Agence de voyage Vietnam

Hué Vietnam

SOMMAIRE DE L'ARTICLE

Hue Vietnam : Que faire et visiter Hué? Vous trouvez des conseils, les informations utiles sur les endroits où sortir, manger et dormir à Hué pour bien voyager à Hue.

hue-vietnam

Aperçu de Hué Vietnam

Située au centre du Vietnam, à moins de 20 km de mer (le golfe du Tonkin), la ville s’étend au bord d’une large rivière (la rivière des Parfums) née dans les montagnes de la cordillère annamitique: un cadre favorisé et aéré. Attchée aux empereurs Nguyen depuis la fin du XVIIe s, elle occupe une place à part dans le paysage vietnamien.

Carte de Hue Vietnam

Sa citadelle inspirée de la Cité interdite et les fastueux tombeaux royaux, disséminés dans la campagne alentour, entre rizières et collines, lui ont valu d’être inscrite au Patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco.

Situées sur chacune des berges de la rivière des Pargum, de part et d’autre d’un centre moderne et animé, ces oasis de tranquillité valent à Hue un charme décalé, une certaine intemporalité. Sont goût de la littérature et de la poésie, sa vie culturelle l’honorent.

Belle vidéo sur la ville de Hué Vietnam

On dit souvent ceci: Saigon c’est le commerce, Hanoi la politique et l’armée, Hue les empereurs et la culture. C’est caricatural bien sûr, mais assez vrai.

Que faire à Hue : 14 meilleures choses à faire absolument

Demandez aux Vietnamiens de parler de Hue et ils vous répondront souvent que c’est une ville triste et endormie. Hue n’est pas aussi ennuyeuse que certains le disent, et vous pouvez découvrir pleinement son romantisme et sa beauté charmante si vous connaissez les incontournables de la ville. Découvrons les 14 meilleures choses à faire absolument à Hue Vietnam via l’article ci-dessous.

Que faire à Hue

1. Visiter les endroits merveilleux à Hué

Hue est une ville pleine de verdure à l’atmosphère paisible, calme mais également animée, bondée. L’ancienne capitale du Vietnam a beaucoup d’endroits merveilleux à visiter. Autour de la ville a été préservée des tombes royales, des pagodes, des temples, et des maisons de jardin avec des centaines d’années d’âge.

Le premier lieu est la Cité Impériale avec de nombreuses portes de la forteresse, dont la célèbre Ngo Mon Quan (Porte du Midi) et de nombreux temples et lieux de culte (Trieu Mieu, Hung Mieu, Thai Mieu) à l’intérieur de la Cité.

En outre, la Cité interdite est la demeure de nombreux empereurs, reines et familles royales de la dynastie Nguyen au XIXe siècle. Un autre endroit remarquable est le complexe des tombes royales des rois Nguyen, notamment la tombe Gia Long, la tombe Tu Duc, la tombe Minh Mang, la tombe Dong Khanh et la tombe Khai Dinh.

Néanmoins, la Pagode Thien Mu est également l’une des pagodes les plus fascinantes et les plus anciennes de la ville de Hue, comme la Pagode du Pilier Unique à Hanoi. Faire un tour dans la ville de Hue pour visiter le complexe de monuments, c’est retrouver le chemin des temps anciens.

Visiter les endroits merveilleux à Hué

2. Découvrir la gastronomie de Hue

En tant que destination touristique, un assez grand nombre d’options de restauration sont disponibles à Hue Vietnam, avec un bon mélange de plats occidentaux et vietnamiens authentiques. Il y a beaucoup de bons restaurants dans certaines rues comme Pham Ngu Lao, Le Loi, Ben Nghe, Hung Vuong, et d’autres rues sur la rive nord de la rivière des Parfums.

Les Vietnamiens considèrent la cuisine typique de Hue comme la meilleure du pays. Il en existe deux types : la cuisine populaire traditionnelle de Hue et la cuisine « royale », celle de la cour impériale. Parmi les plats populaires à ne pas manquer, citons com hen » (petites palourdes avec du riz), « bun bo Hue » (vermicelles de bœuf à la mode de Hue), « bun thit nuong » (vermicelles de viande grillée), « banh khoai » (crêpes frites traditionnelles), « nem lui », « banh bot loc », etc.

Découvrir la gastronomie de Hue

Et vous ne pouvez pas venir à Hue sans goûter à la cuisine impériale. Si vous voyagez en grand groupe, réservez un dîner impérial à Hué. Vous vous habillerez comme des membres de la royauté vietnamienne, profiterez de la musique traditionnelle et dînerez avec des plats traditionnels « royaux ». Il sera fantastique de goûter au dîner impérial de Hue lors de croisières de luxe sur la rivière des Parfums ou dans des restaurants haut de gamme. Autrefois, 50 plats différents étaient servis lors d’un festin royal, mais aujourd’hui, vous pouvez choisir une dizaine de plats.

3. Participer à un cours de cuisine à Hué Vietnam

Hue est l’endroit où manger ne sert pas à satisfaire les besoins fondamentaux de l’homme, mais est une forme d’art. Pendant la période des 9 règnes des Nguyen, Hue était aussi un centre de la cuisine vietnamienne avec beaucoup de spécialités célèbres. Participer à un cours de cuisine est une merveilleuse opportunité pour les touristes d’obtenir plus de connaissances sur l’art de la cuisine traditionnelle en plus d’apprendre à cuisiner certaines spécialités de la ville de Hue et du Vietnam.

Pour ceux qui ont l’intention d’explorer plus en profondeur cette cuisine prestigieuse qui mérite d’être reconnue dans le monde entier, il existe de nombreuses possibilités : dans les agences de voyage, les hôtels ou les restaurants. L’éco-village de Thuy Bieu est une suggestion pour les touristes qui souhaitent combiner un cours de cuisine avec une excursion à vélo dans la campagne.

Participer à un cours de cuisine à Hué Vietnam

4. Visiter la ville de Hue en bateau

Alors que la rivière des Parfums serpente à travers la ville, ses méandres suscitent l’émerveillement. Et des vacances à Hue seraient incomplètes sans une excursion en bateau-dragon (bateau sculpté en forme de dragon) le long de cette rivière poétique. Tout en naviguant doucement, vous verrez Hue Vietnam sous un angle différent et découvrirez comment l’eau change magiquement de couleur du lever au coucher du soleil.

La meilleure partie du voyage est de vous rapprocher de la vie locale des charmants et doux habitants de Hue. Vous pouvez embarquer pour vous fondre dans le marché bondé de Dong Ba ou visiter l’éco-village de Thuy Bieu, où vous pourrez déguster des plats locaux et détendre vos pieds grâce à un traitement à base de plantes.

Visiter la ville de Hue en bateau

5. Faire le voyage écologique à Hue Vietnam

En vous rendant dans un endroit rustique comme le lagon de Tam Giang ou l’éco-village de Thuy Bieu, vous aurez l’occasion de faire l’expérience de la vie simple et réelle de la campagne, de quitter la vie stressante d’une ville animée pour découvrir l’atmosphère différente de paysages paisibles et rustiques et de vous rapprocher de la nature et des gens sympathiques de la campagne. En participant à ces excursions, vous aiderez la communauté à maintenir sa culture traditionnelle et à partager le bonheur avec la population locale, en particulier les enfants des régions pauvres.

Faire le voyage écologique à Hue Vietnam

Dans la lagune de Tam Giang, vous verrez les habitants s’adonner à leurs activités quotidiennes de ménage ou les agriculteurs travailler péniblement dans les rizières et apprendrez la vie quotidienne et les activités de pêche des villageois pêcheurs typiques. Vous pouvez y apporter des objets utiles pour les personnes locales dans le besoin.

Dans le village de Thuy Bieu, vous pourrez visiter d’anciennes maisons-jardins, une famille de fabricants de papier, et participer à de nombreuses activités intéressantes comme se détendre en trempant son pied dans de l’eau contenant des herbes médicinales, profiter d’un excellent massage par des aveugles, participer à des cours de cuisine et préparer le déjeuner par vous-même.

6. Faire du shopping à Hué Vietnam

Hue est certainement le meilleur endroit pour faire du shopping et trouver des cadeaux que vous pourrez rapporter chez vous. Elle est célèbre pour ses produits artisanaux tels que les peintures et les broderies sur soie, les objets en laque, les antiquités et toutes sortes de produits uniques que vous ne trouverez que dans la ville.

Les boutiques de mode, les magasins de souvenirs, les supermarchés, les galeries d’art ou les studios sont concentrés dans certaines rues principales comme Tran Hung Dao, Le Loi, Hung Vuong, Phan Dang Luu, Mai Thuc Loan… Pour une expérience locale, le marché de Dong Ba est vraiment un lieu incontournable. On y trouve de nombreux souvenirs et spécialités à des prix minimes si vous êtes un bon négociateur. D’autres lieux de shopping célèbres pour les touristes sont le marché d’An Cuu, le marché de Ben Ngu, le marché de Tay Loc, la place Truong Tien, la place Phong Phu, etc.

Faire du shopping à Hué Vietnam

7. Faire la balade à vélo à la campagne de Hué

On s’arrête généralement à Hué pour visiter la citadelle impériale et les tombeaux des rois. Cependant, si vous prenez un peu plus de temps pour en faire le tour, vous aurez l’occasion de découvrir la magnifique campagne. Les pistes cyclables longent principalement les deux rives de la poétique rivière des Parfums, ombragées par de vieux arbres et de légères brises fraîches.

Faire la balade à vélo à la campagne de Hué

Vous trouverez de nombreux villages tranquilles sur votre chemin, où vous pourrez vous arrêter et discuter avec les habitants. Leurs sourires accueillants et leur voix douce vous toucheront vraiment au cœur. Faire une excursion à vélo au village de Thuy Bieu ou au pont de Thanh Toan pour explorer la campagne et s’imprégner de la culture locale vous permettra d’approfondir votre expérience vietnamienne.

8. Se détendre aux belles plages

Thuan An est une plage accessible au public à Hue, qui se trouve à 15 km du centre-ville. Cette étendue de sable blanc d’un kilomètre de long descend en pente douce dans un lagon émeraude peu profond et est bordée d’un épais rideau de palmiers et de feuillage tropical.

Vous pouvez également vous échapper de la ville animée et faire une excursion d’une journée à la plage de Lang Co, qui se trouve à 65 km de Hue. Vous y trouverez de nombreux restaurants proposant des fruits de mer frais et la plage elle-même est très belle – pensez à l’eau bleu vif et au sable blanc. La plage de Lang Co constitue une excellente escale en route vers Hoi An pour interrompre le voyage.

Se détendre aux belles plages hue

09. Promenade en cyclo pousse à la ville de Hue

À Hue, le cyclo pousse est étonnamment préféré par les visiteurs. C’est un moyen de transport à trois roues qui peut être très pratique dans le trafic. Les touristes aiment le cyclo pousse parce que le conduire à une vitesse normale leur permet de profiter de chaque moment, de chaque détail de la ville paisible.

Hue n’est pas une ville immense, donc passer quelques heures la nuit en cyclo peut vous aider à découvrir toute la ville. Normalement, le conducteur vous fera passer par de nombreuses attractions célèbres.

Promenade en cyclo pousse à la ville de Hue

L’avantage, c’est que vous pouvez demander au chauffeur de s’arrêter lorsque vous voyez quelque chose qui vous intéresse, vous pouvez même lui demander de s’arrêter pour prendre une photo. Vous pouvez également discuter avec le chauffeur pour en savoir plus sur Hue et sur la vie de ses habitants.

Vous pouvez également leur demander de vous indiquer un bon endroit où manger, car ce sont des habitants de la région et ils connaissent bien la ville. En outre, il est assez romantique de rouler en cyclo pousse à travers la rêveuse rivière des Parfums et d’observer sa magnifique beauté.

10. Faire la pêche au lagon de Tam Giang

Le lagon de Tam Giang est bien connu pour sa vue imprenable sur le coucher de soleil. Habituellement, afin de profiter au mieux du voyage, les touristes aiment s’y rendre vers 16h30 pour aller pêcher autour de la lagune Tam Giang avec les habitants locaux sur un bateau de pêche.

Pendant ce temps, vous pourrez voir le coucher de soleil se transformer progressivement en un superbe violet charmant. Il serait dommage que vous ne preniez pas de photos de ce magnifique coucher de soleil. Après cela, vous pourrez déguster des fruits de mer frais et nutritifs. Cela semble simple mais pourtant parfait pour une fin d’après-midi.

Faire la pêche au lagon de Tam Giang

11. Visiter les belles maisons-jardins

Sur la liste des choses à voir à Hue, si vous voulez observer davantage l’architecture ancienne de Hue Vietnam, venez explorer plusieurs belles maisons de jardin à Phu Mong, qui se trouve à 5 km du centre-ville. Ces maisons-jardins ont été construites par la dynastie Nguyen, ce qui signifie qu’elles existent depuis plus de 300 ans.

Vous pouvez voir que les détails comme le bois, les vergers ont rendu les maisons de jardin traditionnellement belles dans un style simple mais élégant. Elles donnent également l’impression de se fondre dans la verdure et la fraîcheur de la nature.

Visiter les belles maisons-jardins

Elle attirera votre attention dès le premier coup d’œil avec ses immenses portes, ses panneaux de direction clairs sur les côtés, et une entrée ancienne remplie de mousse et de briques. La maison-jardin qu’Atypik Vietnam vous suggère de visiter est la maison Pham Vu Dien. Cette maison a été construite en 1894, donc jusqu’à présent, elle a déjà 124 ans.

La maison de Pham Vu Dien est spacieuse avec un jardin de plusieurs milliers de mètres carrés qui l’entoure. En outre, ne dormez pas sur l’église de Le Van Duyet car elle a été élue comme la plus connue des histoires du Vietnam.

12. Apprendre à fabriquer des chapeaux coniques

Le chapeau conique a toujours été un symbole traditionnel légendaire qui honore la beauté charmante, mystérieuse et délicate des femmes vietnamiennes, en particulier dans la ville de Hue.

Les visiteurs désireux d’en savoir plus sur la culture de Hue, et plus particulièrement sur la façon de fabriquer un chapeau conique, peuvent se rendre dans un village de fabrication de chapeaux coniques. Il existe plusieurs villages, mais le plus populaire est celui de Tay Ho. Il est situé à Phu Vang, à 12 km de la ville, sur les rives du ruisseau Nhu Y. Il s’agit du village le plus populaire.

Apprendre à fabriquer des chapeaux coniques

La fabrication d’un chapeau conique complet se fait en 15 étapes, à commencer par la cueillette des feuilles de « Bo Quy Diep » dans la forêt. Pour être honnête, c’est une expérience spéciale. Lorsque vous avez fini de le fabriquer, vous pouvez le rapporter comme souvenir pour vos amis et votre famille, ou l’utiliser comme accessoire pour accompagner le célèbre Ao Dai vietnamien.

13. Faire la fête jusqu’à minuit à Hué

Hue est connue pour son atmosphère ancienne et paisible, mais cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas vous amuser. L’une des meilleures choses à faire à Hue est de faire la fête jusqu’à minuit.

Cependant, il ne s’agit pas d’une fête à fond la caisse comme dans un club de danse bondé où l’on boit et danse sans arrêt. La fête à Hue est un peu plus décontractée. Les gens aiment aller dans un pub local pour se détendre avec de la bonne musique, quelques verres, discuter avec des amis ou rencontrer de nouvelles personnes.

Faire la fête jusqu'à minuit à Hué

Parfois, ils veulent simplement s’asseoir et passer un bon moment, il n’est pas nécessaire que ce soit toujours pour danser et faire la fête. En outre, pour les étrangers qui recherchent un endroit pour se détendre, il y a quelques bars et pubs chics à l’intérieur même de certains hôtels 4-5 étoiles.

14. Se détendre à Alba Thanh Tan Hot Springs

Les sources thermales d’Alba Thanh Tan sont un endroit idéal pour oublier la pression de la vie quotidienne, faire le plein d’énergie et se divertir librement de diverses manières. Elle se trouve à environ 30 km du centre de Hue. Parce qu’il y a beaucoup d’activités à offrir, vous pouvez choisir celle qui convient le mieux à votre loisir et à votre personnalité.

Si vous souhaitez simplement vous reposer, la meilleure option pour vous est de vous tremper dans des sources minérales chaudes. Après cela, vous pouvez bénéficier d’une séance de massage à l’Alba Thanh Tan Hot Springs.

Se détendre à Alba Thanh Tan Hot Springs

Au contraire, pour les personnes qui veulent rester actives et aiment relever des défis, l’Alba Thanh Tan Hot Springs propose des sports et des activités de plein air amusants. Les activités d’aventure les plus courantes que vous devriez essayer sont High Wire Cable Game et Zip Line. Ces deux jeux vous feront affronter la peur de la hauteur et de l’équilibre. Jouez à des jeux passionnants dans un cadre naturel verdoyant.

On peut dire que Hue est une étape importante au Vietnam. Elle est l’une des villes les plus importantes du point de vue architectural dans le pays, avec la meilleure cuisine et la meilleure nourriture vietnamienne. Essayez ces activités uniques à faire à Hue et vous ne serez pas déçu. Vous repartirez avec un souvenir précieux et une expérience si spéciale et inoubliable.

Les 20 meilleures attractions touristiques de Hue Vietnam

Hué est très connue par ses œuvres architecturales anciennes de grande valeur historique. En plus de cela, la beauté des sites charmants et les traits doux des gens de Hue sont des choses formidables pour les touristes. Pour explorer pleinement la beauté de Hue, vous pouvez regarder ci-dessous les 20 meilleures attractions touristiques de Hue.

1. La citadelle impériale de Hué

Accès par la porte du Midi. Visite tous les jours 7h-17h. Billet: 150 000 Dg. Billet combiné cité impériale et 2 tombeaux: 280 000 Dg. Des guides attitrés, postés à l’entrée, proposent leurs services. Des voiturettes électriques circulent dans la cité impériale.

C’est le seul exemple d’une ville impériale du Vietnam existant encore aujourd’hui. Construite de 1804 à 1833 sur l’initiative de Gia Long, le fondateur de la dynastie des Nguyen, sur un périmètre de 10 km, elle s’inspire de l’architecture des palais impériaux chinois. Jusqu’à 80 000 habitants de la région participèrent à son édification.

La citadelle impériale de Hué

La ville comprend trois enceintes concentriques autour du même axe sud-nord. Celle de la ville impériale proprement dite, celle de la cité royale et, enfin, la Cité pourpre interdite. Des Français contribuèrent à l’architecture, ce qui explique son aspect à la Vauban.

Les murs de la première enceinte atteignent parfois 20 m de large, remblai de terre, entre deux couches, percé d’une dizaine de portes. Tout autour, un canal appelé Ho Thanh Ha (le canal de Dégense du rempart). Mur d’enceinte sud de forme quasiment carrée, est aussi entourée de douves.

Elle comprenait à l’origine une cinquantaine de bâtiments, organisés par quartier selon leurs fonction: cérémonielle, religieuse, résidentielle… Outre la famille et les princes, les 100 concubines impériales y vivaient. Quelle santé!

Aujourd’hui, environ 55 000 personnes habitent à l’intérieur de la citadelle. C’est un coin calme, avec des petites maisons et des jardins, mais qui ne diffère pas tant que ça des autres quartiers de la ville.

Seul le noyau dur de la cité royale est devenu musée. Les bâtiments qui ont survécu à la grande offensive du Tet (1968) ont eté en grande partie restaurés avec l’aide de l’Unesco. Quelques ruines sont même en train d’être relevées autour de la Cité pourpre interdite.

Le Cavalier du Roi

Il n’y a pas d’accès. Imposant bastion construit par Gia Long en 1809 sur le terre-plein gardant l’entrée de la cité royale, côté fleuve. Le drappeau vietcong y fut hissé lors de l’offensive du Tet en 1968 (l’image fit le tour du monde grâce à la télé américaine). Il y flotte toujours.

De part et d’autre du fort, après avoid franchi les premières portes, neuf grands canons de bronze. Appelés « canons génies », ils pèsent 10 t chacun et symbolisent les cinq éléments (eau, bois, métal, feu et terre) et les quatre saisons. Devant, une grande esplanade en partie gazonnée où se déroulaient, jadis, les parades militaires.

La porte du Midi

il s’agit de l’entrée principale de la cité impériale. Elle est percée de cinq portes: la centrale, dont le toit est couvert de tuiles jaunes, était réservée à l’empereur et sa famille, les portes adjacentes aux mandarins et les latérales aux soldats, aux éléphants et aux chevaux.

C’est une belle et solide construction à laquelle on accède par un escalier à l’arrière, une fois payée l’entrée. On notera l’exquise charpente du pavillon des Cinq Phénix, bâti au-dessus. La cloche et le tambour datent de 1822.

Laque montrant la remise des diplômes aux lettrés, qui se déroulait ici même. C’est d’ici que les mandarins observaient les parades militaires. Devant la porte, Bao Dai remit le pouvoir au Vietminh en août 1945.

Derrière la porte du Midi, deux grands bassins séparés par le pont de la Voie centrale et l’esplanade des Grands Saluts, menant au palais du Trône (appelé aussi palais de la Suprême Harmonie).

De chaque côté, quatre dragons surveillaient les mandarins. Symbole de puissance, le dragon fait partie des quatre animaux mystiques avec le griffon, emblème du bonheur et de la protection royale, le phénix (la vertu) et la tortue (la longévité). Ce sont ces animaux à la forte symbolique que l’on retrouve de manière récurrente.

Le palais du Trône

Le palais du Trône est construit en 1805, rénové en 1833 et en 1923. C’est là qu’a été retrouvé le trône original du roi. De tous les grands palais, c’est le seul qui ait échappé aux bombardements américains de 1968. La restauration a été réussie.

Ainsi peut-on admirer le beau toit de tuiles vernissées, la charpente superbement sculptée, la grande salle aux 80 colonnes en bois décorées avec comme seul motif des dragons dans les nuages. Devant le trône, la table sur laquelle on déposait les requêtes au monarque.

Dans l’arrière-salle, une maquette tente de figurer la cité impériale dans son état d’origine. Projection audiovisuelle et explication sur les arènes construites par Minh Mang pour y placer son tigre à la suite d’un accident causé par le fauve. Les arènes, en ruine, sont à quelques kilomètres de Hue.

La Cité pourpre interdite

La Cité pourpre interdite se situe au nord du palais du Trône, c’est la désolation: il ne reste que des ruines éparses de la troisième enceinte, un espace mesurant 330m x 324m, auquel seuls l’empereur, les femmes et les eunuques pouvaient accéder.

Des nombreux bâtiments détruits lors de l’offensive du Tet en 1968, seuls demeurent deux bâtiments sur le côté, maisons mandarinales où se trouvaient bureaux administratifs et salles des Banquets royaux.

À l’arrière, sur cet immense terrain vague et herbu, des galeries ont été reconstruites (toilettes au bout)

Le pavillon de Lecture

Le pavillon de lecture se situe sur la droite des galeries reconstruites. Édifié par Thieu Tri, le pavillon est précédé d’un jardin et d’un bassin, considéré comme un paravent contre les mauvais esprits. Conservé en assez bon était, il a été restauré.

Le théâtre royal

Le théâtre royal se situe derrière la maison mandarinale de droite. 4 représentation/j, à 9h, 10h, 14h30 et 15h30. Durée: 30 mn. Compter 70 000 – 120 000 Dg. Bâti en 1826, il est ouvert au public. On peut assister à des spectacles de danse et opéra royaux: danse des licornes, danse des éventails et des lampes de lotus.

Dans l’axe sud-ouest/nord-est de la cité royale, deux portes splendides: à l’est, la porte de l’Humanité réservée aux mandarins; à l’ouest, celle de la Vertu réservée aux femmes, symbolisées par des phénix. Aujourd’hui, seuls les employés ont le droit de les emprunter à la sortie du travail, sinon elles restent fermées.

Du côté de la porte de l’Humanité, remarquer, sur la gauche, le pavillon de style colonial qui servit de collège des Beaux-Arts en 1957, aujourd’hui en cours de restauration. En face, par un chemin, dans un cadre hors du temps, deux temples: d’abord celui de Trieu To Mieu puis, au fond presque oublié, celui de Thai To Mieu, où était jadis rendu le culte des seigneurs Nguyen.

Le premier peu fréquenté, le second presque en ruine. Juste à l’extérieur de la Cité pourpre interdite en empruntant la porte de l’Humanité, un jardin des bonsaïs avec des petits ponts a été aménagé là où jouaient les enfants des rois.

Le palais de la Reine-Mère

L’ensemble comprenait à l’origine une dizaine de bâtiments, certains d’entre eux reliés par des galeries en bois. Une partie a été restaurée. Dans la cour, l’édifice Tinh Minh servit de résidence à l’empereur Bao Dai dans les années 1950.

À sa droite, le palais Dien Tho, le plus imposant, était habité par la reine mère; il a été remeublé comme à l’époque de Bao Dai. Dans le prolongement, au fond de la cour, le pavillon Ta Tra, en ruine, servait de salle d’attente aux visiteurs. Il est adossé à un bassin veillé par un charmant pavillon.

Tout près de ce monument, le palais de la Longue Longgévité. Ce nom est redondant, mais il prouve l’attachement des Vietnamiens à cette valeur. Murs jaune argile, tuiles vertes et volets rouge foncé, il était naguère destiné à la grand-mère de l’empereur.

Le temple du culte des empereurs Nguyen

Le temple du culte des empereurs Nguyen se situe à l’angle sud-ouest de la citadelle. Construit en 1821 par Minh Mang en l’honneur de Gia Long, il a été très bien restauré, notamment avec l’appui passionné de Kazimierz Kwiatkowski, architecte polonais qui se dévoua à cet édifice jusqu’à la fin de sa vie. On y pénètre par une vieille porte avant de grimper les marches du « pavillon de l’Éclatante Bienveillance venue d’en haut », très élégant et de couleur rouge.

En redescendant, on observe, de chaque côté, les neuf urnes dynastiques. Fondues entre 1835 et 1837, elles sont dédiées chacune à un empereur et pèsent environ 2 t. Elles sont illustrées d’animaux, fleurs, paysages, armes, etc. De chaque côté, dans un abri en bois rouge à l’air de cabine téléphonique anglaise, deux griffons de bronze.

A l’intérieur du temple proprement dit, dix très beaux autels célèbrent chaque empereur de la dynastie des Nguyen, comme dans une sorte de panthéon royal. Au mileu, celui de Gia Long. Derrière, on trouve les tables d’offrande et, au fond, sur des autels, leurs tablettes funéraires.

Au temps de la colonisation, seuls sept d’entre eux pouvaient être honorés: les autres avaient été jugés trop antifrançais! Les empereurs de la dynastie étaient honorés dans le pavillon de la Splendeur, situé en face. Avec ses trois niveaux et ses 13 m de haut, il est l’édifice le plus élevé de la citadelle.

À l’arrière, deux autres petits temples, le Hung To Mieu, dédié aux parents de l’empereur Gia Long, et le Hung Mieu, plus petit, ignoré des groupes alors qu’il a été très joliment restauré. Bel ensemble de boiseries et de mobilier aux couleurs impériales.

Le pavillon Tu Phuong Vo Su

Le pavillon Tu Phuong Vo Su signifie littéralement le « palais des quatre directions sans problèmes »! Près de la porte de la Paix, ce pavillon reconstruit en 2011 pour l’arrivée du roi Le Thai To à Hanoi offre une architecture élégante, identique à l’original. À l’intérieur, petit café prolongé par une terrasse. Bien pour se rafraîchir aux heures chaudes.

Ceux qui ont beaucoup de temps devant eux poursuivront leur balade par la découverte de la citadelle en elle-même, en particulier du lac du Coeur Serein et du bastion Mang Ca, au nord.

2. Le marché de Dong Ba

Le marché Dong Ba est situé sur la rue Tran Hung Dao, juste sur la rive et au milieu du pont Truong Tien et Gia Hoi. Vous verrez un marché traditionnel avec un espace imposant comme tout de la vie, de la culture et des coutumes des habitants de Hue. C’est l’occasion pour vous de mieux comprendre les caractéristiques culturelles uniques de la population locale et d’enregistrer de beaux souvenirs au pays des temps anciens.

Le marché de Dong Ba

Si vous cherchez une zone de shopping principalement pour les tissus et les vêtements, vous pouvez atteindre le 3ème étage car toutes sortes de tenues s’y retrouvent. À l’étage inférieur, vous trouverez des objets d’art, représentés de manière exquise par les célèbres villages d’artisans traditionnels. Vous pourrez également goûter à la cuisine régionale. Les spécialités peuvent remplir votre estomac vide au prix le plus abordable, tout en préservant l’hygiène et la fraîcheur.

3. La pagode de Thien Mu

La pagode de Thien Mu se situe à environ 5 km au sud-ouest de la ville, sur le bord de la rivière des Parfums. Cette visite peut se faire à vélo (ou en bateau). GRATUIT. La luminosité est superbe en fin d’après-midi, vers 16h. Quelqu’un peut vous garder vos vélos à l’entrée de la pagode, pendant la visite.

Fondée en 1601, la pagode de la Dame Céleste, la plus connue de Hue, se signale depuis le fleuve par une haute tour octogonale de sept étages évoquant les sept réincarnations de Bouddha. Celle-ci a été ajoutée en 1844, lorsque le site fut remodelé.

La pagode de Thien Mu

Dans les oculi figurent les divers symboles du bonheur (fleur de lotus, svastika, etc). À droite, sur une énorme tortue en pierre, stèle racontant l’histoire de la pagode. Joli travail de sculpture. À gauche, grosse cloche de 1710 dont la portée était au moins de 10 km.

Long portique marquant l’entrée. Trois portes symbolisent les bouddhas du passé, du présent et du futur. Elles sont flanquées par les inévitables génies du Bien et du Mal. Dans l’avant-cour, derrière, plusieurs généraux représentés de chaque côté. Leur visage évoquerait le caractère humain (rouge: la colère; noir: la méchanceté; jaune: la sagesse; blanc: le flegme).

Temple somme toute assez modeste, à la décoration assez sobre. On y voit un bouddha rigolard en bronze doré et, dans le sanctuaire, la classique statuaire: au milieu, le Sakyamuni, bouddha qui symbolise le présent. Gros grelot en forme de carpe, symbolisant l’éveil permanent de l’esprit des bonzes (car la carpe ne dort jamais).

Dans le jardin, nombreuses essences et fleurs. Très joli jardin de bonsaïs. Sur le côté gauche de la pagode, une étrange relique: une Austin bleue ayant appartenu à Thich Quang Duc qui, en 1963, s’immola par le feu en plein Saigon pour protester contre le pouvoir dictatorial de Diem.

En 1975, après la défaite du Sud, certains moines bouddhistes furent envoyés dans des camps de rééducation et leurs biens furent confisqués. Douze bonzes de Hue se suicidèrent à la manière de leur prédécesseur, en signe de contestation. Aujourd’hui, une cinquantaine de moines vivent encore sur place.

4. Le tombeau de Tu Duc

Le tombeau de Tu Duc est situé à 2 km du débarcadère de la rivière des Parfums et à 7 km au sud-ouest de Hue. On y accède aisément par la route (belle balade à vélo); prendre l’avenue Dien Bien Phu puis Ngo Cat; à environ 20-25 mn du centre-ville. Frais d’entrée: 100 000 Dong.

Une fois entré dans le mausolée, vous ressentirez l’espace luxuriant de la forêt de pins d’un vert profond et du lac qui crée une scène poétique. Tout dans la disposition, les détails et les couleurs a été conçu selon la volonté du roi de son vivant. N’hésitez pas à vous y rendre car vous aurez l’occasion d’admirer la beauté et la sophistication du paysage.

Le tombeau de Tu Duc

5. Le tombeau de Minh Mang

Le tombeau de Minh Mang est le plus éloigné, situé rive nord, à une dizaine de km au sud-ouest de Hue, au confluent de la rivière avec d’autres petits affluents. On peut y accéder par la rivière des Parfums, après la visite de la pagode de Thien Mu.

Pour ceux qui font l’aller/retour en bateau, prendre l’entrée à gauche du mausolée. Ceux qui viennent en bateau et repartent en voiture prendre l’entrée de droite. Il est ourvert tous les jours 7h-17h en hiver, 7h-17h30 en été. Entrée: 100 000 Dong.

Le tombeau de Minh Mang

Minh Mang, quatrième fils de Gia Long et deuxième roi de la dynastie Nguyen, régna de 1820 à 1840. Il dessina lui-même les plans de son tombeau, mais mourut avant le début des travaux. C’est ainsi le seul tombeau à voir été édifié après la mort d’un souverain.

