences de Hanoi).

On peut aussi y aller à moto, mais il faut laisser celle-ci à l’embarcadère car la visite se fait sur l’eau. En moyenne, une promenade en barque sur la rivière Hoang Long dure 3h (dont 1h dans une grotte). Environ 1 500 habitants vivent dans ce village de maisons flottantes. Ils pratiquent un peu de pêche et exploitent des gisements de pierres qu’ils vendent ensuite à des fabriques de ciment.

Que faire, voir et visiter dans les environs de Ninh Binh ?

La cathédrale de Phat Diem

La cathédrale de Phat Diem

La cathédrale de Phat Diem

La cathédrale de Phat Diem se situe à une trentaine de km au sud de Ninh Binh.

Pour ceux qui ont du temps, voilà une belle excursion. Le parcours se révélera aussi intéressant que le monument. Route étroite en surplomb des rizières, qui borde ensuite une rivière aux sampans lourdement chargés de pierres et matériaux de construction.

De nombreuses églises de campagne balisent l’itinéraire. S’il n’y avait pas les rizières, on se croirait dans un bout de campagne française. Curieux: nombreux cimetières dans les rizières avec des tombeaux sur des îlots.

La cathédrale fut construite en 1891 dans un fascinant style sino-vietnamien, à mi-chemin de la pagode et du palais. Siège du premier évêché du Vietnam. À l’intérieur, on est frappé par les vastes proportions de la nef: 80 m de long, 24 m de large et 16 m de haut.

Plafond en forme de carène de navire renversée. Décoration alliant les styles vietnamien et européen. Retable rococo en bois ciselé,  doré, mais arches et arcs-boutants sculptés comme dans les temples. Impressionnantes colonnes en bois de fer d’un seul tenant.

Tour de force qui a consisté à les apporter de Thanh Hoa, Nghe An et Son Tay, à plus de 200 km au nord. Au-dessus du retable, six statues de martyrs vietnamiens canonisés par Jean-Paul II. Beaucoup de monde et grande ferveur aux messes du dimanche.

Réserve naturelle de van Long

Réserve naturelle de van Long

Réserve naturelle de van Long

Dans un paysage splendide de pics calcaires, cette paisible réserve comprend une zone humide envahie de roseaux qui fait le bonheur des ornithologues amateurs. Le frais d’entré total est 80.000 Dg par personne (billet d’entrée : 20.000 Dg par personne et 60.000 pour deux personnes). On peut notamment observer ici la très rare petite spatule, l’anserelle de Coromandel et la marouette grise.

Avec ses marais, qui tiennent à distance prédateurs et braconniers, Van Long est également le dernier refuge d’une espèce menacée, le semnopithèque de Delacour. Ces singes ne s’observent pas aisément. Tenez votre chance tôt le matin, ou dans la soirée.

La balade en barque ( 2 personnes par embarcation) est bien plus paisible ici que dans le site fréquenté de Tam Coc. Dans les eaux peu pronfondes ( 2 m environ), les bateliers manoeuvrent alternativement avec des rames et des perches de bambou.

Van Long est à 2 km à l’est de Tran Me, bourgade elle-même située à 23 km de Ninh Binh sur la route de Cuc Phuong. La visite de Van Long peut se combiner facilement avec celle de Kenh Ga, et toutes deux peuvent même se faire sur la route du parc national de Cuc Phuong.

Parc national de Cuc Phuong

Parc national de Cuc Phuong

Parc national de Cuc Phuong

Le parc national de Cuc Phuong est aménagé en 1962. Il est l’une des plus importantes réserves naturelles du Vietnam. Le frais d’entrée est 60.000 Dg par personne. Depuis quelques dizaines d’années, la faune et la flore se sont énormément dégradées. Néanmois, les 222 km2 de forêt tropicale primaire qui forment ce parc abritent une variété fantastique d’espèces animales et végétales : 307 espèces d’oiseaux, 133 espèces de mammifères, 122 espèces de reptiles et 2000 espèces de plantes répertoriées.

