Agence de voyage Vietnam

Fête vietnamienne nationale – Fête du Têt

SOMMAIRE DE L'ARTICLE

Fête du Têt: Envie d’un voyage au moment de la fête du têtnouvel an vietnamien ? Trouvez des informations utiles sur toutes le festival, la fête vietnamienne comme fête nationale Vietnam…

tet

Fête vietnamienne : les 10 fêtes et festivals à ne pas manquer au Vietnam

Le Vietnam possède une culture unique qui a traversé les millénaires. Cela donne lieu à de nombreuse fêtes spéciales qui montrent clairement les croyances et les traditions du peuple vietnamien. Outre l’admiration de paysages naturels à couper le souffle, il est également intéressant de profiter de certains festivals au Vietnam pour mieux comprendre ce pays pacifique.

Le Vietnam est divisé en trois régions : le nord, le centre et le sud. Les caractéristiques uniques de chaque région se manifestent clairement dans leurs fêtes et festivals.

Vous trouverez ci-dessous les 10 fêtes et festivals les plus importants et les plus populaires du Vietnam, célébrés tout au long de l’année, que vous ne devez pas manquer.

1. Fête du Nouvel An lunaire

  • Quand elle a lieu : Début du Nouvel An lunaire
  • Lieu recommandé : Hanoi, Vietnam

Le Nouvel An lunaire, ou Têt, est considéré comme le festival et le jour férié le plus important au Vietnam. Toutes les écoles, les entreprises et les usines sont temporairement fermées. C’est l’occasion d’unions et de rassemblements familiaux lorsque les gens retournent dans leur famille.

Fête du Nouvel An lunaire

Pour se préparer à ce jour spécial, la plupart des Vietnamiens nettoient et décorent leurs maisons et préparent des plats délicieux. Il y a beaucoup de coutumes vietnamiennes spéciales pendant cette période que vous pourriez apprendre. Par exemple, l’importance de la première personne qui visite la maison le jour de la nouvelle année, les vœux de bonne année, le culte des ancêtres et le don d’argent porte-bonheur aux personnes âgées et aux enfants (alias « Li Xi » en langue vietnamienne). Pendant le Têt, les Vietnamiens rendent visite à leurs proches, se rendent dans les pagodes et les temples pour prier pour une meilleure année à venir.

>>> En savoir plus : Guide complet de la fête du Têt au Vietnam

2. Fête et festival du temple Hung King

  • Quand elle a lieu : Du 8e au 11e jour du 3e mois lunaire
  • Lieu recommandé : Temple Hung, village de Co Tich, commune de Hy Cuong, district de Phong Chau, province de Phu Tho.

La fête du temple Hung est un événement national qui se déroule à Phu Tho. Comme son nom l’indique, il a lieu chaque année pour commémorer les rois Hung – les fondateurs de la nation. Pendant le festival, des personnes de tout le pays et de l’étranger se rendent au temple principal de Nghia Linh, à Phu Tho, pour participer à cette fête importante.

Fête et festival du temple Hung King

L’atmosphère du festival est toujours animée par de nombreux jeux folkloriques différents, notamment les échecs humains, les balançoires en bambou, les concours de cuisson du riz, le « nem con », la lutte, la danse du lion, etc. Le point culminant du festival est la procession jusqu’au Den Thuong (temple supérieur), à laquelle participent des dirigeants gouvernementaux, des villageois et de nombreux visiteurs.

3. Fête et festival de Giong

  • Quand elle a lieu : 6ème à 8ème jour du 1er mois lunaire
  • Lieu recommandé : Temple Soc, montagne Ve Linh, commune de Phu Linh, district de Soc Son, Hanoi

Chaque année, au printemps, la population locale se réjouit d’assister au festival de Giong. Ce festival se tient principalement au temple Phu Dong, à Soc Son, pour commémorer Saint Giong, l’un des 4 immortels vietnamiens. Il est si significatif et remarquable qu’il a été reconnu comme un patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO.

Fête et festival de Giong

Pendant cette fête, les visiteurs peuvent assister à des cérémonies comprenant des processions, le nettoyage de la statue de Saint Giong, et des offrandes d’encens. Les histoires vous permettront de connaître des informations sur Saint Giong et la raison pour laquelle il est devenu l’un des 4 immortels du Vietnam.

En outre, vous aurez également l’occasion de vous plonger dans des jeux folkloriques intéressants et d’apprécier les chants traditionnels. Pour la population locale, c’est l’occasion non seulement de commémorer le saint, mais aussi de prier pour des récoltes abondantes et une vie heureuse. Le festival de Giong peut se tenir dans différents endroits, mais les temples Soc et Phu Dong sont les deux plus connus. N’oubliez pas d’assister à ces festivals intéressants au Vietnam.

4. Fête et festival de Lim

  • Quand elle a lieu : 12e ou 13e jour du 1er mois lunaire
  • Lieu recommandé : Ville de Lim, district de Tien Du, province de Bac Ninh

La liste des festivals traditionnels du Vietnam ne serait pas complète sans le festival de Lim. Organisé aux alentours du 12e et 13e jour du premier mois lunaire, ce festival remonte à plus de 300 ans.

Il se déroule à Bac Ninh où le chant « Quan Ho » est à l’honneur. Pour commencer le festival, les représentants des villageois offrent de l’encens et des fleurs à la pagode pour vénérer Nguyen Dinh Dien – l’homme qui a apporté un grand honneur à la ville de Lim et qui a également fondé le festival.

Fête et festival de Lim

Il ne fait aucun doute que le chant « Quan Ho » est l’un des principaux points forts que de nombreux touristes inscrivent sur la liste des choses à faire absolument lors de leur voyage au Vietnam.

Il est facile de reconnaître les chanteuses locales en regardant leurs vêtements. Elles portent leurs propres costumes traditionnels, notamment le « ao tu than », une robe traditionnelle locale à quatre pans, et le « non quai thao », un grand chapeau rond.

Les costumes des hommes ne sont pas moins élégants. Dans certains spectacles, vous pouvez écouter de doux duos d’amour impliquant des couples de chanteurs. Outre le chant Quan Ho, vous pourrez participer à de nombreux jeux traditionnels vietnamiens, comme la cuisine du riz, les échecs humains, la lutte et les balançoires en bambou.

5. Fête et festival de la pagode des parfums

  • Quand elle a lieu : 6 janvier lunaire jusqu’à mars
  • Lieu recommandé : Pagode des parfums, commune de Huong Son, district de My Duc, Hanoi.

Le festival de la Pagode des Parfums attire les visiteurs de tout le Vietnam vers l’emblématique Pagode des Parfums. Comme il s’agit de l’un des festivals les plus populaires de Hanoi, de nombreuses compagnies touristiques proposent des excursions d’une journée à la pagode pendant ce festival.

Fête et festival de la pagode des parfums

Sur le chemin de la Pagode des Parfums, vous passerez par de nombreux paysages montagneux magnifiques, des rizières et des grottes calcaires. Ensuite, vous pourrez choisir de monter des escaliers de pierre de 120 marches ou de prendre un téléphérique jusqu’à la pagode.

Pendant les trois mois, le temple est toujours décoré de magnifiques guirlandes, de bougies et d’or. L’une des activités les plus importantes du festival est la prière dans la grotte de Huong Tich. On croit que si vous priez ici pour obtenir un fils ou une fille en touchant la montagne, votre souhait se réalisera. Et si vous touchez les arbres d’argent ou d’or dans la grotte, vous pouvez prier pour la richesse et la prospérité.

6. Fête de l’Anniversaire de Budda

  • Quand elle a lieu : 9e jour d’avril lunaire
  • Lieux recommandés : Pagode Quan Su, 73 rue Quan Su, quartier Tran Hung Dao, district de Hoan Kiem, Hanoi.

Avec plus de 50 % de la population suivant des pratiques bouddhistes, l’anniversaire de Bouddha devient un événement très important pour les Vietnamiens. C’est l’occasion de commémorer la naissance, l’illumination et la mort de Bouddha.

Au Vietnam, il ne s’agit pas seulement d’une fête religieuse, mais aussi d’une fête nationale. Avant le festival, des centaines de moines et des milliers de personnes se rassemblent dans de grandes pagodes choisies pour être le lieu de rassemblement.

Fête de l’Anniversaire de Budda

Ces pagodes seront nettoyées et décorées avec la statue de Bouddha au milieu d’un lotus rose. Autour d’elles, il y a également de nombreuses lanternes colorées, différentes sortes de fleurs, et des petites fleurs de lotus.

Les adeptes du bouddhisme se réunissent tôt le matin du 15e jour pour préparer la fête. L’anniversaire de Bouddha comporte deux parties principales, à savoir la cérémonie et les activités de divertissement. Depuis des milliers d’années, les rituels sacrés tels que l’offrande d’encens et de fleurs pour célébrer l’anniversaire de Bouddha et prier pour la paix perdurent.

Ce jour-là, les gens participent aussi activement à des activités caritatives comme l’aide aux malchanceux, aux retardés mentaux et aux personnes âgées. En visitant les pagodes pendant le festival, vous aurez l’occasion de déguster de délicieux plats végétariens vietnamiens.

7. Fête et festival de la mi-automne

  • Quand elle a lieu : 14ème ou 15ème jour du 8ème mois lunaire
  • Lieu recommandé : Rue Hang Ma, district de Hoan Kiem, Hanoi

Tous les enfants vietnamiens rêvent d’une fête de la mi-automne exceptionnelle, avec un ventre plein de gâteaux de lune et leur propre lanterne lumineuse. La mi-automne est également appelée « Festival des enfants » ou « Tet Trung Thu » en vietnamien.

Bien que ce festival soit également organisé en Chine et dans de nombreux pays asiatiques, la version vietnamienne est différente avec ses propres traditions et légendes. Il faut beaucoup de temps pour se préparer à cet événement spécial.

Fête et festival de la mi-automne

Dans les semaines qui précèdent, vous pouvez voir des groupes de danseurs de lion s’exercer dans les rues, des gâteaux de lune, des lanternes et des masques colorés vendus à tous les coins de rue.

Pendant le festival, l’atmosphère devient plus animée. Les rues sont bondées de gens et de leurs enfants. Dans certains endroits, comme la rue Hang Ma à Hanoi ou les rives de la ville ancienne de Hoi An, la musique est plus forte et les spectacles rendent l’atmosphère plus chaude que jamais. Mais la chose la plus satisfaisante lorsqu’on participe au festival de la mi-automne est peut-être de voir les visages heureux de tous les enfants.

8. Fête et festival Kate

  • Quand elle a lieu : Du 1er au 3e jour du 7e mois du calendrier cham.
  • Lieu recommandé : Tours de Champa, province de Binh Thuan

Le Vietnam compte une population considérable de Cham qui vit dans le centre-sud du pays. Pour cette communauté, le festival Kate est le festival le plus important. Plusieurs endroits organisent ce festival, mais le principal a lieu aux trois tours du temple de Po Rome, Po Nagar, Po Klong Garai dans la province de Ninh Thuan.

Fête et festival Kate

Il vise à commémorer les héros du peuple Cham, ses rois et ses ancêtres. En outre, c’est aussi l’occasion pour cette communauté de se rencontrer, de souhaiter bonne chance, de rendre visite aux membres de sa famille et à ses amis, et de profiter de diverses activités culturelles.

Si vous êtes un amateur de culture, ce serait une erreur de ne pas participer à ce festival au Vietnam. C’est vraiment une excellente occasion d’explorer la beauté de la culture Cham, d’admirer une architecture unique, de connaître leurs coutumes et leurs chansons traditionnelles.

9. Fête des fantômes / Journée des âmes errantes

  • Quand elle a lieu : 15ème nuit du 7ème mois lunaire
  • Lieu recommandé : Ville de Hue, Vietnam

De nombreux festivals au Vietnam se déroulent à l’occasion de la lune, c’est le cas de la Journée des âmes errantes. On croit que le mois de juillet lunaire apporte la malchance et la malédiction des âmes errantes. C’est le moment où les fantômes errent et causent des problèmes à tout le monde.

Fête des fantômes - Journée des âmes errantes

Pour les fantômes perdus qui n’avaient pas de famille ou qui sont morts de faim, le 15 juillet est le seul jour où ils peuvent être nourris. S’ils ont faim, ils seront en colère et créeront des problèmes. Par conséquent, tous les Vietnamiens feront des offrandes et soutiendront les âmes sans abri ce mois-ci.

De nombreux feux seront allumés pour brûler du papier votif pour eux. Les pagodes et les temples seront de plus en plus fréquentés par les gens qui viendront faire des offrandes de vêtements, de nourriture et d’autres articles pour vénérer les fantômes et les esprits affamés.

10. Fête et festival du marché de l’amour de Khau Vai

  • Date de l’événement : 26 mars lunaire
  • Lieu : Marché de l’amour de Khau Vai, district de Meo Vac, Ha Giang

Si les luxuriantes rizières en terrasses du nord du Vietnam vous attirent, ne manquez pas le festival du marché de l’amour de Khau Vai. Organisé dans la province de Ha Giang – le pays des montagnes spectaculaires, il représente la beauté naturelle des groupes de minorités ethniques. Les 26 et 27 du troisième mois lunaire de chaque année, vous verrez un grand nombre d’ethnies locales se rassembler dans l’un des plus célèbres marchés d’amour appelé Khau Vai.

Fête et festival du marché de l'amour de Khau Vai

Ce festival, qui existe depuis plus de 100 ans, est l’occasion pour les couples qui s’aimaient mais ne peuvent se marier de se retrouver. Leurs partenaires ne seront pas en colère ou jaloux car ils comprennent qu’il s’agit d’un sentiment temporaire qui n’influencera pas la vie normale.

Pour ceux qui ne se sont pas encore mariés, le festival leur donne une chance de trouver leur partenaire. En venant ici, vous pourrez non seulement approfondir votre connaissance de la culture des minorités ethniques vietnamiennes, mais aussi vous immerger dans la belle mélodie des jeunes locaux et prendre part à de nombreux jeux amusants et excitants que vous n’avez jamais vus auparavant.

Il existe de nombreux festivals intéressants au Vietnam tout au long de l’année. Les exemples ci-dessus n’en sont que quelques-uns. Si votre visite coïncide avec l’un de ces festivals, nous vous recommandons vivement d’y participer pour vous rapprocher des coutumes et des conditions locales.

Fête du têt : Tout savoir sur le nouvel an vietnamien

C’est la fête la plus importante de la culture vietnamienne. La fête du Têt est porteuse d’amour et d’espoir, elle signifie la parenté avec la famille et les amis, et promet une meilleure année à venir. Si vous souhaitez découvrir la vie locale au Vietnam, il n’y a pas de meilleur moment que le Têt.

Fête du têt

Le Tet Nguyen Dan, ou Tet en abrégé, est considéré comme le plus grand et le plus populaire des festivals de l’année au Vietnam. Célébrée le premier jour du premier mois du calendrier lunaire, la célébration du Têt est la plus longue des vacances qui peut durer jusqu’à sept à neuf jours. Le nouvel an vietnamien de 2021 durera du 11 au 16 février, le 11 février étant la veille du nouvel an et le 12 février le jour du nouvel an.

Comment la fête du Têt est-il calculé ?

Différent du calendrier grégorien, le calendrier lunaire comporte un nombre fixe de douze mois de 30 jours chacun, et une année bissextile comporte un mois intercalaire entier au lieu du 29e jour de février.

Comment la fête du Têt est-il calculé

La nouvelle année du calendrier lunaire commence normalement fin janvier ou début février, selon le calendrier grégorien. Cela explique pourquoi les jours de la fête du Têt varient d’une année à l’autre : c’est parce que le mois bissextile peut être plus court ou plus long, ce qui crée un écart plus ou moins grand entre les deux calendriers.

C’est quand le Têt ?

En 2020, le Têt est le 25 janvier, l’année du Rat.

En 2021, le Têt est le 12 février, l’année du Buffle.

En 2022, le Têt est le 1er février, l’année du Tigre (à venir).

En 2023, le Têt est le 22 janvier de l’année du chat.

En 2024, le Têt est le 10 février de l’année du dragon.

Les vacances proprement dites dureront un jour avant et environ 3 à 5 jours après le jour mentionné ci-dessus. La période précédant le Têt est normalement la période la plus chargée pour les achats et la préparation des fêtes.

Qu’est-ce que le Têt ?

La fête qui incarne le mieux l’identité culturelle du Vietnam est le Nouvel An vietnamien ou Têt.

« Têt » est la déformation phonétique de « Tiêt », un terme sino-vietnamien qui signifie « Joint d’une poupe de bambou » et dans un sens plus large, le « début d’une période de l’année ».

Le passage d’une période à l’autre peut provoquer une perturbation météorologique (chaleur, pluie, brume) qui doit être exercée par des sacrifices rituels et des festivités. Il existe de nombreux Tets tout au long de l’année (Nouvel An vietnamien de la mi-automne, Nouvel An vietnamien du froid, etc.) Mais le plus important de tous est le « Nouvel An vietnamien« , qui marque le Nouvel An lunaire.

le Têt

Le Têt est l’occasion pour les Vietnamiens d’exprimer leur respect et leur souvenir pour leurs ancêtres, ainsi que d’accueillir la nouvelle année avec les membres de leur famille qu’ils aiment.

En outre, dans le passé, le Têt était essentiel car il constituait l’une des rares longues pauses de l’année agricole, qui se déroulait entre la récolte des cultures et les semailles des suivantes.

Pour simplifier, on peut imaginer le Têt comme une combinaison de Noël et du Nouvel An : toutes les familles se réuniront pour faire de grands repas, décorer des arbres Têt et manger des aliments Têt, mais pour accueillir la nouvelle année au lieu d’une cause religieuse.

8 coutumes du nouvel an vietnamien – Fête du têt

nouvel an vietnamien

1. Nettoyer et décorer la maison

Les maisons sont souvent nettoyées et décorées avant le réveillon du Nouvel An vietnamien. Les enfants sont chargés de balayer et de frotter le sol. La cuisine doit être nettoyée avant la 23e nuit du mois dernier. Habituellement, le chef de famille nettoie la poussière et les cendres (provenant de l’encens) des autels ancestraux.

Il est communément admis que le nettoyage de la maison permet de se débarrasser des mauvaises fortunes associées à l’année précédente. Certaines personnes peignent leur maison et la décorent avec des objets de fête.

2. Signifie littéralement « recevoir de nouveaux vêtements »

C’est souvent la partie la plus excitante du Nouvel An vietnamien chez les enfants. Les parents achètent généralement de nouveaux vêtements et chaussures pour leurs enfants un mois avant le Nouvel An. Toutefois, les enfants ne peuvent porter leurs nouveaux vêtements qu’à partir du premier jour du Nouvel An. La meilleure tenue est toujours portée le premier jour de l’année.

3. Cérémonie d’adieu pour les dieux de la cuisine (Ong Tao)

Sept jours (la 23e nuit du dernier mois lunaire) avant le Têt, chaque famille vietnamienne organise une cérémonie d’adieu pour qu’Ong Tao monte au Palais du Ciel. Sa tâche consiste à faire un rapport annuel à l’Empereur de Jade sur les affaires de la famille tout au long de l’année.

4. La veille du Nouvel An lunaire

Cependant, dans une traduction littérale, cela signifie « Passage de l’ancienne à la nouvelle année ». Les Vietnamiens croient généralement qu’il existe 12 animaux sacrés du zodiaque qui surveillent et contrôlent à tour de rôle les affaires de la terre. Ainsi, Giao Thua (la veille du Nouvel An vietnamien) est le moment où l’on voit l’ancien chef (le Dragon pour 2021) terminer son mandat et passer son pouvoir au nouveau chef (le Serpent pour 2022).

Giao Thua est également le moment où Ong Tao (Dieu de la cuisine) revient sur terre après avoir fait son rapport à l’Empereur de Jade. Chaque famille doit organiser une cérémonie en plein air pour l’accueillir dans sa cuisine.

5. L’aura de la Terre

Giao Thua est la période la plus sacrée de l’année. Par conséquent, le premier invité de la maison à offrir la première salutation est très important. Si cet invité jouit d’une bonne aura (respecté, éduqué, prospère, célèbre, etc.), la famille pense qu’il recevra chance et prospérité tout au long de l’année. La croyance du xong dat subsiste encore de nos jours, surtout parmi les familles qui ont des entreprises.

6. Fleurs d’abricot et fleurs de pêcher

Les boutons de fleurs et les fleurs sont les symboles d’un nouveau départ. Ces deux fleurs distinctives sont largement vendues et achetées pendant le Têt. Les Hoa Mai sont les fleurs d’abricot jaunes que l’on voit souvent dans le sud du Viet Nam.

Fleurs d'abricot et fleurs de pêcher

Les Hoa Mai s’adaptent mieux au climat chaud des régions du sud, c’est pourquoi elles sont connues comme la fleur principale de chaque foyer. Les Hoa Dao sont le rose chaud des fleurs de pêcher qui s’accordent bien avec le temps sec et froid du Nord. Le Têt n’est pas le Têt s’il n’y a pas de Hoa Mai (sud) ou de Hoa Dao (nord) dans chaque maison.

7. Distribution d’enveloppes rouges (remplies d’argent porte-bonheur)

Il s’agit d’une pratique culturelle qui se perpétue depuis des générations. Les enveloppes rouges symbolisent la chance et la richesse. Il est très courant de voir des personnes âgées donner des enveloppes rouges scellées à des personnes plus jeunes.

En retour, les personnes âgées donnent de bons conseils et des paroles de sagesse, encourageant les plus jeunes à poursuivre leurs études, à vivre en harmonie avec les autres et à obéir à leurs parents. Ce rituel de salutation et Li Xi est également connu sous le nom de Mung Tuoi, honorant l’accomplissement d’une nouvelle année de vie.

8. Faire des offrandes aux ancêtres

Cette cérémonie a lieu le premier jour du Nouvel An vietnamien, avant midi. Le chef de famille doit accomplir le rituel approprié (offrir de la nourriture, du vin, des gâteaux, des fruits et brûler de l’encens) pour inviter les âmes des ancêtres à se joindre à la célébration avec la famille. C’est le moment où les familles honorent les âmes de leurs ancêtres et présentent le bien-être de la famille.

Faire des offrandes aux ancêtres

L’un des aliments spéciaux les plus traditionnels du Nouvel An (Tet) vietnamien est le Banh Chung ou gâteau de riz gluant (gâteau Chung). Le Banh Chung est composé de riz gluant, de viande de porc et de haricots verts, chaque ingrédient étant enveloppé dans une feuille spéciale appelée Dong. La fabrication du Banh Chung requiert soin et précision à chaque étape. Le riz et les haricots verts doivent être trempés dans l’eau pendant une journée pour les rendre plus collants. La viande de porc est généralement trempée dans du poivre pendant plusieurs heures. L’équarrissage et le ficelage des gâteaux avec des ficelles de bambou nécessitent des mains habiles pour obtenir un carré parfait.

Différences entre le Nouvel An lunaire vietnamien et le Nouvel An occidental

Connaissez-vous le Nouvel An lunaire ? Si vous aimez en apprendre davantage sur la culture asiatique, venez au Vietnam au moment du Nouvel An lunaire, faites l’expérience de cet événement typique des Vietnamiens et voyez en quoi il est différent du Nouvel An international.

Nouvel An lunaire vietnam

1. Date du nouvel an

Il est facile de constater que le Nouvel An lunaire et le Nouvel An international ont lieu à des dates différentes. Le premier jour du Nouvel An occidental est le 1er janvier de chaque année en temps international. Le 1er janvier du nouvel an lunaire est un jour différent chaque année dans le temps international, car il suit le calendrier lunaire qui peut être différent chaque année et assez compliqué à calculer.

Le Nouvel An lunaire vietnamien a généralement lieu vers la fin janvier et le début février. Cette année, le premier jour du Nouvel An lunaire est le 5 février 2019 selon le calendrier international et, en ce moment, tous les Vietnamiens sont pressés de préparer leurs vacances du Nouvel An, notamment en achetant des plantes ornementales, des décorations, des aliments, etc.

Les personnes qui travaillent loin de chez elles recherchent des billets de bus, de train ou d’avion pour rentrer chez elles et profiter de l’événement annuel le plus important avec leur famille.

2. Nourriture du Nouvel An

Chaque pays a ses propres plats traditionnels pour le réveillon du Nouvel An. Dans la plupart des pays occidentaux, les familles organisent généralement une fête de fin d’année ou un dîner copieux avec un menu plus varié et plus copieux que la normale.

Cependant, au Vietnam, les gens continuent à manger des repas traditionnels copieux dès le dernier jour de l’année et pendant au moins 3 à 5 jours après le réveillon ; parfois, les gens continuent à manger des repas compliqués de ce genre jusqu’à la mi-janvier du calendrier lunaire.

La raison de cette tradition pourrait provenir de l’ancienne croyance des Vietnamiens. En tant que pays développé à partir de l’agriculture, les gens croient que la nourriture est la chose la plus importante dans leur vie, seulement quand vous avez assez de nourriture, alors vous pouvez faire d’autres choses et comme vous avez travaillé dur tout au long de l’année, vous ne devriez pas avoir faim au Nouvel An.

3. La tradition du Nouvel An

Dans les pays occidentaux, les gens font normalement la fête la veille du Nouvel An et passent du temps à voyager ou à se détendre avant de retourner au travail. Au Vietnam, le Nouvel An lunaire est l’occasion de rentrer chez soi, de profiter de longues vacances pour rendre visite aux parents et aux anciens amis, de visiter les temples et les pagodes et de souhaiter une nouvelle année saine, riche et chanceuse.

Pour les enfants ou pour tous ceux qui étudient encore au lieu de travailler, le Nouvel An lunaire est le moment le plus apprécié de l’année car ils reçoivent de l’argent porte-bonheur.

Dans le passé, l’argent porte-bonheur n’était qu’une petite somme d’argent, normalement des centimes, que l’on mettait dans une petite enveloppe rouge pour souhaiter la chance ; cependant, avec le temps, le niveau de vie des Vietnamiens est plus élevé, la quantité d’argent donnée comme argent porte-bonheur au Nouvel An lunaire est beaucoup plus importante, surtout dans le nord du Vietnam, et l’enveloppe rouge traditionnelle se transforme lentement en de nombreux types d’enveloppes de formes, de tailles et de dessins différents.

Nourriture traditionnelle du Vietnam pour la fête du Tet (Nouvel An lunaire)

Dans trois semaines, les Vietnamiens accueilleront le Nouvel An lunaire (Tet). Comme il s’agit de l’événement le plus important du pays, les Vietnamiens commencent à s’y préparer dès maintenant. Outre les objets décorés et les plantes ornementales, la nourriture est l’élément le plus important du Têt, car les repas du Têt sont les plus festifs de l’année. 

1. La nourriture traditionnelle de la fête du Têt dans le nord du Vietnam

Le nord du Vietnam est la région qui prend les repas du Têt le plus sérieux au Vietnam. Ici, les gens conservent la règle de la recette des repas du Têt depuis des générations.

La plupart des familles du Nord préparent ces plats pendant au moins les trois premiers jours du Nouvel An lunaire : Banh Chung (gâteau carré), Gio Lua, Canh Mang (soupe de pousses de bambou séchées avec du poulet ou des côtes de porc), Nem (rouleau de printemps), Ga Luoc (poulet bouilli) et Dua Cai Chua (feuilles de moutarde marinées).

La nourriture traditionnelle de la fête du Têt dans le nord du Vietnam

Il est facile de constater que la plupart des plats du nord du Tet sont à base de viande. La raison de ce fait vient de l’ancienne croyance vietnamienne qui considère que l’apparition de la viande dans les repas montre la richesse d’une famille, et plus de viande signifie plus riche et cette année-là est une année de réussite pour la famille. En outre, selon l’ancienne tradition, ces aliments sont d’abord dédiés à l’ancêtre, puis tous les membres de la famille les dégustent ensemble.

2. La nourriture traditionnelle de la fête du Têt au centre et au sud du Vietnam

Contrairement à la culture du Nord, qui s’en tient toujours aux anciennes traditions, les repas du Têt dans le Centre et le Sud du Vietnam sont un mélange de plats traditionnels et d’équilibre des goûts, ce qui signifie que les repas du Nouvel An lunaire sont une combinaison de viande et de légumes, et maintiennent l’équilibre entre le salé, le sucré et l’acide.

Dans la région centrale, les repas de la fête du Têt ont une saveur assez légère avec du Gio Bo (saucisse de bœuf vietnamienne au poivre noir), du Nem Chua (rouleau de porc fermenté), du Banh To (Nian Gao – un gâteau sucré dont la recette vient de Chine) et des légumes marinés.

La nourriture traditionnelle de la fête du Têt au centre et au sud du Vietnam

D’un autre côté, les plats du Têt dans le sud du Vietnam sont plus gras mais contiennent plus de légumes, comme le Thit Kho Hot Vit (porc braisé à l’œuf de canard), le Canh Kho Qua (soupe de melon amer farcie au porc), le Banh Trang Cuon (rouleau de printemps frais aux crevettes) et le Cu Kieu Muoi (tête d’échalote marinée).

En outre, il existe un type de gâteau qui ressemble au gâteau carré du Nord et qui ne peut manquer sur la table à manger du Sud et du Centre – Banh Tet. Ce type de gâteau est fabriqué à partir des mêmes ingrédients et du même style de cuisson que le gâteau carré, mais il est enveloppé dans une forme différente – un cercle (ou exactement un cylindre).

3. Collations sucrées traditionnelles pour la fête du Têt

À l’occasion de la fête du Têt, toutes les familles vietnamiennes préparent des en-cas pour leurs invités qui viennent chez elles pour leur dire « Bonne année » et souhaiter à toute la famille une nouvelle année pleine de chance, de santé et de richesse.

Collations sucrées traditionnelles pour la fête du Têt

Normalement, les graines de citrouille et de melon rouge, les fruits secs sucrés, les bonbons, le chocolat et les biscuits sont choisis pour servir les invités qui viennent leur souhaiter chance, douceur et richesse dans la croyance asiatique.

Comme pendant les vacances du Têt, il n’y a que quelques magasins ouverts, il est difficile d’acheter de la nourriture et celle-ci est très chère, c’est pourquoi tous les Vietnamiens font des achats de nourriture avant les vacances et plus l’événement est proche, plus la nourriture est chère, les achats doivent donc être faits très rapidement. Si vous avez l’intention de visiter l’Indochine en janvier, venez au Vietnam pour profiter de l’atmosphère agitée qui y règne avant le Nouvel An lunaire.

10 choses à faire et à ne pas faire pendant la fête du têt – Nouvel an vietnamien

Pour les Vietnamiens, le Têt (fête traditionnelle vietnamienne du Nouvel An lunaire) est la fête la plus merveilleuse et la plus importante du pays pour que la famille se réunisse après une année de travail.

10 choses à faire et à ne pas faire pendant la fête du têt – Nouvel an vietnamien

C’est aussi le moment idéal pour découvrir la beauté du Vietnam et la culture et les traditions vietnamiennes. Quelle que soit votre nationalité, vietnamienne ou autre, si vous allez visiter le Vietnam en cette occasion spéciale, vous devez connaître les 10 choses à faire et à ne pas faire pendant la fête du Têt. Cela vous aidera à éviter de faire des choses qui doivent être interdites pendant cette période de fête traditionnelle dans ce pays d’Asie du Sud-Est.

I. Choses à ne pas faire pendant le Têt au Vietnam

1. Évitez d’entrer chez les Vietnamiens le 1er jour du Nouvel An lunaire sans invitation.

N’entrez pas dans la maison d’un Vietnamien le premier jour du Nouvel An lunaire si vous n’avez pas été invité au préalable par l’hôte. Ou bien, si vous n’avez pas la chance de posséder un nom associé à la richesse, au bonheur, à la prospérité ou à la longévité, il vous est conseillé de ne pas vous présenter chez eux. Si vous avez eu des funérailles dans votre famille l’année dernière, vous devez faire attention à ne pas vous rendre chez eux pendant les trois premiers jours du Nouvel An vietnamien.

2. Évitez de porter du noir ou du blanc, optez pour le rouge

 Selon la conception traditionnelle vietnamienne, les vêtements noirs et blancs ou sombres rappellent les funérailles. Ces couleurs ne sont pas acceptées pour les fêtes du Nouvel An vietnamien. La couleur rouge est encouragée pour cette fête.

3. Évitez les sujets négatifs

Essayez d’éviter les sujets négatifs, notamment les accidents, les décès ou les funérailles pendant la fête du Têt. Gardez le sourire au moins pendant les trois premiers jours de l’année, même si quelqu’un vous gifle, et, pour plus de sûreté, faites comme les Britanniques : parlez du temps qu’il fait ! Oups, mais peut-être pas des trous noirs ou des inondations !

5. Ne pas manger de viande de canard, de calamars, de crevettes pendant le Tet

Ne mangez pas de calamars, de viande de canard ou de crevettes pendant le Tet car les gens pensent que l’encre des calamars est noire, que le canard est stupide et que les crevettes vous rappellent que vous allez reculer comme elles.

6. N’emportez pas l’eau et le feu dans les maisons vietnamiennes.

Dans les coutumes vietnamiennes, le feu peut être considéré comme la source de chaleur de la famille, tandis que l’eau rappelle le souhait populaire « Tien vo nhu nuoc » (traduit par : l’argent arrive comme l’eau), enlever l’eau de la maison d’une personne revient à lui enlever sa richesse. Par conséquent, n’enlevez pas les objets liés à l’eau ou au feu de la maison d’une personne.

7. Évitez de travailler le 5 du Nouvel An vietnamien

Le 5 du nouvel an vietnamien n’est pas propice aux départs car il est considéré comme l’anniversaire d’un décès. Il est également conseillé de ne pas commencer à travailler ce jour-là.

8. Ne pas blesser ou tuer quelque chose

Dernier point, mais non des moindres, ne tuez pas ou ne blessez pas quelque chose d’autre ! Si vous aimez manger de la viande de poulet, achetez-la toute prête. Vous resterez toujours innocent et pur.

4. Évitez de demander de l’argent pendant le Têt

Si vous vous rappelez soudainement que quelqu’un vous a emprunté de l’argent, le Têt n’est pas le moment idéal pour lui demander de vous rembourser. Traditionnellement, les Vietnamiens croient que s’ils rendent ou empruntent de l’argent au début de l’année, ils devront emprunter et rembourser de l’argent pendant le reste de l’année. Tout ce que vous avez à faire, c’est de rester calme et d’attendre les 2 ou 3 prochaines semaines !

>> Vous aimez aussi : Tout savoir sur l’argent vietnamien

II. Ce qu’il faut faire pendant le Têt au Vietnam

Ce qu'il faut faire pendant le Têt au Vietnam

1. Offrir des cadeaux appropriés aux Vietnamiens pendant le Têt

Si vous avez l’intention d’offrir un cadeau à quelqu’un pendant la fête du Têt vietnamien, vous devez éviter les cadeaux suivants : horloge ou montre, chats, médicaments, encre et ciseaux ou couteaux.

En effet, tous ces objets rappellent les malheurs du Nouvel An ; par exemple, les montres symbolisent le temps qui passe pour le destinataire, les chats la pauvreté (puisque Mèo se prononce comme « nghèo » en vietnamien), l’encre noire la couleur malchanceuse, les couteaux ou les ciseaux l’incompatibilité.

2. Soyez prêt à vivre avec la poussière et la saleté pendant les 3 premiers jours de la fête du Têt

Soyez prêt à vivre avec la poussière et la saleté pendant les trois jours de la fête lunaire du Têt. Il est en effet recommandé de ne pas balayer sa maison ni de jeter les ordures afin d’éviter que la chance et les bienfaits ne l’accompagnent. Il est fortement conseillé de ne pas balayer la maison le premier jour de la nouvelle année.

Les 9 meilleurs souhaits pour le nouvel an vietnamien

Les 9 meilleurs souhaits pour le nouvel an vietnamien

La fête du Têt sont des moments de bonheur et de plaisir en famille, c’est pourquoi les Vietnamiens dédient souvent les plus beaux mots à leur famille et à leurs amis à cette occasion. Voici la liste de ceux qui sont les plus courants :

1 – Năm mới dồi dào sức khỏe : Je vous souhaite une bonne santé pour la nouvelle année

2 – Năm mới tấn tài tấn lộc : Je vous souhaite une bonne année

3 – Năm mới thăng quan tiến chức : Je souhaite que vous obteniez une promotion au cours de la nouvelle année.

4 – Năm mới toàn gia bình an : Je souhaite que la nouvelle année apporte la santé à toute votre famille.

5 – Năm mới thắng lợi mới : Nouvelle année, nouveaux triomphes (souvent entendu dans un discours politique).

6 – Vạn sự như ý : Tous les souhaits se réalisent

7 – Chúc hay ăn chóng lớn : Manger plus, grandir rapidement (pour les enfants).

8 – Chúc mau chóng tìm được người yêu : Un nouvel amant viendra dans la nouvelle année (pour les célibataires).

9 – Tiền vào nhu nước sông Đà, tiền ra nhỏ giọt như cà phê phin : L’afflux d’argent est aussi fort que la rivière de Da ; les dépenses sont aussi faibles que le café qui s’égoutte.

Il existe encore de nombreux vœux que les gens s’envoient à l’occasion de la fête du Têt, cette liste n’est qu’un aperçu. Utilisez-les et impressionnez vos amis lors du prochain Tet !

Comment les familles vietnamiennes passent leurs journées du Têt?

Au Vietnam, il ne peut y avoir d’occasions plus spéciales que le Têt pour que tous les membres d’une famille s’unissent et profitent d’un large éventail d’activités hilarantes pendant les vacances. Vous trouverez ci-dessous les cinq activités préférées des Vietnamiens pour le Têt qu’ils font souvent en famille.

1. Regarder le feu d’artifice au moment du réveillon du Nouvel An vietnamien

Le tir de feux d’artifice pour annoncer l’arrivée de la nouvelle année est un événement annuel attendu par tous les Vietnamiens la nuit. Le spectacle de lumière est organisé dans les grandes villes du Vietnam comme Hanoi, Ho Chi Minh Ville, Hue ou Da Nang, sur le ciel des meilleures attractions touristiques des villes afin d’offrir la meilleure vue et de servir le plus grand nombre de spectateurs.

Regarder le feu d'artifice au moment du réveillon du Nouvel An vietnamien

Le spectacle artistique scintillant dans le ciel, combiné aux échos retentissants de chaque coup de feu, semble faire battre le cœur des gens plus vite et les rendre plus excités pour accueillir la nouvelle année. Quoi de plus agréable que les membres d’une famille, main dans la main, profitant de la nuit dans une atmosphère hilarante ?

2. Les fêtes de famille

Les fêtes, agrémentées de délicieux plats traditionnels, sont le thème principal de toute la fête du Têt. Dès le dernier jour de l’année, les membres de la famille se réunissent tous pour déguster le repas « Tất Niên » (le dernier repas du Nouvel An lunaire) afin de partager toute la tristesse et le bonheur et les expériences acquises au cours de l’année. En outre, ces fêtes sont également l’occasion de revoir les traditions familiales, de montrer du respect aux aînés et de renforcer les relations entre les membres.

Les fêtes de famille tet vietnam

Pendant le Tet, les fêtes de famille peuvent commencer de n’importe où et il n’y a pas d’horaire précis pour elles en dehors des trois repas principaux : le petit-déjeuner, le déjeuner et le dîner. Une fête peut commencer lorsque des parents ou des amis viennent visiter la maison de l’hôte à n’importe quel moment, car la nourriture et les boissons sont conservées à leur niveau maximum pendant le Tet.

3. Les vœux du Nouvel An

Dès le premier jour de l’année, les gens commencent à faire le tour de leurs proches et de leurs amis pour leur adresser leurs meilleurs vœux. Cette coutume semble être plus courante dans les villages que dans les grandes villes, car les villageois vivent beaucoup plus près les uns des autres que les citadins ; de plus, ils sont souvent parents les uns des autres et vivent dans le même village. L’ordre des personnes à saluer est généralement la famille en premier, puis les amis et les collègues.

La maison des aînés serait la première destination, celle des parents la toute première. Cette coutume n’est pas un simple échange de vœux entre invités et hôtes, c’est l’occasion pour les frères et sœurs et les amis de se retrouver après une longue année de séparation.

4. Argent chanceux pour les enfants et les aînés

Cette tradition est sans aucun doute l’activité du Têt la plus attendue par tous les enfants vietnamiens. Cette coutume n’est pas dénuée de sens, car elle ne fait pas que rendre les enfants plus heureux le jour du Têt, elle leur apprend aussi la valeur de l’argent et la manière de l’économiser à bon escient.

Comme sa définition même, l’argent porte-bonheur apporte de la chance aux enfants, comme la santé, l’intelligence et l’obéissance, et de la chance à ceux qui le donnent.

Argent chanceux pour les enfants et les aînés

5. Visite de la pagode

La noble tradition qui reflète la croyance religieuse du peuple vietnamien a été préservée et développée pendant des milliers d’années. Les gens se rendent dans les pagodes et les temples pour prier pour une nouvelle année heureuse, avec plein de souhaits qui peuvent se réaliser, et pour montrer leur respect et leur reconnaissance à Bouddha et aux dieux qui ont protégé et exaucé leurs souhaits.

Visite de la pagode fete du tet vietnam

La visite des pagodes est également un bon moyen de profiter de l’atmosphère du Têt et d’oublier le stress et les soucis de l’année précédente dans l’espace sacré qui s’y trouve. Les familles vietnamiennes ont l’habitude de visiter les pagodes et les temples avec tous leurs membres, ainsi qu’en grande famille, afin de montrer leur sincérité.

Devriez-vous voyager au Vietnam pendant les vacances du Têt ?

C’est une question qui revient souvent dans la bouche de nombreux voyageurs lorsque le Vietnam leur vient à l’esprit comme prochaine destination. Alors pourquoi ne pas passer un peu de temps à examiner sérieusement ce sujet, à la recherche des points positifs et négatifs d’un voyage au Vietnam pendant cette période ?

I. Les 4 avantages pour voyager au Vietnam pendant les vacances du Tet

1. Hébergement : pas de souci de réservation complète

Les Vietnamiens ont quelques jours de congé pendant le Têt, mais ils ne voyagent pas beaucoup pendant cette période. Chacun a tendance à rentrer chez lui pour retrouver sa famille (comme à Noël dans de nombreux autres pays), et les chambres d’hôtel sont donc généralement disponibles.

Certains hôtels organisent même des événements spéciaux pour le Nouvel An, comme un dîner ou une soirée Compte à rebours. En voyageant au Vietnam pendant les vacances du Têt, vous avez un large éventail de choix pour l’hébergement.

Hébergement  pas de souci de réservation complète fet du tet

2. Pas de crainte de la circulation folle

Vous avez peut-être entendu parler de la circulation dans certains pays asiatiques, il y a trop de motos et les gens se mêlent à la circulation sans règles, sans ordres, sans directions claires, ou quelque chose comme ça. Oui, ce genre de choses arrive souvent au Vietnam.

Vous pourriez trouver qu’il est assez flippant de traverser la route au Vietnam ou difficile de marcher sur le trottoir. La circulation les jours précédant le Têt sera toujours très dense.

Mais pendant les vacances, vous verrez des routes presque vides, il y a très peu de personnes et de véhicules, peu de magasins ou de restaurants ouverts au Têt. Les villes vietnamiennes pendant le Têt ressemblent à un retour en arrière, à l’époque d’il y a de nombreuses années, un peu triste mais tranquille et en paix.

3. Les vendeurs de nourriture et les restaurants encore ouverts

Vous avez peut-être entendu dire qu’il est difficile de trouver quelque chose à manger pendant le Têt : les restaurants sont fermés, il n’y a pas de marché, pas de supermarché, tous les habitants doivent préparer de la nourriture pour toute la durée des vacances du Têt.

Les vendeurs de nourriture et les restaurants encore ouverts

Mais ne vous inquiétez pas, car avec le temps, les choses ont changé. Aujourd’hui, de nombreux restaurants restent ouverts pendant le Têt (sauf le 1er janvier du calendrier lunaire asiatique, car c’est l’heure de la famille), les fast-foods sont toujours prêts à servir, les cafés sont disponibles pour que vous puissiez vous détendre et profiter de la journée. Qu’est-ce qui pourrait être mieux ?

II. Les 3 inconvénients pour les voyages au Vietnam pendant les vacances du Têt

1. Les transports seront surchargés

Contrairement à la situation de l’hébergement, il ne sera pas facile de planifier un voyage en avion, en train ou en bus/van car ils seront tous réservés à l’avance en raison de la forte demande des personnes qui travaillent loin de chez elles et qui souhaitent revenir pendant ces vacances.

Certains itinéraires populaires comme Hanoi – Ho Chi Minh, Hanoi – Sapa, Hanoi – Da Nang, etc. seront complets. La solution pour vous est donc de planifier votre voyage rapidement car tous les services sont désormais faciles à réserver à l’avance.

Les transports seront surchargés

2. Les sites touristiques seront fermés

De nombreux sites touristiques principaux seront fermés pendant la période du Têt. Si vous voyagez dans le but d’admirer des lieux historiques, de connaître des histoires vieilles de plusieurs années, le Têt n’est pas le moment idéal pour vous.

L’avantage de cette occasion est que les rues sont très claires et larges, les plages n’ont pas de monde, super approprié pour ceux qui veulent profiter de la tranquillité et de la relaxation.

3. Les prix des services peuvent être élevés

Il ne s’agit pas d’une arnaque pour les visiteurs ou les étrangers, mais d’une chose courante, même pour les locaux. Tout semble avoir un prix double pour le Têt, même lorsque vous allez acheter une rose sur le marché local, elle sera beaucoup plus chère que la normale.

Les prix des services peuvent être élevés

Donc en résumé, presque tous les services sont surtaxés. Je n’ai pas mentionné les hébergements tels que les croisières, l’hôtel organise une nuit spéciale Nouvel An et elle sera appliquée dans le prix de la réservation, pas en option. Un café local en temps normal coûte 1,2 $, mais au Tet, il sera de 2,3 $. Je suis prêt à payer pour cela afin de profiter des vacances !

Dans quelques années, les choses pourraient changer et le Têt vietnamien pourrait être différent, mais les traditions et la beauté seront toujours maintenues par les générations suivantes. Voyager au Vietnam pendant le Têt n’est pas une mauvaise idée. Le ferez-vous ?

Les 5 meilleures choses à faire au Vietnam pendant les vacances du Têt

Vous vous demandez ce qu’il faut faire si vous voyagez au Vietnam pendant la fête du Têt (Nouvel An lunaire) ? Bien que le Têt soit la plus grande fête nationale vietnamienne où les habitants cessent leurs activités et prennent une semaine de congé pour la famille et les amis, il y a encore beaucoup de plaisir à venir au Vietnam pendant les vacances du Têt. Vous trouverez ci-dessous le top 5 des choses à faire pendant les vacances du Têt au Vietnam que vous pouvez envisager.

1. Visiter les rues colorées

Les rues du Vietnam, en particulier dans les grandes villes comme Hanoi et Ho Chi Minh, sont plus fréquentées environ un mois avant la fête du Têt (Nouvel An lunaire). Les gens commencent à décorer et à vendre des articles pour le Nouvel An à ce moment-là. Par conséquent, dans de nombreuses rues, en particulier dans le centre-ville, vous pouvez voir des bâtiments et des magasins décorés de manière colorée sur le thème du Nouvel An.

Visiter les rues colorées

De plus, selon la croyance asiatique, le rouge et l’or sont les bonnes couleurs qui apportent chance et richesse, donc dans certaines rues où les gens vendent des décorations, vous verrez à quel point elles sont criardes, avec de nombreuses couleurs et formes de décorations dans toute la rue, avec le rouge et l’or comme couleurs principales.

De nombreuses décorations ne sont vendues qu’au moment du Nouvel An lunaire. Si vous êtes un voyageur à la recherche de beaux souvenirs spéciaux du Vietnam, vous devriez en acheter pour décorer votre maison ou les offrir à votre famille et à vos amis.

2. Visiter les marchés aux fleurs

Les marchés aux fleurs sont les endroits que les Vietnamiens doivent absolument visiter avant la fête du Têt. La population locale appelle ces marchés « le marché aux fleurs du Têt » ; cependant, cela ne signifie pas qu’ils n’existent qu’au moment du Nouvel An vietnamien, c’est simplement parce que pendant la fête du Têt, les marchés aux fleurs sont extrêmement fréquentés, leur taille devient soudainement beaucoup plus grande qu’en temps normal.  Certains des marchés les plus populaires deviennent d’immenses centres d’échange de fleurs qui rassemblent les plus gros vendeurs et attirent tous les acheteurs de la ville.

Visiter les marchés aux fleurs tet vietnam

Juste avant la fête du Têt, c’est la plus belle période des marchés aux fleurs au Vietnam. Pour répondre à la demande d’achat de fleurs pour célébrer et décorer les Vietnamiens, de nombreux types de fleurs sont vendus, des plus simples comme les marguerites et les roses aux plus rares et coûteuses comme les orchidées, les pivoines, etc. Bien sûr, certains symboles de la fête du Têt au Vietnam, comme les fleurs de cerisier, d’abricotier et les kumquats, représentent une nouvelle année riche et chanceuse.

Normalement, les marchés aux fleurs ne sont pas inclus dans les itinéraires de visite ; par conséquent, si vous souhaitez en visiter un, parlez-en à votre voyagiste avant le voyage, pour voir s’il peut vous aider à organiser cela, ou bien, vous pouvez y aller par vous-même lors d’une journée (ou d’une nuit) libre, en taxi ou avec les transports publics locaux.

3. Faire un tour dans les temples et les pagodes pour souhaiter une bonne année

Dans la croyance vietnamienne, au début de l’année, si vous vous rendez dans les temples et les pagodes, que vous les consacrez et que vous faites des vœux à Bouddha et aux dieux, vous pouvez avoir une nouvelle année de bon augure.

De nombreuses personnes se rendent dans les temples et les pagodes pour souhaiter une année de bonne santé pour leur famille, tandis que les jeunes souhaitent l’amour, les étudiants une bonne année d’études (comme réussir tous les cours), les hommes d’affaires des affaires favorables, etc.

Faire un tour dans les temples et les pagodes pour souhaiter une bonne année

Différentes personnes y viennent avec des souhaits différents, bien sûr peu d’entre eux peuvent se réaliser mais ils jouent un rôle d’esprit ou d’énergie mentale qui motive les gens dans la nouvelle année. De même, pour les habitants, la visite des temples et des pagodes est considérée comme un moyen d’enseigner à leurs enfants – la prochaine génération vietnamienne – les valeurs culturelles vietnamiennes et de préserver la tradition nationale.

Si vous souhaitez visiter des temples ou des pagodes pour souhaiter une bonne année et faire l’expérience de la vie religieuse locale, il vous suffit de réserver une visite guidée de la ville de Hanoi, car la plupart des itinéraires comprennent la visite de temples et de pagodes célèbres, tels que la pagode Tran Quoc, la pagode au pilier unique, le temple de la littérature, etc.

4. Goûter à la cuisine vietnamienne du Têt

Comme beaucoup d’autres pays, le Vietnam a son propre menu pour le Nouvel An. Comme le pays est divisé en trois régions : le Nord, le Sud et le Centre, les recettes du Nouvel An sont différentes dans chaque région et présentent la culture culinaire typique de ces endroits.

Dans le Nord, où se trouvait l’ancienne capitale la plus ancienne – Thang Long (qui est aussi l’actuelle capitale du Vietnam – Hanoi), le menu traditionnel du Têt est aussi le plus compliqué. Normalement, les gens ici (surtout dans le delta du Nord) mangent les mêmes plats le troisième jour du Nouvel An lunaire et tous les plats sont des plats traditionnels tels que Banh Chung (gâteau carré), Gio lua, Nem (rouleau de printemps), Ga Luoc (poulet bouilli), Dua Hanh (oignon mariné) et Canh mang (soupe de pousses de bambou séchées avec du poulet ou des côtes de porc). Tous ces plats sont assez difficiles et compliqués à cuisiner et constituent une sorte de mesure de l’aptitude des femmes du Nord à cuisiner lorsqu’elles se marient (selon une ancienne croyance).

Goûter à la cuisine vietnamienne du Têt

En revanche, dans le Sud et le Centre, le menu de la fête du Têt est plus simple avec le Banh Tet (même type de gâteau traditionnel que le Banh Chung – gâteau carré mais en forme de cylindre), le Gio Bo (saucisse de bœuf vietnamienne au poivre noir), le Thit Kho Hot Vit (porc braisé chinois aux œufs de canard) et le Canh Kho Qua (soupe de melon amer farcie au porc).

Ces plats sont faciles à préparer et ne prennent pas beaucoup de temps. Certains d’entre eux peuvent être achetés sur les marchés et dans les supermarchés avant la fête du Têt.

Si vous voulez goûter à la cuisine traditionnelle de la fête du Têt pendant votre voyage au Vietnam à l’époque du Nouvel An vietnamien, vous pouvez réserver un circuit auprès d’une agence de voyage et demander à avoir un repas local de la fête du Têt ; ils pourront vous aider à organiser le repas dans un restaurant de style local ou chez l’habitant.

5. Partager l’argent de la chance

Touchés par la culture chinoise, les Vietnamiens considèrent également l’argent porte-bonheur comme une tradition ancienne. Autrefois, l’argent porte-bonheur était réservé aux enfants, car les gens pensaient qu’il leur portait chance et les protégeait du mal.

Cependant, de nos jours, les gens donnent de l’argent porte-bonheur non seulement aux enfants mais aussi aux aînés, aux parents, aux amis, aux collègues, etc. à toute personne qu’ils aiment pour leur souhaiter bonne chance pour une nouvelle année.

Par conséquent, si vous venez au Vietnam pendant les vacances du Têt, vous pouvez essayer de donner de l’argent porte-bonheur à quelqu’un que vous aimez, par exemple à un habitant qui vous aide, à un guide touristique qui travaille dur pendant votre voyage, à un ami vietnamien enthousiaste, etc. et les habitants vous remettront peut-être une petite enveloppe rouge contenant de l’argent porte-bonheur pour vous souhaiter bonne chance et vous remercier.

La fête nationale du Vietnam : La fête de l’indépendance du Vietnam

Comme dans tout pays, la fête nationale du Vietnam est la date la plus importante de l’histoire du pays. C’est le jour où, en 1945, le Vietnam a finalement obtenu son indépendance après une longue lutte.

fête nationale Vietnam

Dans cet article, vous découvrirez la fête nationale du Vietnam, notamment l’histoire qui la sous-tend, les traditions communes et l’événement malheureux que les Vietnamiens commémorent également lors de la fête nationale du Vietnam.

Sur atypikvietnam.com, nous espérons rendre chaque aspect de votre apprentissage à la fois amusant et instructif. Alors, c’est parti !

1. Qu’est-ce que la fête nationale du Vietnam ?

Cette fête marque le jour de 1945 où le Vietnam est devenu officiellement son propre pays. Le 2 septembre 1945, le président Ho Chi Minh a lu la déclaration d’indépendance lors d’une réunion tenue sur la place Ba Dinh à Hanoi. Dans cette déclaration, le président Ho Chi Minh a déclaré la naissance de la République démocratique du Vietnam au peuple vietnamien et au monde entier.

Qu'est-ce que la fête nationale du Vietnam

Ho Chi Minh était le chef du Front Viet Minh, qui était dirigé par le Parti communiste. Il a convaincu l’empereur Bao Dai d’abdiquer son trône pour que le pays puisse devenir sa propre nation, et c’est ainsi que la déclaration d’indépendance du Vietnam a été faite. À l’époque, le pays déclarait sa liberté vis-à-vis de la France, mais celle-ci ne voulait pas céder son contrôle sur la région si facilement.

Peu après la déclaration d’indépendance, Ho Chi Minh et le chef de quelque deux cent mille nationalistes chinois ont convenu de mettre en place un gouvernement de coalition plutôt qu’un gouvernement entièrement communiste. Quelques mois plus tard, un nouvel accord a été signé avec la France, déclarant la nation comme un État autonome dans l’Union française.

Cet accord était destiné à chasser les Chinois, ce qui fut fait, bien que les Vietnamiens aient ensuite recommencé à se battre avec les Français.

2. Quand a lieu la fête nationale du Vietnam ?

La fête nationale du Vietnam est célébrée chaque année le 2 septembre, date à laquelle le président Ho Chi Minh a lu la déclaration d’indépendance du Vietnam.

3. Célébrations de la fête nationale du Vietnam

Les célébrations de la fête nationale sont généralement organisées de manière officielle dans les ambassades du Viêt Nam dans de nombreux pays du monde. Les représentants diplomatiques des pays locaux sont également invités à assister à la célébration afin de resserrer les liens entre les deux pays. Ce jour-là, le gouvernement du Viêt Nam reçoit de nombreuses salutations de la part des autorités d’autres pays.

Célébrations de la fête nationale du Vietnam

Comme il s’agit d’un jour férié officiel, les travailleurs, les employés de bureau et les étudiants sont en congé ce jour-là. Certaines entreprises organisent également des visites de groupe pour leur personnel. Parmi les festivités courantes de ce jour, citons les festivals de natation, de voile et de courses de bateaux, qui se tiennent dans de nombreux endroits. Ils attirent de nombreux participants.

Pour célébrer la fête nationale vietnam, les familles, les magasins et les centres commerciaux de partout affichent le drapeau rouge du Vietnam avec une étoile jaune. Les rues sont remplies de drapeaux et de bannières. Certaines personnes organisent également des réunions dans les centres des grandes villes.

5. Vocabulaire utile pour la fête nationale vietnamienne

Voici le vocabulaire que vous devez connaître pour la fête nationale vietnamienne !

Hoa – « fleur ».

Quốc khánh – « Fête nationale ».

Diễn văn – « Discours »

Cuộc diễu hành – « Défilé ».

Quốc kỳ – « Drapeau national ».

Chủ tịch Hồ Chí Minh – « Président Ho Chi Minh ».

Pháo hoa – « Feu d’artifice ».

Trò giải trí – « Divertissement ».

Biểu ngữ – « Bannière ».

Bóng bay – « Ballon »

Quảng trường Ba Đình – « Place Ba Dinh ».

Quốc ca – « Anthem » (Hymne)

Sự kiện – « Evénement »

Lịch sử – « Historique »

Quốc gia – « Pays ».

Sự khai sinh – « Naissance »

Source : Internet

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on pinterest
Pinterest
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on print
Print
Share on email
Email
Share on skype
Skype

Envie de poser une question?

Veuillez nous poser votre question. Nous sommes très heureux de vous répondre toutes vos questions

Van Pham
Van Pham

Je m’appelle Van Pham. Quand j’étudiais le français à l’université des langues étrangères de Hanoi, j’ai rêvé de travailler dans le secteur touristique et d’avoir l’occasion de visiter tous les magnifiques sites vietnamiens. Pour que davantages de voyageurs francophones découvrent mieux mon beau pays, je me suis joint à Atypik Vietnam. Je voudrais partager mes expériences de voyage intéressantes avec vous. J'espère que mes connaissances pourront vous aider de bien préparer votre voyage au Vietnam.

Tag :tet, têt, fete du tet, nouvel an vietnamien, fete du tet 2019 vietnam, nouvel an vietnam, jour de l’an vietnamien, premier jour de l’année vietnamienne, bonne année en vietnamien, fete vietnamienne, fête nationale vietnam