N’ayant eu qu’une trentaine de femmes, 300 concubines et 142 enfants, peut-être Minh Mang se trouva-t-il prématurément fatigué? Construit sur un même axe de 700 m de long, l’ensemble des constructions occupe 28 ha délimités par une ellipse de 1 750 m. le tout au milieu de douces collines. C’est un modèle d’harmonie avec la nature; d’immeses pièces d’eau creusées par l’homme l’environnent superbement.

6. Le tombeau de Khai Dinh

Le tombeau de Khai Dinh à 2,5 km du débarcadère de la rivière des Parfums et à 12km environ de Hue. Assez difficile à trouver à vélo. Entrée: 100 000 Dong.

Très différent des tombeaux précédents, le tombeau de Khai Dinh est le dernier à voirs été construit. Il rompt délibérément avec le style des autres. Ici, nul parc paysager, mais une construction par paliers sur une colline. Le béton fut largement utilisé. Pétri de culture européenne, l’avant-dernier empereur mélangea allègrement les influences artisques. Ce qui a donné, dans son genre, un chef-d’oeuvre de l’art kitsch.

Le tombeau de Khai Dinh

Le tombeau fut édifié de 1920 à 1931; Khai Dinh ne le vit donc pas chevé, puisqu’il mourut en 1925, à l’âge de 40 ans. Il n’était pas aimé du peuple, il faut avouer. Mégalo, à l’image des dragons de l’escalier monumental, il aumenta de 30% les impôts de son pays pour financer la construction! Marionnette authentique dans les mains des Français, il se distinguait, en outre, par son sens de la frime et de l’ostentation: bagues à chaque doigt et tenues vestimentaires particulièrement extravagantes.

7. Le tombeau de Gia Long

Le tombeau de Gia Long se situe à 15 km au sud de Hue. On y accède en bateau ou à moto-taxi, par la rive droite de la rivière des Parfums. Compter 4h de bateau. Une fois débarqué sur cette péninsule enlacée par 2 bras de rivière, il faut emprunter un chemin de terre sur 3 km environ. GRATUIT (pour le palais, tarif négociable avec le gardien: 10 000 – 20 000 Dong). Des guides sur place se proposent pour la visite.

Voici la nécropole la plus lointaine, la plus vaste et aussi la moins visitée. Bien que le site ait beaucoup souffert de la guerre américaine (nombreux bombardements car c’était une cachette des combattants vietcong), le cadre est resté sauvage à souhait. Beaucoup de collines, de pinèdes et d’étangs s’étendent aux alentours sur près de 3 000 ha.

Le tombeau de Gia Long

Situé sur une hauteur appelée la montagne Blanche, le mausolée de Gia Long fut construit en 6 ans, de 1814 à 1820. Né à Hue en 1759, Gia Long est considéré comme le fondateur de la dynastie des Nguyen.

Son tombeau offre une disposition différente du tombeau de Minh Mang. Ici, le pavillon de la Stèle et celui de Culte (pas plus grand que celui de Thieu Tri) sont situés sur un axe transversal. Après avoid gravi six petites terrasses, on arrive devant les deux portes de bronze du mausolée. Là se trouvent les tombeaux de Gia Long et de sa première épouse. Sa deuxième épouse est enterrée sur une autre colline, parmi les buissons et les pins. Sa mère est enterrée un peu plus loin encore, sur une autre colline.

8. Le tombeau de Dong Khanh

Le tombeau de Dong Khanh est situé à 800 m après le tombeau de Tu Duc. Dong Khanh était le neveu et le fils adoptif de Tu Duc. Couronné empereur le 20 septembre 1885, à l’âge de 23 ans, il fut un souverain contesté. Sous son règne, les lettrés se révoltèrent, et le territoire du Vietnam fut grignoté par les Français, au mépris du traité de protectorat de juin 1884. Dong Khanh n’arriva pas à se défendre convenablement face aux menées expansionnistes françaises, et mourut à 27 ans de fièvre paludéenne.

Son tombeau est le dernier de type classique édifié à Hue. Construit en 1889, juste après le couronnement de son successeur, il n’a été achevé que sous Khai Dinh, c’est-à-dire entre 1916 et 1925.

9. Le temple de la Littérature de Hue

Le temple de la litérature se situe à moins de 1 km après la pagode de Thien Mu, sur une butte herbeuse dominant la rivière. GRATUIT.

Presque pas d’indications dans ce site peu visité, beaucoup moins grand et, il faut le dire, moins spectaculaire que le temple de la Littérature à Hanoi. Pourtant, l’endroit est intéressant. Un bel escalier gardé par deux dragons méne à une trentaine de stèles en pierre grise, protégées par deux galeries à colonnes de bois. Au centre, une allée conduit à un petit autel en plein air au ras du sol, planté de quelques bâtons d’encens.

Le temple de la Littérature de Hue

Chaque stèle est gravée d’idéogrammes chinois et repose sur une tortue en pierre. Ces amimaux, symboles de longévité dans le bouddhisme, présentent des têtes et des attitudes différentes. Les stèles rendent hommage aux lettrés de la cour impériale.

10. Parc national de Bach Ma

Si vous êtes un fan de la beauté tranquille des nuages et des montagnes, votre voyage à Bach Ma sera une expérience merveilleuse !

Le parc national de Bach Ma, dans le district de Phu Loc, est l’une des principales zones de biosphère du centre du Vietnam. En une journée, vous apprendrez à connaître la richesse de la flore et de la faune, vous admirerez les paysages majestueux des montagnes et des forêts et vous ressentirez le climat en toutes saisons. Si vous avez de la chance, vous pourrez rencontrer des animaux rares qui se promènent pour explorer la forêt. Le parc national Bach Ma n’est pas une zone touristique, il ne coûte donc qu’un droit d’entrée de 40 000 dong.

Parc national de Bach Ma

11. Lagune de Tam Giang

Le lagon de Tam Giang est connu pour être le plus grand lagon saumâtre d’Asie du Sud-Est. Si vous recherchez un endroit sauvage, tranquille et paisible, il est temps de découvrir le lagon de Tam Giang ! La chose la plus merveilleuse que vous ne devez pas manquer est le moment du coucher du soleil. Le moment où la lumière d’or rose tache toute la lagune ouvre la voie à un paysage charmant qui apparaît sous son meilleur jour.

Il serait préférable que vous ne manquiez pas l’occasion de visiter le village de pêcheurs situé sur une petite oasis. Ce site existe depuis des centaines d’années et a conservé des choses intéressantes à vous faire découvrir sur la culture. En raison de la beauté harmonieuse de la commune vietnamienne traditionnelle, le village conserve de nombreux mystères cachés sur l’histoire.

Faire le voyage écologique à Hue Vietnam

12. Le pont couvert de Thanh Toan

Le pont couvert de Thanh Toan se situe à 8 km à l’est de Hue. Prendre la route no 1 sur 4 km, jusqu’au bout du parapet de sécurité médian (immense panneau publicitaire « HUONG THUY » sur la droite). Juste après, prendre la petite route à gauche, qui traverse les grandes rizières, et tourner à gauche à la fourche (petit panneau « Thanh Toan »).

On arrive à ce petit village dont la seule curiosité est ce pont couvert ancien, très beau et très rare. Il y en a un autre à Hoi An, c’est tout. Il enjambe une petite rivière. À côté, musée agricole des Traditions populaires, abritant des objets et des instruments quotidiens de la vie des riziculteurs (casiers à poisson, noria, charrues, paniers, épouvantails à oiseaux, moulins à farine…). Marché le matin.

Le pont couvert de Thanh Toan

13. La cascade de Do Quyen

Si quelqu’un a visité les belles chutes d’eau du Vietnam mais n’est pas encore venu admirer la cascade Do Quyen du mont Bach Ma, ce sera une grosse erreur. Do Quyen est haute d’environ 300 m et s’écoule le long d’un rivage rocheux très escarpé. Il y a des milliers d’arbres de la forêt, où les azalées fleurissent brillamment. La route est ombragée en raison de la canopée de la forêt.

Les dernières marches vous mèneront à un espace bruyant mais magique. L’eau rebondit pour créer de petits cristaux brillants comme du coton tombant dans le ruisseau.

La cascade de Do Quyen

14. Colline de Vong Canh

Si vous voulez vous détacher de la vie trépidante de la ville, venez une fois sur la colline de Vong Canh ! Vous passerez 30 minutes en véhicule privé pour atteindre ce lieu. Située au sud de la ville, la colline de Vong Canh est considérée comme un parc pour les activités de plein air telles que les visites touristiques et les voyages en calèche.

En vous tenant au-dessus de la colline, vous pouvez voir le paysage poétique de la citadelle de Hue, avoir une vue panoramique sur de nombreuses reliques anciennes et des scènes merveilleuses dans un grand espace naturel.

Si vous avez l’occasion de venir à cet endroit à l’aube, lorsque le brouillard commence à se dissiper, ou au coucher du soleil, vous vous imprégnerez pleinement du paysage poétique. En regardant depuis la colline de Vong Canh, vous pouvez admirer un espace magnifique avec des vergers mêlés à des bosquets de pins verts.

Colline de Vong Canh

15. La rivière des Parfums

Elle tire son nom des nombreuses berbes médicinales qui poussaient naguère sur ses rives. Si vous pouvez choisir votre horaire de promenade, partez le matin, pour l’éclatante luminosité qui la baigne et son animation, ou au soleil couchant.

Nombreux villages de sampans avec leurs petits autels et les offrandes sur le toit, à l’intention des génies de l’eau. En s’éloignant de Hue, on croise des embarcations lourdement chargées de sable. C’est l’une des activités les plus importantes du fleuve.

Un homme robuste plonge dans l’eau avec un seau en métal accroché au bout d’une longue perche en bambou. La perche est reliée à une corde rattachée à une roue, laquelle est actionnée par la force humaine, un sysème rustique et simple qui permet d’alléger la tâche des plongeurs au moment de remonter le seau chargé de sable.

16. Le pont Truong Tien

Ce pont vieux de plusieurs centaines d’années est le symbole le plus typique de Hue. Une fois sur place, les visiteurs découvriront l’histoire impressionnante du pont, tant au niveau de son existence que de sa reconstruction, car il a été témoin de nombreux hauts et bas dans l’histoire du Vietnam.

Le pont Truong Tien Hue a une atmosphère ancienne, il devient donc rapidement un arrière-plan impressionnant pour les gens qui veulent prendre des photos. Vous obtiendrez certainement de nombreuses photos virtuelles avec des vues magnifiques ! Et pour avoir des vues plus multidimensionnelles de ce pont historique, les visiteurs peuvent choisir une excursion en bateau, puis profiter de toutes les vues et écouter les chansons folkloriques de la région de Hue.

Le pont Truong Tien

17. Le musée des Antiquités royales de Hué

Le musée des Antiquités royales se situe à 3, Le Truc. Entrée: 40 000 Dong. Possibilité de billet couplé avec celui de la citadelle: 105 000 Dg. Vaut déjà la peine pour l’architecture du palais Long An, ancienne résidence royale construite au XIXe s et considérée comme le plus beau palais de la ville.

On y découvre une bell collection d’objets datant de la dynastie des Nguyen. À signaler en particulier, de l’orfèvrerie, des sceaux en ivoire, un trône, un bel ensemble de porcelaines, des arbres miniatures aux branches dorées et aux feuilles en jade, des boîtes en noix d’arec et de bétel, des armes ornementales, une chaise à porteurs,, un lit royal et d’autres pièces de mobilier incrustées de nacre.

18. Le tertre du Nam Giao

Le tertre du Nam Giao se situe à 2 km de la ville se trouve la terrasse du Sacrifice au Ciel et à la Terre. Comme les empereurs chinois, les souverains vietnamiens venaient discuter avec leur père céleste.

Après avoid passé une nuit dans le palais de l’Abstinence, ils venaient prier le ciel et lui faire une offrande en sacrifiant un buffle. Cette esplanade a été aménagée en 1802 par Gia Long. Elle est composée de trois terrasses: deux de forme carrée représentant la Terre, et une de forme arrondie symbolisant le Ciel.

19. Le cimetière historique Français de Hue

Le cimetière historique Français de Hue se situe à Thuy Phuong, à 15 km environ au sud-ouest de Hue sur la route qui mène à Da Nang. Infos à l’hôtel Saigon Morin, qui fournit un plan d’accès.

Transféré en 2006 au pied de la cordillère annamitique, le cimetière historique de Hue a été restauré grâce à l’Association des amis du Vieux Hue, qui a rendu les épitaphes lisibles. Parmi les 343 tombes de civils et de militaires (depuis le XIXe s jusqu’en 1954), on trouve celle de Wladimir Morin, fondateur de l’hôtel Morin.

20. La plage de Thuan An

La plage de Thuan An se situe à une quinzaine de km au nord de Hue, dans l’estuaire de la rivière des Parfums. Très belle plage, propre et calme, bordée de gargotes avec des abris antisoleil. C’est ici que, en août 1883, le contre-amiral Courbet fit débarquer le corps expéditionnaire français. À la suite de cette attaque, l’empereur d’Annam signa à Hue le traité de protectorat.

La plage de Thuan An

Histoire de Hue Vietnam

La ville des empereurs Nguyen

Occupée par les Chinois du IIIe s av J.-C. au IIIe s apr. J.-C., la région tombe ensuite sous la sphère d’influence cham. Marquant la frontière nord du royaume, elle prend le nom de Kiusu – ultérieurement rebaptisée Kandarpapura. En 1306, la ville et ses environs passent dans le giron du royaume viet à la faveur du mariage de la princesse Huyen Tran, soeur du roi viet Tran Anh Tong, avec le roi du Champa.

histoire-de-hue

À la chute de celui-ci, au XVe s, Kandarpapura prend le nom de Thuan Hoa sous le reègne des seigneurs Nguyen. La ville et les terres qui en dépendent n’acquièrent toutefois vraiment de l’importance qu’à la fin du XVIIe s, lorsqu’un seigneur Nguyen en fait sa capitale. Nouveau changement de nom en Phu Xuan. Le pays est alors agité par une longue guerre civile qui s’achève en 1777 par la prise de pouvoir de Nguyen Hue.

Dix ans plus tard, celui-ci chasse les Mandchous. Son successeur, le célèbre Gia Long, parvient au pouvoir avec l’aide des Français et confirme Phu Xuan dans son rôle de capitale du Vietnama. En 1805, il y entame de pharaoniques travaux. Le rétablissement de la paix après de longues années de guerre permet aux Nguyen de mobiliser la main-d’oeuvre et les ressources matérielles de toutes les régions du pays pour la construction de la capitale.

Ils font venir les plus habiles artisans du Nord; de nombreux palais de Hanoi sont même démantelés pour fournir pierres et matériaux. La construction des principaux ouvrages est achevée en moin d’un demi-siècle. À la fin des travaux, en 1833, Phu Xuan prend définitivement le nom de Hue.

Signalons que Hue, comme Hanoi avant elle, a été édifiée suivant les principes rigoureux de la géomancie: pagodes, palais, citadelles s’élèvent à des endroits précis, articulant astrologie, légendes, traditions religieuses, orientations géographiques particulièrement étudiées.

Résultat: un remarquable mariage harmonieux avec la nature. La citadelle a été construite selon un axe sud-nord, perpendiculaire aux fleuve, face à une colline sacrée (mont de l’Écran royal), protégeant le site des mauvais génies venant du sud. La vallée elle-même est entourée de cinq monts symbolisant les cinq élément.

Hue fut une capitale très symbolique du Vietnam. Ce sont les Français, bien sûr, qui dirigeaient le pays à cette époque. Formellement, 13 empereurs régnèrent de 1802 à 1945. Les plus marquants furent Gia Long (1802-1819), Minh Mang (1820-1840), Thieu Tri (1841-1847), Tu Duc (1848-1883), Khai Dinh (1916-1925) et, enfin, Bao Dai (1925-1945).

La guerre à Hue

Hue a eu la malencontreuse idée de se situer juste sous le 17e parallèle. La ville souffrit énormément de la guerre américaine, notamment lors de l’offensive du Tet, en janvier-février 1968. Le Vietcong tint plusieurs semaines la citadelle, malgré de très violents bombardements qui la détruisirent en grande partie. On considère maintenant que, sur les 300 édifices bâtis tout au long de son histoire, il en reste à peine 80. Les plus significatifs ont été restaurés, mais les ruines s’étendent encore juste à l’arrière.

Aujourd’hui, paisible cité provinciale

Petite ville en proie à une dramatique hémorragie démographique après 1975, Hue Vietnam remonte peu à peu la pente: pôle intellectuel et touristique important, elle compte aujourd’hui près de 600 000 habitants. La fièvre immobilière qui s’est emparée du Vietnam ces dernières années a même vu reculer les rizières au profit des habitations.

hue-aujoud-hui

En avril 2000 a eu lieu la première éditon d’un festival culturel international, symbole de la volonté d’ouverture et de renouveau artistique de la cité. Il a lieu toutes les années paires. L’édition de juin 2008 a vu la présence de musiciens et de troupes de théâtre et de danse venues de France, d’Angleterre et même des États-Unis.

Mais le plus beau festival est vietnamien: fanfare, défilés en costumes, musique et danse traditionnelles des « nuits impériales », concours de Ao Dai (les rebos en soie traditionnelles) présenté sur la rivière, et fête de Nam Giao, explorant la grandeur évanouie des empereurs avec ses éléphants, ses mandarins et ses grandes cérémonies. Hue est une ville étendue, aux nombreux espaces verts. Attention aux distances. Le meilleur moyen de la visiter est la bicyclette.

Des habitants de sang royal de Hué

Autre particularité de la ville de Hue: le sang royal qui coule dans les veies de beaucoup de ses habitants. Il existe même une très sérieuse association des descendants de la noblesse impérialle.

histoire-de-hue-vietnam

À Hue, il est fréquent de fréquent de rencontrer de très modestes personnes qui affirment appartenir à la famille royale. Parmi eux, il y a d’authentiques princes et princesses (très appauvris par la guerre et le régime communiste amaigrissant), mais auusi des citoyens ordinaires qui descendent des empereurs par les concubines.

Les descendants « royaux » portent une particule attachée à leurs noms de famille: Vinh, Bao, Buu, Mien, Huong, Ung, pour les garçons, et Cong Chua, Cong Nu, Cong Ton… pour les filles.

Au XIXe s, les souverrains Nguyen de la cour d’Annam Jouissaient des mêmes privilèges que les empereurs chinois, les « Fils du Ciel ». Ces souverains engendrèrent, ce qui est logique, des ribambelles d’enfants: Gia Long en eut 31, Thieu Tri 60 et Minh Mang 144, le record. Une exception à cette règle: Tu Duc. Malgré les sollicitations de ses 103 concubines, cet empereur n’arriva pas à avoid de descendance.

Chaque naissance impériale était ensuite consignée dans un registre spécial, afin d’anthentifier l’héritier. Au fil des ans, ces héritiers ont eu des enfants, qui ont eu des enfants, lesquels ont eu des enfants… Bref, un simple calcul mathématique et vous comprendrez pourquoi aujourd’hui autant de gens simples de Hue affirment descendre des empereurs. Ils ne racontent pas de sornettes.

Climat de Hue Vietnam

Sachez-le, en raison de la configuration du terrain, il pleut beaucoup à Hue (souvent de la bruine), et cela toute l’année.

Évitez novembre et décembre: certaines années, il peut pleuvoir sans arrêt pendant cette période. Époque des typhons et des inondations.

En été: Il fait très chaud.

La meilleure période pour visiter Hue est la période du mois de février et de mars.

Comment arriver et quitter Hue Vietnam ?

En train

Gare ferroviaire: 1, Bui Thi Xuan; sur Le Loi, à l’extrepme ouest de la rue. 382-21-75. Guichet de rens, plus ou moins anglophone, ouv panneaux indiquent les destination et les horaires.

en-train-hue

Conseil: mieux vaut prendre les trains rapides (dont le nom commence par SE…), et réserver sa place au moins 2 jours avant le départ en the saison, car Hue est en milieu de ligne. Il exitte 6 catégories de confort à bord des trains.

De/pour Da Nang: 6 trains/jour. à partir de 160 000 Dg. Le train le plus rapide est le SE3 qui dessert ensuite Nha Trang et Saigon.

De/pour Ho Chi Minh-Ville: mêmes horaires de départ que pour Da Nang et Nha Trang. À partir de 1 200 000 Dg en siège dur. Durée: environ 22h. Le train SE3, qui part vers 10h50 de Hue, arrive le lendemain vers 5h à Saigon.

De/pour Nha Trang: mêmes fréquences et mêmes trains que pour Da Nang et Saigon. Le plus rapide est le train SE3. Les autres trains mettent entre 11h45 et 15h30. Billet: environ 800 000 Dg. Mieux vaut faire ce voyage de jour pour profiter des paysanges.

De/pour Hanoi: à 690 km ; 12-14h de trajet selon train. 5 trains/jour. Le plus rapide est le SE4; départ vers 17h et arrivée le lendemain à Hanoi vers 5h. compter environ 800 000 Dg. Une assez bonne solution reste le train Livitrans Express, qui met 17h. les couchettes sont correctes mais les toilettes rudimentaires.

De/pour Ninh Binh: 3-4 trains/jour. Compter environ 12h de trajet. Billet: environ 800 000 Dg en couchette molle.

En bus public

bus-public-hue

Trois gare routière: l’une proche de la rivière pour les liaisons locales et deux autres assez éloignées du centre. Privilégiez les bus Open Tour, de l’agence Thesinhtourist, qui viennent vous chercher à l’hôtel.

Gare routière du Sud (Ben Xe Phia Nam): RN 1, à 1,5 km environ du marché An Cuu

Bus pour Ho Chi Minh-Ville, Ban Me Thuot, Da Nang, Nha Trang, Pleiku, etc. La plupart des départs ont lieu le mat de très bonne heure. Les font parfois un arrêt à la pl. de Lang Co

Gare routière du Nord: quartier d’An Hoa, sur la route no 1, à 7 km du centre, au nord du pont An Hoa (situé à l’angle nord-ouest de la citadelle). Excentrée, pas pratique.

Bus pour Lao Bao (vers le Laos), Dong Ha (durée: 3h), Khe Sanh (durée: 3h), Vinh (durée: 7h à 10h) et Hanoi (achat des billets à la gare du Sud).

En bus et minibus Open Tour

De nombreux cafés, restaurants, hôtels et agence vendent les billets Open Tour: tarifs très compétitifs et garantie que l’on vient vous chercher à votre hôtel.

bus-open-tour-hue

De/pour Da Nang et Hoi An: avec les bus de thesinhtourist, env 3h de trajet avec arrêts à Lang Co, et Da Nang. Départs dans chaque sens vers 8h et 13h30 tous les jours. Prix: environ 100 000 Dg pour Hoi An. Le nouveau tunnel creusé sous la montagne permet d’écourter le temps de trajet; en revanche, le bus ne marque plus l’arrêt au col des Nuages.

De/pour Hanoi: avec les bus couchettes de Thesinhtourist, le trajet dure environ 12h, avec 1 départ le soir vers 17h30 ou 18h, arrivée le lendemain mat ver 8h. compter environ 400 000 Dg.

De/pour le Laos (Savannakhet, 350 km): Thesinhtourist assure des liaisons en bus 1jour. sur 2 (jour impairs). Départ à 7h30 pour Savannakhet, arrivée vers 16h. Prix: à partir de 400 000 Dg environ. Le visa laotien est délivré à la frontière (Lao Bao). Environ 30 US$. Attente: 30 mn. Apportez 2 photo d’identité.

En avion

Aéroport de Phu Bai: à environ 15 km au sud de la ville. Compter environ 20 mn en voiture par une bonne route. Vols domestiques slt; l’aéreport international se trouve à Da Nang. Distributeur de billets et bureau de change dans le hall des arrivées.

aeroport-de-phu-bai

Vous trouverez un comptoir dans le hall de livraison des bagages où prendre un billet pour un minibus vous amenant en ville, à l’agence Vietnam Airlines. Prix: environ 70 000 Dg. Ensuite, taxi ou cyclopousse pour rejoindre votre hôtel. Un taxi au départ de l’aéroport revient à env 200 000 Dg.

Vietnam Airlines: 20, rue Hanoi. 382-32-49. Tous les jours 7h15-11h15, 13h30-16h30. Résas et vente des billets. Point de départ du minibus pour l’aéroport de Hue (1h40 avant le vol). Billet: 60 000 Dg. Autres bureaux: 11 Le Loi et 23, Nguyen Van Cu.

Pour Hanoi: 4 vols/jour. avec Vietnam Airlines. Durée: 1h10

Pour Ho Chi Minh-Ville: 3-5 vols/jour, avec Vietnam Airlines.

Vietjet Air : 302/3 rue de Kim Ma, district de Ba Đinh, Ha Noi. Téléphone : 1900 1886. Tous les jours 7h15-11h15, 13h30-16h30. Résas et vente des billets.

Pour Hanoi : 2 vols/jour. Avec Vietjet Air. Durée : 1h10.

Pour Ho Chi Minh-ville : 4 vols/jour, avec Vietjet Air

Comment circuler à Hué Vietnam?

Depuis/vers l’aéroport de Hue

L’aéroport de Phu Bai, à 14 km du sud du centre-ville, était autrefois une base aérienne américaine. Le tarif de la course en taxi revient généralement à 10$ USD, mais vous pourrez économiser en prenent un taxi collectif ; renseignez-vous auprès de votre hôtel. La navette de Vietnam Airlines peut venir vous chercher à votre hôtel ( billet 45.000 Dg).

Cyclo et xe om

Se déplacer à pied dans Hué est chose facile, mais le pauvre piéton étranger se voit harceler par les conducteurs de cyclos et de motos-taxis, criant « Hello cyclo » et « Hello moto » à l’infortuné touriste, obligé de répéter son refus. Le tarif usuel pour ces deux types de transport, même si les condeucteurs proposent des prix excessifs, est de 10.000 d/km.

cyclo-hue

Location de bateaux

On peut louer des bateaux et des bateaux-dragons dans plusieurs endroits de Hue, notamment dans les agences et certains restos. Les petits bateaux peuvent contenir de 1 à 15 personnes, les grands de 16 à 40.

En bateau collectif, compter environ 210 000 à 365 000 Dg par personne selon la distance percourue et le nombre de tombeaux visités. Plutôt que d’aller directement à l’embarcadère, il est moins cher de réserver par le biais des hôtels, qui bénéficient de tarifs négociés.

location-bateau-hue

En revanche, les bateaux privés des hôtels sont plus chers. On dépose les visiteurs à la pagode Thien Mu, au temple Hon Chen, au tombeau de Minh Mang et à celui de Khai Dinh. Pour 2 pers, possibilité de louer un bateau pour 120 000 Dg/heur.

Location de vélo, de moto et de voiture

Pédaler permet de découvrir agréablement Hué ainsi que les proches tombeaux impériaux. De nombreux hôtels louent des bicyclettes pour 1-2 USD/jour. On peut aussi louer une moto sans chauffeur (3-4 $ USD selon le modèle et l’état du véhicule). Pour une voiture avec chauffeur, contactez-nous pour réserver la voiture avec le meilleur prix !

Taxis

Hué Vietnam compte plusieurs compagnies, parmi lesquelles : Mai Linh et Thanh Do

Adresses utiles à Hue

Renseignements tourisques

Avertissement: le nom « office de tourisme » ou « bureau tourisque » ou encore Tourist Information Service est très répandu. En fait, ce sont des agences de voyages qui proposent plus ou moins les services d’un office de tourisme. Mais n’oubliez pas: ce sont des commerçants, qui cherchent d’abord à vendre leurs prestations, et non à informer de façon neutre et impartiale.

Poste, Internet

Poste centrale: 8, Hoang Hoa Tham. Ouv tlj 7h-20h30. Service efficace. Vente de cartes téléphoniques et cabines pour appels à l’étranger. Western Union. Les philatélistes iront dans le bâtiment attenant (à gauche de l’entrée) pour acheter de beaux timbres. Plusieurs annexes des 2 côté du fleuve, signalées sur la carte, notamment sur Hoang Hoa Tham.

Internet: wifi dans tous les hôtels, gratuitement. La plupart mettent aussi 1 ou 2 ordis à disposition des clients à l’entrée de l’hôtel. Quelques boutiques, qui changent vite, proposent des services internet.

Change

Exception faite du quartier de la citadelle, la ville a été envahie par les distributeurs. Pour le change, vous avez le choix entre les banques, les agences de voyages et les bijouteries.

Vietcombank: 78, Hung Vuong. 381-89-90. Assez excentré. Lun-sam 7h30-11h30, 11h30-17h. autres bureaux rive gauche: 155, Tran Hung Dao, presque en face du marché, et 2A, Hung Vuong. Lun-sam 8h-11h30, 13h30-17h. Assure le change des espèces et des chèques de voyage. Distributeur de billets.

Santé

Hôpital général: 16, Le Loi. 382-23-25. Dans l’hôpital, pharmacie ouverte 24h/24.

Médecins francophone: Dr Ngo Dinh Chau, 45, Hung Vuong. 382-28-99. 09-03-58-16-00. Dr Xuan (chef de service des urgences): 09-03-58-55-08. Ancien de la Pitié-Salpêtrière, consultations à domicile possibles.

Dentiste francophone: Dr Nguyen Thuc Quynh Hoa, 6A, Ly Thuong Kiet. 382-44-09.

Comment se loger à Hue Vietnam ?

comment-se-loger-a-hue-vietnam

Orchid Hotel

Orchid Hotel se situe à 30 Chu Van An. C’est un hôtel flambant seuf. Les clients ne tarissent pas d’éloges sur le service impeccable, et le confort moderne, au dessus des trois-étoiles concurrents. Chaque chambre possède un magnétoscope et une stéréo ; les plus chères ont un ordinateur avec accès d’internet.

Hue Heritage Hotel

Hue Heritage Hotel se situe à 9 Ly Thuong Kiet. Sa façade néoclassique donne le ton de cet hotel haut de gamme, avec piscine sur le toit. Chambres aux hauts plafonds et douches balnéo futuristes.

Hotel Saigon Morin

Hotel Saigon Morin se situe à 30 Le Loi. C’est premier hôtel du centre du Vietnam à son ouverture en 1901, le Saigon Morin a été le cœur de la vie coloniale française durant presque toute la période précédant la Seconde Guerre mondiale. Sa rénovation en 1997, pour le hisser au niveau quatre-étoiles, a préservé son charme colonial. Chambres spacieuses, bien meublées et sobres.

Cuisine de Hué Vietnam 

C’est grâce à l’empereur Tu Duc, réputé pour ses exigences en matière gastronomique, que Hué a une cuisine si riche. Si la sophistication dans la présentation de la cuisine impériale paraît un peu folle, les festins de style dégustation sont sublimes.

cuisine-hue

Les gâteaux de riz royaux ( le plus courant étant le Banh Khoai) sont la première spécialité que vous devez goûter. Vous en trouverez, ainsi que des variantes ( Banh beo, banh loc, ban hit et banh nam) sur les étals et dans les restaurants du marché Dong Ba, et dans toute la ville. D’autres échoppes de rue spécialisées dans les nouilles s’installent le soir autour de la citadelle, tandis que les vendeurs de Com Pho investissent à la rue Tran van Cao.

La cuisine végétarienne relève d’une longue tradition à Hué. Les étals du marché Dong Ba offrent l’embarras du choix les 1er et 15e jours du mois lunaire. Divers plats végétariens, d’ordinaire à base de soja pour imiter le goût de la viande, figurent fréquemment sur les menus des restaurants.

En conclusion, après avoir lu cet article, nous espèrons que vous avez des informations utiles pour bien préparer votre voyage à Hué Vietnam. N’hésitez pas à nous contacter pour plus de renseignements sur la ville de Hue Vietnam.

Source : Internet

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on pinterest
Pinterest
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on print
Print
Share on email
Email
Share on skype
Skype

Envie de poser une question?

Veuillez nous poser votre question. Nous sommes très heureux de vous répondre toutes vos questions

Van Pham
Van Pham

Je m’appelle Van Pham. Quand j’étudiais le français à l’université des langues étrangères de Hanoi, j’ai rêvé de travailler dans le secteur touristique et d’avoir l’occasion de visiter tous les magnifiques sites vietnamiens. Pour que davantages de voyageurs francophones découvrent mieux mon beau pays, je me suis joint à Atypik Vietnam. Je voudrais partager mes expériences de voyage intéressantes avec vous. J'espère que mes connaissances pourront vous aider de bien préparer votre voyage au Vietnam.

tag : Hue vietnam, hué vietnam, visiter hue, que faire a hue