Le parc national se trouve à cheval sur trois provinces, et deux massifs calcaires. Le point culminant, le Dinh May Bac ( pic du Nuage argenté), s’éléve à 656 m. Ho Chi minh inaugura le parc en 1963, et prononca à l’occasion une courte allocution : «  La forêt est comme de l’or. Si vous savons bien la protéger, elle restera un bien précieux. Si elle est détruite, en revanche, les conséquences seront desastreuses pour la vie et la productivité ».

Le braconnage et la destruction de l’habitat sont toujours des problèmes majeurs. L’amélioration des routes a accru l’exploitation forestière illégale, et de nombreuses espèces endémiques, comme l’ours noir d’Asie, le crocodile du Siam, le chien sauvage et le tigre, ont disparu de la région par la faute de l’homme.

Singe du parc national de Cuc Phuong

Singe du parc national de Cuc Phuong

Le Centre pour la protection des primates menacés et le Centre pour la protection des tortues vous feront découvrir deux initiatives des autorités du parc en matière de préservation des primates et des tortues.  Le premier se situe à 500 m avant le Centre d’accueil des visiteurs, le second un peu plus loin. Il vous faudra engager un guide au centre d’accueil, mais l’entrée des deux centres est gratuite : pensez à faire un don, ou à acheter un souvenir.

Des populations muong vivent aussi dans le parc. Installées auparavant dans la vallée centrale, elles ont été déplacées dans les années 1980 vers la partie ouest du parc. Il s’agissait officiellement de mettre un terme à la pratique de la culture sédentaire, mais on a constaté par la suite que la route nationale Ho Chi Minh, projet phare du gouvernement, traversait une partie des terres muong.

La meilleure période pour visiter le parc national de Cuc Phuong

La meilleure époque pour la visite s’étend de novembre à février, pendant la saison sèche. En avril-mai, vous y verrez des millions de papillons. D’avril à juin, la température, l’humidité, ainsi que la quantité de gadoue augementent progressivement, tandis que, de juillet à octobre, les pluies apportent avec elles une multitude de sangsues. Evitez le week-end, marqué par l’affluence de visiteurs vietnamiens.

Randonnées dans le parc national de Cuc Phuong

Randonnées dans le parc national de Cuc Phuong

Randonnées dans le parc national de Cuc Phuong

Le parc est réputé pour ses magnifiques sentiers. Les promenades courtes comprennent la visite d’un grand jardin botanique, où l’on découvre des cerfs, des civettes, des gibbons et des entelles.

Un autre petit sentier mène à un escalier abrupt, de 220 marches, en haut duquel se trouve la grotte de l’Homme préhistorique, où ont été mis au jour des outils vieux de 7.500 ans, ce qui en fait  l’un des plus anciens sites peuplés d’humains du Vietnam. Hélas, ces objets ayant été transférés au musée local, on ne voit dans la grotte, dépourvue de lumière, que trois anciens tumulus et des colonies de chauves-souris.

Parmi les randonnées d’une journée les plus appréciées ( 6 km aller-retour) figurent  celle qui mène à un grand arbre millénaire, ainsi qu’une autre, plus longue ( 4 heures), rejoignant le pic du Nuage argenté.

Une marche éprovante de 5 heures conduit à Kanh, un village muong, où il est possible de passer la nuit chez l’habitant, avant de descendre la rivière Buoi en radeau.

Le personnel du parc vous remettra des cartes rudimentaires. Pour les marches plus longues, en revanche, il est recommandé de faire appel à un guide. Pour un groupe de 5 personnes au maximum, comptez 20 $ USD par jour pour le pic du Nuage argenté, 25 $ USD par jour pour le trek jusqu’au village de Kanh.

Où se loger et se restaurer dans le parc national de Cuc Phuong

Où se loger et se restaurer dans le parc national de Cuc Phuong

Où se loger et se restaurer dans le parc national de Cuc Phuong

On peut se loger dans trois endroits de la réserve. Idéal pour une séance d’observation des oiseaux ou une balade matinale, le centre du parc, à Bong, se situe à 20 km de l’entré. Vous trouverez là un hégergement rudimentaire sans eau chaude, soit dans une maison sur pilotis ( 6 $ USD par personne), dans un bâtiment disposant de grandes chambres de quatre lits ( 16 $ USD) ou encore dans un bungalow ( 25 $ USD).

Le centre d’accueil des visiteurs, près de l’entrée du parc, dispose de chambres exigues, et sombres, dans

Une maison sur pilotis ( 5 $ USD par personne) et dans une pension ( 20 $ USD) ainsi que d’un bungalow pour deux ( 25 $ USD). Les bungalows( 20 $ USD) aménagés autour du lac artificiel, à 2 km de l’entrée, sont les plus agréables.

Il est possible de camper( 2 $ USD par personne, 4 $ USD avec tente) à côté du centre d’accueil des visiteurs ou au lac Mac. Il y a aussi un restaurant au centre du par cet un autre au centre d’accueil des visiteurs. Ceux qui passent la nuit au lac peuvent commander des repas. Il est possible de loger, dans des conditions sommaires, dans une famille muong au village de Kanh ( 5 $ USD).

Comment aller au parc national de Cuc Phuong ?

Comment aller au parc national de Cuc Phuong ?

Comment aller au parc national de Cuc Phuong ?

Ce parc national se situe à 45 km de Ninh Binh. Sur la route 1AA, l’embranchement qui y mène conduit au village flottant de Kenh Ga.

Cuc Phuong est desservi par des bus réguliers au départ de Ninh Binh. Un bus direct part tous les matins à 9 heures de la gare routière de Giap Bat, à Hanoi ( 70.000 Dg, retour à 15h). Vous pouvez aussi rejoindre Nho Quan ( 40.000 Dg, 2 heures 30 à 3 heures 30, 6 bus par jour), puis trouver une moto ( 50.000 Dg) pour vous emmener jusqu’à l’entrée du parc.

Nous espèrons que les informations de notre article sont utiles pour la préparation de votre voyage à Ninh Binh - Baie d'Halong terrestre ou Tam Coc. Si vous avez des questions ou des conseils utiles, n'hésitez pas à laisser des messages ci-dessous. Nous serons heureux d'avoir de vos nouvelles.

Destinations du Nord du Vietnam

Mots-clefs pour retrouver cet article sur google: ninh binh, baie d'halong terrestre, ninh binh vietnam, halong terrestre, baie halong terrestre, baie d'along terrestre, vietnam ninh binh, ninh binh tam coc, baie d'halong terrestre carte, baie halong terrestre, vietnam baie d'halong terrestre, tam coc, tam coc vietnam, tam coc vietnam carte, Ninh Binh que faire, que faire à la baie d’Halong terrestre, que voir à la baie d’Halong terrestre, baie d’Halong terrestre Ninh Binh, que faire à Ninh Binh, que voir à Ninh Binh, guide de voyage Ninh Binh, sites à visiter à Ninh Binh, excursion Ninh Binh, visite Ninh Binh, croisiere Ninh Binh, que faire à Tam Coc, baie d’Halong terrestre Van Long, baie d’Halong terrestre temple, baie d’Halong terrestre photos, baie d’halong terrestre a velo, la baie d’halong terrestre au vietnam, baie d’halong terrestre blog, carte vietnam baie d’halong terrestre, decouvrir baie d’halong terrestre, visite de la baie d’halong terrestre, hoa lu baie d’halong terrestre, visiter la baie d’halong terrestre, baie dhalong terrestre quoi voir, randonnée baie d halong terrestre, baie d halong terrestre visite, hoa lu, réserve van long, parc national de cuc phuong, réserve thung nham, village flottant de kenh ga, grotte hang mua, grotte trang an, pagode bai dinh, cathédrale de Phat Diem

Ninh Binh – Baie d’Halong terrestre ou Tam Coc
5 (100%) 14 votes

Leave Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *