Guide complet de réussir à voyager dans la baie d'Along

Baie d'Halong Vietnam : Que faire dans la baie d'Along? Vous trouvez des conseils, toutes les informations utiles pour réussir à organiser votre voyage en baie d'Halong.

Baie d'Halong

Baie d'Along

Un des paysage les plus célèbres d’Asie, grandement popularisé en France par le film Indochine. Environ 2 000 pains de sucre de toutes formes et de toutes tailles émergeant de la mer et s’étendant sur des centaines de kilomètres. Le paysage change sans cesse, l’atmosphère est étrange.

Voici ce qu’en disait Pan Ting-Kouei, un voyageur chinois, en 1688: « Leur apparence déroute notre imagination… Parfois, si vous les contemplez, elles vous offrent l’aspect d’animaux sauvages ou de farouches guerriers assis… Parfois, c’est un chaos de cimes, environnées soudain de ces nuages de feu qui s’accumulent les jours d’été… Chaque fois que nous arrivions dans un lieu où les montagnes envahissaient l’espace et où la mer se rétrécissait, je me demandais presque si la route n’allait pas nous être fermée… aussi étais-je près d’oublier, dans ces allées et venues du navire, que nous naviguions en mer! »

Baie d'Along Vietnam

Ha Long signifie « descente du Dragon ». D’après la légende, celui-ci serait descendu dans la baie pour y domestiquer les courants marins. Avec les violents mouvements de sa queue, il entailla profondément la montagne.

Ce faisant, ayant plongé dans la mer, le niveau de l’eau monta brutalement et celle-ci, s’engouffra dans les crevasses, ne laissant apparaître que les sommets les plus élevés. Cependant, il est plus que probable qu’il y a quelques millions d’années, Ha Long devait être un immense plateau taraudé par l’eau de pluie.

D’immenses masses de calcaire durent se désagréger, laissant debout les roches les plus dures, livrées ensuite aux coups de boutoir du vent et de la mer. Ce qui explique les formes déchiquetées, les grottes, cavités et tunnels qui les transpercent. Ces nombreuses caches servirent de refuges aux combattants de la guérilla nord-vietnamienne dan les années 1940-1950.

Baie d’Halong – un trésor du patrimoine mondial

Baie d'Halong Vietnam

L’endroit a été classé au Patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco en 1993, sous le critère de « beauté naturelle ». Une deuxième inscription a été récemment demandée par les autorités vietnamiennes afin de statuer sur sa valeur écologique.

Cela sous la pression de la communauté scientifique internationale et dans le but de le préserver de la pollution qui guette le bas des falaises. Selon les derniers rapports, le danger pour l’environnement résulte du contact entre la poussière de charbon en provenance des mines toutes proches avec l’oxygène de l’eau.

Ce mélange produit un gaz carbonique acidifiant qui ronge fortement le calcaire. Ajoutons encore l’industrialisation croissante de la région, la disparition des mangroves et le pillage des fonds marins ainsi qu’une gestion des plus hasardeuse du potentiel touristique de la baie.

Bon an mal an, certaines tradition perdurent, comme la frénétique chasse à la méduse, durant les mois de mars et avril. Armés de grosses épuisettes, les pêcheurs ramènent un festin de ces urticantes bestioles gélatineuses… Certaines atteignent plusieurs kilos. Elles finissent à la casserole!

Topographie de la bair d’Along

Hon Gai

On trouve 2 villes à Ha Long: Bai Chay et Hon Gai, regroupées depuis 1994 sous le même vocable de Halong-Ville ou Halong-City. C’est souvent ce qu’indiquent les cartes.

Bai Chay

Station balnéaire, ancien lieu de villégiature de la nomenklatura et des techniciens soviétiques. De nombreux mini-hôtels, hôtels à plusieurs étages et villas dévalent des collines dans ce qui lui tient plus ou moin lieu de centre-ville.

Le général Giap en possédait une, aujourd’hui reconvertie en résidence de villégiature des officiers de marine. Si Bai Chay a pu avoir du charme, elle a aujourd’hui un côté ville-dortoir (et encore: nombre de touristes ne s’y arrêtent plus, préférant embarquer et dormir directement sur un bateau!). côté baie, de nomdreux complexes hôteliers et autres projets immobilier façon Sarcelles-sur-Mer remanient l’horizon à chaque nouvelle lune…

Hon Gai

Face à Bai Chay, au-delà d’un bras de mer que l’on granchit par un grand pont moderne en forme de jonque à voile. Avec ses rues animées et son marché, Hon Gai est une ville ouvrière, un port de pêche, et aussi un important port minier.

C’est ici qu’on embarque tout le charbon extrait dans les mines à ciel ouvert de la province et à Cam Pha (une grande partie de la production nationale). Du temps qu’elles étaient gérées par la société française Les Charbonnages du Tonkin, il y eut de grandes révoltes les épouvantables conditions de travail qui y régnaient. Plus de révolte dorénavant… le droit de grève n’existe pas vraiment au Vietnam.

Quand partir à la baie d’Halong

Quand partir à la baie d’Halong

Quand partir à la baie d’Halong

En été: ici, la haute saison s’étend du 1er mai au 30 septembre. Beaucoup de visiteur. Temps chaud, tropical et humide, avec du ciel bleu et du soleil.

Avantage: on peut se baigner sur les plages.

En hiver: du 1er octobre au 30 avril. Basse saison. Peu de visiteurs. Temps généralement gris avec un plafond nuageux très bas, une petite bruine (style crachin breton), de la brume à certaines heures de la journée, voire parfois un vrai brouillard en février.

Peu de vent, mais la température est basse. Il vaut mieux porter un vêtement de laine, de jour (lors des balades en mer) comme de nuit. Imperméable conseillé.

Comment aller à la baie d’Halong ?

En bus public

Bus Hanoi Halong

Bus Hanoi Halong

Attention, soyez vigilant sur l’endroit où vous déposent les chauffeurs de bus. Ils ont tendance à faire descendre les passagers (surtout le touristes!) sur la quatre-voies avant ou après le pont suspendu, les laissant à la merci des motos-taxis présentes comme par hasard… Exigez au moins d’avoid passé le pont et atteint le 1er feu rouge pour descendre.

Gare routière de Bai Chay: pour rejoindre le centre de Bai Chay (à 5 km à l’ouest), Prendre un minibus urbain no 3 ou un taxi. Le point d’arrivée est normalement indiqué sur un panneau à l’avant du bus.

De/vers Hanoi: de Hanoi, départ des gares routières Luong Yen, ou Gia Lam. Liaisons fréquentes avec celle de My Dinh (peu pratique d’accès). Minibus toutes les 20-30 minutes 5h-18h Trajet: 4h; 130 000 Dg.

Pour les destinations suivantes, les bus ne pénètrent pas dans la gare routière, il faut les attraper devant, directement sur la route.

De/vers Haiphong: à 73 km de Bai Chay. Durée: 2h. Départ toutes les 15 minutes 6h30-15h. Trajet: 2h; 50 000 Dg. Arrivée à Haiphong à la gare routière de Lac Long, non loin de l’embarcadère pour Cat Ba.

De/vers Ninh Binh: 3 bus par jour, 5h30-11h30. Trajet: 5h; 130 000 Dg.

De/vers Van Don (départ pour l’île de Quan Lan): bus no1, fréquents en journée. Trajet: environ 1h30; 25 000 Dg. Le bus transite par Hon Gai (rond-point de la poste puis halte routière).

De/vers Mong Cai: bus très fréquents. 5h-16h30. Billet: 90 000 Dg. Les bus passent également à la halte routière de Hon Gai.

Autres destinations: Hai Duong, Bac Ninh, Thai Binh, Nam Dinh, Ha Dong.

En minibus (par une agence)

Bus de l'agence de voyage

Bus de l'agence de voyage

Un peu plus rapide et confortable, et en fait plus économique. Se renseigner auprès de Van Song qui propose ses services ou à l’agence Thesinhtourist de Hanoi.

En voiture

De/vers Hanoi: compter 3h30 par la route la plus directe.

Pour Mong Cai: au départ de Hon Gai, 180 km d’une route bitumée, mais tortueuse. Compter 4-5h. Elle devrait s’améliorer à l’avenir (projet d’autoroute).

N’hésitez pas à nous contacter pour louer la voiture confortable à prix toux doux d’aller à la baie d’Halong.

En bateau

Bateau Halong

Bateau Halong

Au départ de Bai Chay et Hon Hai

Pour les balades dans la baie d’Along: voir : croisière baie d'Halong

De/vers Cat Ba: pas de liaisons régulières entre l’île de Cat Ba et Bai Chay ou Hon Gai. Seulement des bateaux de croisière.

Au départ de la presqu’île de Tuan Chau

Pas de transport publics jusqu’à l’embarcadère de Tuan Chau, situé à 20 km de Bai Chay: obligation de prendre un taxi.

De/vers Cat Ba: (depuis l’embarcadère de Gia Luan): l’hiver, 2 ferries/j. à 7h30 et 15h; mai-août, 5 ferries/j., 7h30-15h. Dernier retour au départ de Cat Ba à 16h. Trajet: 1h; 70 000 Dg.

Comment se déplacer dans la ville d’Halong (Bai Chay et Hon Gai) ?

Un bus urbain

bus urbain

bus urbain

Les bus de la ville coûtent 8 000 – 15 000 Dg selon la distane parcourue. À Bai Chay, la gare routière urbaine est identique à la gare longue distance, à 5 km à l’ouest du centre. À Hon Gai, elle est en contrebas du pont à l’extrémité ouest de Le Thanh Tong.

Quelques bus pratique: les nos 3, 8 et 11 assurent des liaison toutes les 10-15 mn entre Bai Chay et Hon Gai. L’avantage du no 3: il passe par la route côtière à Bai Chay avant de grimper vers le pont et de finir sa route à la gare urbaine Hon Gai; un bel aperçu de l’ensemble du site.

Adresses utiles en ville d’Halong

Vietnamcombank Bai Chai

Vietnamcombank Bai Chai

Informations touristiques

Quang Ninh Tourism: C27, Royal Park, Bai Chay, en face de l’hôtel Ha Long Novotel, à 500 m de la poste centrale. 362-88-62. Halongtourism.com. Information et vente de billet: bus publics, bateaux, trains et excursion. On y parle l’anglais, parfois le français.

Poste

Poste de Bai Chay: sur le bd du front de mer, au centre de Bai Chay

Poste de Hon Gai: au niveau du grand rond-point, à l’est du centre-ville.

Argent

Nombreuses banques pourvues d’ATM, un peu partout dans les deux villes.

Vietcombank: agence de Bai Chay, entre les hôtels Saigon Halong et Halong Pearl, le long du bd, au niveau de l’entrée du Royal Amusement Park. Lundi-vendredi 7h30-11h, 13h-16h30. ATM et change des devises. Autre bureau à Hon Gai, au 156b, Le Thanh Long, attennant au City Bay Hotel. Tlj sf sam ap-m et dim 7h30-11h30, 13h-16h. ATM et on peut changer et retirer des espèces au guichet avec la carte Visa.

Plusieurs ATM à Bai Chay, le long du front de mer et au niveau de la poste.

Que voir et faire en baie d’Along ?

On vous décrit les sites dans l’ordre usuel des escales proposées. Pour la visite de certaines grottes, il est demendé un supplément de 15 000 Dg.

Excursions courtes en baie d’Along

La grotte des Bouts de Bois

La grotte des Bouts de Bois

La grotte des Bouts de Bois

Une centaine de marches mène à cette immense grotte. On peut voir au fond (avec une certaine imagination) un bouddha, un phénix qui danse et, tout en bas, un lion couché. Le nom de la grotte remonte au XIIIe s.

C’est ici qu’auraient été stockés, par les guerriers vietnamiens, les pieux (avec pointes en fer) qui, plantés dans la rivière Bach Dang, permirent de couler la flotte mongole en 1288. Le site même de la bataille ne se trouve pas en mer, mais dans l’estuaire de cette fameuse rivière Bach Dang. On peut y voir une stèle qui commémore la victoire des Vietnamiens sur les Mongols.

La grotte de la Porte du Ciel

Même ascale que la grotte précédente. Elle est parfoi envahie par les groupes de touristes. Rénovée avec l’aide des capitaux chinois, elle a un peu perdu de sa splendeur sauvage. Attention, les escalier sont très en pente et cela peut être une gêne pour des personnes d’un certain âge.

Le rocher de la Paire de Poulets

Le rocher de la Paire de Poulets

Le rocher de la Paire de Poulets

Le rocher de la Paire de Poulets  se situe au sud de la grotte des Bouts de Bois (Hang Dau Go), ces deux petits îlots rocheux (sur lesquels les bateaux ne s’arrêtent pas) se font face. Un petit phare y est installé.

Ils constituent le symbole de la baie d’Along, que l’on retrouve partout, et notamment sur les cartes de visite et les brochures. Leurs formes bizarrement découpées évoquent, en effet, la silhouette de deux gallinacés. Les Vietnamiens des appellent aussi le Coq et la Poule (Hon Trong Mai), ou bien le rocher des deux Coqs Combattants (Hon Ga Choi).

Excursions longues dans la baie d’Along

La grotte de Surprise

La grotte de Surprise

La grotte de Surprise

C’est la plus visitée des grottes, la plus aménagée aussi, avec de modernes pontons en bois pour l’accostage des bateaux, des passerelles rassurantes, d’écologiques poubelles, des toilettes peintes en vert, et des panneaux avec les horaires.

On visite d’abord une grande salle aux parois sculptées de nombreuses concrétions rocheuses. Des lumières artificielles et multicolores (orange, mauve, rouge, vert) dénaturent un peu la beauté des lieux qui demanderaient plus de simplicité. À certains endroits, la roche ressemble à du ciment, tant elle a été décapée par zèle professionnel et le souci de faire propre. Ça ne fait vraiment pas l’unanimité.

On accède ensuite à une deuxième grande salle, du même style, avec des plafonds creusés d’alvéoles étranges. On retrouve les mêmes pâtisseries calcaires dégoulinantes, les choux à la crème, des pics et des aiguilles. Pas de montées ou de descentes abruptes: balade facile.

La promenade se termine sur un petit belvédère en bois qui surplombe en à-pic le cirque rocheux au pied duquel sont amarrés les bateaux. Ça vaut vraiment le coup d’oeil. Ceci étant, après la visite, on se demande où était la « surprise ».

La grotte du Pélican

La grotte du Pélican  se situe à 5 mn de bateau de la grotte de la Surprise (Hang Sung Sot).  On l’observe de l’extérieur seulement.

La grotte du Tunnel

La grotte du Tunnel

La grotte du Tunnel

C’est généralement le lieu où une balade en kayak vous sera proposée. Contrairement à son nom, ce n’est pas une grotte mais une sorte de petit lac intérieur, de forme vaguement circulaire.

Attention, si les poinçonneurs en uniforme ne sont pas là, les bateliers locaux en profitent pour se faire one dollar par-ci, one dollar par-là, en vous emmenant jusqu’au lac. Une muraille de pitons rocheux érodés, couverts d’un fouillis végétal, entoure cette baie paisible aux eaux bleu émeraude.

On appelle aussi cet endroit la « baignoire des Fées ». La légende raconte en effet qu’une nuit, quatre fées ont voule se baigner. Le lac s’ouvrit sous leurs pied. Le visiteur y accède en passant sous une voûte rocheuse, creusée dans la paroi comme un tunnel (3 m de haut sur 50 m de long environ).

Les passagers des gros bateaux montent dans de frêles embarcations traditionnelles (environ 1 US$ par personne). Ce sont des barques rondes, faites de lanières végétales tressées sur des montants de bambou et goudronnées.

Il faut environ 10 jours pour les fabriquer et elles connaissent une brève existence. Une fois au centre de ce bassin intérieur, vous pourrez apprécier le calme et la qualité sonore de l’écho des voix. Possibilité aussi de faire trempette (ne pas oublier son maillot de bain). Moment vraiment agréable. Tout autour, oiseaux et quelques singes. Les petites îles aux alentours sont appelées les « Enfants du dragon ».

Un peu au nord de la grotte du Tunnel se dresse le rocher surnommé Dau Nguoi, dont la forme rappelle vaguement le profil de l’ancien président François Mitterrand.

Îles de Soi Sim et île Ti Top

L’une ou l’autre de ces deux îles est l’habituelle seconde étape. Soit vous aurez droit à une séquence plage et baignade, soit (on ne vous donne pas le temps de faire les deux) à une grimpette de 400 marches pour atteindre le sommet du rocher et avoid une vue panoramique sur l’horizon hérissé de pains de sucre. Notez que les autorités ont décidé de limiter l’autorisation de baignade à ces seuls îlots…

Autres îlots et grottes

la balade continue en zigza, avec le rocher de la Tête de la Tortue (Hon Con Rua), le fameux rocher-arche (qu’on voit sur toutes les cartes postales!).

La grotte des Trois Palais

 La grotte des Trois Palais est très au large (on y passe rarement), on l’admire de l’extérieur (site fermé, car fragile et menacé par le tourime de masse). Dans une petite crique à la Robinson Crusoé, trois belles grottes se suivent en enfilade.

Que voir et faire à Hon Gai ?

Le mont du Poème

Le mont du Poème

Le musée de Hon Gai

Le musée de Hon Gai est situé à 3 km du centre env, à la sortie est de la ville, sur la corniche. Prendre une moto-taxi ou un taxi. Il est ouvert tous les jours sauf lundi 8h30-11h30, 14h-18h. Bâtiment dont les dimensions disproportionnées abritent des objets collectés aux alentours de la baie d’Along.

Tout débute par le squelette d’une baleine, joliment suspendu au-dessus de l’immense hall, et de belles embarcations anciennes qui occupent le rez-de-chaussée. Au 1er étage, litanie d’objet allant de l’Antiquité aux guerres d’indépendance: très belles maquettes en terre cuite tirées d’une tombe du Ier s, poteries fines, pieces de monnaie, cloches en bronze et puis, mitrailleuses lourdes et casques finissent en pétarade ce tour d’horizon. Au 2e étage, intéressante reconstitution d’une galerie de mine de fer et un espace dédié à Ho Chi Minh.

Le mont du Poème

 C’est le mont rocheux dominant la ville et plongeant dans la mer, au sud de Hon Gai. Tout le centre-ville s’articule autour de cette montagne. On peut grimper au sommet (départ du chemin très discret, au niveau du 102, Le Thanh Tong), en 1h, à condition que le soleil soit au rendez-vous. Vue superbe au couchant.

L’île de Quan Lan

L’île de Quan Lan

L’île de Quan Lan

Voià l’un des endroits encore préservés de la baie d’Along où les Tay ba lo (routards) peuvent poser leur sac à dos. L’île, plate, s’étale sur 30 km, et la côte sud est bordée de quatre plages de sable fin, distantes de 2-3 km chacune. Et puis, pour décider les hésitant, l’île compte la seule statue de Ho Chi Minh édifiée de son vivant. Ça compte! Meilleure époque: d’avril à août.

L’unique source d’électricité de l’île provient de générateurs qui fonctionnent en général de 17h30 à 23h. Dans cette île de pêcheurs, l’anglais reste peu parlé, autant connaître quelques mots de vietnamien.

Même si l’on reste peu de temps sur place, la traversée à elle seule vaut vraiment la peine, car elle emprunte une route où les bateaux de tourisme passent rarement. Et à un prix imbattable! Mais préférez les liaisons en bateau lent (depuis les hublots étriqués des bateaux rapides on ne profite pas du somptueux paysage).

Sur l’île, route nord-sud d’une quinzaine de kilomètres; possibilité de louer des vélos et des scooters.

Bateaux de/vers l’île de Quan Lan

Bateaux de/vers l’île de Quan Lan

Bateaux de/vers l’île de Quan Lan

Départ du port passager de Hon Gai. Avec la compagnie Van Hai (62-50-389). 1 départ par jour, à 14h (jusqu’à 5 départs en été). Trajet: 1h30; 160 000 Dg. Seuls des bateaux rapises assurent cette liaison. Ils font escale dans les îles de Thang Loi et à Ngoc Vung. Arrivée au port de Quan Lan, à 3 km au sud village (bus, tuk-tuk ou à pied).

Départ possibles depuis Van Don à 50 km au nord de Hon Gai. Pour s’y rendre, bus no 1 depuis le terminal des bus de Bai Chay et la halte routière de Hon Gai (toutes les 30 minutes; 60 000 Dg).

En bateau rapide: en hiver, 2 départ par jour, à 8h et 14h (retour 7h et 13h); en été, 1 départ/h 8h-14h. Traversée: 130 000 – 140 000 Dg selon saison.

En bateau lent: (l’occasion de voir le paysage!), compter 3h et 100 000 Dg.

Pratique si l’on ne veut rester que 24h sur l’île: partir de Hon Gai et revenir par Van Don-Cai Rong; le bateau vers Van Don étant en début d’après-midi, cela laisse la matinée pour profiter encore de la plage.

Sur l’île, quelques petits hôtels situés autour du centre pour des chambres rudimentaires avec toilettes privées ou extérieures; tous font aussi des repas. On conseill l’hôtel Hoang Vy (387-73-23, double avec sdb 300 000 Dg – 600 000 Dg l’été avec la clim).

Tenu par la famille du capitaine de bateau qui fait la liaison avec Hon Gai (il porte d’ailleurs le nom de leur fille), une dizaine de chambres avec salle de bains privée et eau chaude. Également Minh Vu I et Minh Vu II (à l’entrée du village; 0912-10-77-81; résa conseillée – en vietnamien; double 300 000 Dg – plus cher si 1 seule chambre occupée, à cause de l’électricité). 2 petites maisons de 7 et 9 chambres respectivement, tenues par Mme Minh. Une autre bonne adresse: la Villa Hoa Giay (986-45-88-68; villahoagiay@yahoo.com.vn; doubles 15-30 US$) abrite 7 chambres climatisées à des prix sages. Propriétaire français.

À noter qu’à 7 km au nord du village de Quan Lan, à Son Hao, se développe un nouveau complexe hôtelier écologique, avec pas mal de bungalows en bord de plage. Cher, paraît-il!

Baie de Bai Tu Long

Baie de Bai Tu Long

Baie de Bai Tu Long

Le plateau calcaire immergé qui a donné naissance aux îles de la baie d’Along s’étend vers le nord-est, sur près de 100 km, jusqu’à la frontière chinoise. La région contiguë à la baie d’Along par le nord-est se trouve incluse dans le parc national de Bai Tu Long.

Cette baie est tout aussi intéressante que sa célèbre voisine, voire davantage, car elle reste épargnée par le tourisme de masse. Revers de la médaille: circuler dans le baie, y loger et obtenir des renseignements n’a rien d’évident, surtout lorsqu’on ne parle pas vietnamien.

Il est possible d’affréter des bateaux pour rejoindre la baie de Bai Tu Long depuis la baie d’Along; comptez à partir de 200 000 Dg/h, selon la taille du bateau et ses équipements. Moins cher, le trajet terrestre jusqu’à Cai Rong permet ensuite de visiter les îles en bateau. Les étrangers paient toujours le double du tarif habituel sur les ferries qui circulent dans la baie de Bai Tu Long.

Île Van Don

Île Van Don

Île Van Don

Van Don est l’île la plus grande, la plus peuplée et la plus développée de l’archipel. Pourtant, son infrastructure touristique reste très limitée. Cai Rong est la principale bourgade de l’île. La plage de Bai Dai, constituée de sable compact et de mangroves, s’étend sur la majeure partie de la côte sud. À quelques encablures apparaissent d’étonnantes formations calcaires, similaires à celles de la baie d’Along.

Les seuls hôtels de l’ile sont situés au niveau de la jetée de Cai Rong, à 8 km au nord du pont reliant la ville au continent. Cai Rong, ville portuaire pleine de karaokés et de motos, n’a rien d’attirant. On y trouve quelques hôtels corrects: le Hung Toan Hotel est convenable, mai le Viet Linh Hotel est plus agréable. Plus bas vers Bai Dai, le Bai Tu Long Ecotourism Resort comporte de charmants bungalows sur la plage et des chambres plus classiques, dans des maisons sur pilotis.

Des bus relient fréquemment Hon Gai et la gare routière de Cai Rong par des routes bordées de mines de charbon. Vous pouvez également prendre l’hydrofoil de la compagnie Mui Ngoc. Il quitte Along à 8h, avec un retour à 16h. attention, ces horaires dépendent des conditions météo.

Îles Tra Ban et Ngoc Vung

Îles Tra Ban

Îles Tra Ban

Dao Tra Ban, l’une des plus grandes îles de la baie de Bai Tu Long, borde le parc national de Bai Tu Long et offre des paysages karstiques parmi les plus impressionnants de la baie. Le sud de l’île, couvert d’une jungle épaisse semblable à celle de Cat Ba, est réputé pour ses papillons colorés. Des bateaux desservent Cai Rong, sur l’île Van Don, à 7h et 14h.

Dao Ngoc Vung, à la lisière de la baie d’Along, abrite quelques falaises calcaires splendides et une magnifique plage sur la côte sud, qui compte de très simples huttes. Des bateaux relient quotidiennement Cai Rong (départ à 13h) et Dao Ngoc Vung (départ à 6h, 3 heures, 75 000 Dg pour les étrangers).

Île de Co To

Île de Co To

Île de Co To

Située au nord-est, c’est l’île habitée la plus éloignée du continent. Elle comprend plusieurs collines (la plus haute s’élève à 170 m), dont l’une est surmontée d’un grand phare. Le littoral se compose essentiellement de falaises et de gros rochers, mais il compte au moins une jolie plage de sable. Les bateaux de pêche jettent l’ancre à côté de cette plage: à marée basse, vous pourrez les rejoindre à pied. On peut passer la nuit dans une petite pension très sommaire.

Le ferry dessert Co To depuis Cai Rong les lundi, mercredi et vendredi (vérifiez les horaires); en sens inverse, les mardi, jeudi et vendredi. Comptez 50 000 Dg d’aller simple et 5 heures de traversée (selon la direction du vent).

Mong Cai et la frontière chinoise

Mong Cai

Mong Cai

Ville frontalière en plein essor, Mong Cai présente peu d’attrait touristique, mais profite du commerce florissant avec la Chine. Si vous parlez le mandarin, vous pourrez donc pratiquer cette langue à Mong Cai.

En périphérie poussent de gigantesques zones industrielles où les sociétés chinoises et étrangères s’arrachent les parcelles de terrain. D’énormes édifices voient le jour et des centres commerciaux sont en construction dans le centre-ville. Pour les Vietnamiens, Mong Cai est un centre d’approvisionnement pour se procurer des marchandises chinoises à bas prix (et de mauvaise qualité).

Renseignements

On peut changer des chèques de voyage à la Vietcombank, qui possède un DAB. Plusieurs établissements de la zone de Pho Hung Vuong, près de la poste, proposent un accès Internet.

Où se logers et se restaurer à Mong Cai

Mong Cai ne manque pas d’hôtels, mais, plutôt que de rester en ville, rejoignez la plage voisine de Tra Co. deux immenses casinos, le Loi Lai et le Hoang Van, étaient presque achevés lors de notre passage et doivent être ouverts à présent.

Nha Nghi Thanh Tam (388-13-73; 71 Trieu Duong): Tenu par une famille, cet hôtel propose des chambres simples, propres et confortables (sdb et eau chaude) pour 9 US$. Cette rue compte beaucoup d’autres hôtels comparables.

Hotel Hai Chi (388-79-39; 52 Tran Phu): Un hôtel bien tenu, où les chambres ont du mobilier en bois et des lambris. La plupart sont triples.

Nam Phong Hotel (388-77-75; Hung Vuong): un hôtel haut de gamme qui possède des chambres spacieuses et bien équipées, avec Wi-Fi et TV satellite. Au rez-de-chaussée, dont l’entrée est un brin voyante, se trouvent le bar et le restaurant où l’on sert de bons plats chinois et vietnamiens. Les chambres du 5e étage, sans ascenseur, sont à prix réduit.

Nha Hang Long Tu (377-04-89, Hung Vuong): Solidement établi, ce restaurant est réputé pour ses barbecues de table, ses fondues chinoises et ses fruits de mer.

Comment aller à Mong Cai ?

Bateau

Bateau Mong Cai

Bateau Mong Cai

Les hydrofoils de Mui Ngoc (322-29-88; Hung Vuong), climatisés, relient tous les jours Mong Cai à Along (320 000 Dg, 3 heures); départs à 14h et 17h, retours à 8h et 23h depuis Along. Transtour (388-12-14; 43 Tran Phu) propose également une liaison en hydrofoil (4 heures) entre Mong Cai et Haiphong, départ à 14h30.

Depuis Mong Cai, des minibus font la navette entre la billetterie des hydrofoils et le port de Dan Tien, à 15 km. En arrivant à Mong Cai, les hydrofoils mouillent souvent au beau milieu de l’eau car la marée basse requiert un transfert dans un bateau plus petit.

Bus

Près de 340 km séparent Mong Cai et Hanoi. La gare routière se trouve sur la RN 18, à 3 km de frontière. Des bus font le trajet depuis/vers les gares routières de Hanoi (110 000 – 150 000 Dg; è heures), à peu près toutes les 20 minutes jusqu’à 13h, et moins fréquemment jusqu’à 22h30. D’autres partent pour Along toutes les 10 minutes (65 000 Dg; 4h30). Un seul bus relie Mong Cai à Lang Son (100 000 Dg, 7h), à 13h.

Environs de Mong Cai

Plage de Tra Co

Plage de Tra Co

Plage de Tra Co

Située à l’extrême nord-est du pays, au niveau de la frontière chinoise, Tra Co est une très jolie plage de sable fin, bordée de pins. S’étirant sur 17 km de longueur, elle compte parmi les plus grandes du Vietnam et suscite donc l’appétit des promoteurs immobiliers.

La station balnéaire de taille modeste. De mai à août, elle est envahie par les touristes vietnamiens, malaisiens et chinois. Hors saison, l’endroit vaut le détour (depuis Mong Cai, et non de Hanoi): serein et superbe, il comporte des restaurants de plage qui proposent des fruits de mer.

Parmi les multiples hôtels et pensions, nous avons fait une sélection au sein de ceux qui donnent sur la mer. Les prix indiqué correspondent à la basse saison; ils connaissent une nette inflation en été.

Tra Co Beach Hotel (388-12-64): Un vieil hôtel géné par l’État, idéalement situé sur la plage. Les chambres, vieilottes, font l’affaire pour une ou deux nuits.

Gio Bien Hotel (388-58-02): Ce petit hôtel tenu par la famille Van Bong, très accueillante, dispose de chambres au décor surchargé, mais non dénué de charme. Pendant la mi-saison, vous pourrez demander une chambre avec un balcon partagé, donnant sur la mer.

Face au Tra Co Beach Hotel, trois restaurants proposent des fruits de mer. Le Thanh Hai (378-01-24) est le plus populaire avec ses aquariums pleins de crabes, de poulpes, de mérous, de crevettes royales et d’énormes palourdes. Choisissez votre menu, facturé au kilo: les prix sont affichés.

De/vers Tra Co : Tra Co se trouve à 8 km de Mong Cai. Une ligne de bus assure une liaison régulière. En taxi, comptez 80 000 Dg à l’aller, ou environ 30 000 Dg en moto-taxi.

Nous espèrons que les informations de notre article sont utiles pour la préparation de votre voyage en baie d'Halong. Si vous avez des questions ou des conseils utiles, n'hésitez pas à laisser des messages ci-dessous. Nous serons heureux d'avoir de vos nouvelles.

Destinations du Nord du Vietnam

Mots-clefs sur google: baie d'halong, baie d'along, la baie d'halong, baie halong, la baie d'along, baie d halong vietnam, baie d'along vietnam, visiter la baie d'halong, mong cai, quan lan, bai tu long, que faire dans la baie d'halong, île van don , île de co to, plage de tra co, grotte du tunnel , grotte de surprise, comment aller à la baie d'halong...

Baie d’Halong Vietnam
5 (100%) 7 votes

Leave Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *